Interview d'Anna-Maria PAPPA, du Laboratoire de Bioélectronique, Ecole des Mines de Saint Etienne


Lauréate d'une Bourse L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science 2017, une initiative de la Fondation L'Oréal
Interview d'Anna-Maria PAPPA, du Laboratoire de Bioélectronique, Ecole des Mines de Saint Etienne

Le 11 Octobre 2017, la Fondation L'Oréal a remis à 30 jeunes femmes scientifiques au parcours d'excellence une bourse (15 000€ pour les doctorantes et 20 000€ pour les post-doctorantes) afin de les accompagner dans la suite de leur carrière et de soutenir leurs travaux de recherche.

Notre rédaction a recueilli le témoignage d'une des Lauréates de ce concours, Anna-Maria PAPPA, du Laboratoire de Bioélectronique, Ecole des Mines de Saint Etienne

La Rédaction

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs en quelques mots?

Anna-Maria Pappa

Je suis née et ai grandi dans la belle ville de Thessalonique en Grèce, où j'ai fait mes études d'ingénieur en Chimie et un master spécialisée en Nanosciences. Je souhaitais voyager et découvrir de nouveaux horizons tout en élargissant mes connaissances scientifiques ce qui m'a amené à continuer mes études dans le Sud de la France à Gardanne, au centre de Microélectronique de Provence de l'école des Mines de Saint-Etienne ou je bénéficie d'une bourse Marie Curie pour faire ma thèse en Bioélectronique et plus précisément dans les dispositifs de diagnostics de pointe. En tant qu'ingénieur de recherche, je suis en perpétuelle quête de solutions aux problématiques scientifiques que je traite surtout dans le domaine de la santé et souhaite poursuivre ma carrière dans cette voie. Mon rêve, ma vision serait d'apporter une contribution, même mineure, au système de santé afin de le rendre accessible à tous où que l'on soit. En dehors de mes études, j'apprécie de cuisiner, voyager, et la pratique du basket ball.

La Rédaction

Quel a été l'élément qui a déclenché votre candidature aux bourses L'OREAL UNESCO?

Anna-Maria Pappa

Selon moi, la bourse L'Oréal-UNESCO représente la possibilité de promouvoir les femmes bien souvent sous représentées et peu reconnues dans les domaines de la Science que cela soit dans les secteurs privés ou publics. Cette bourse apporte un peu de lumière et de reconnaissance vers de jeunes scientifiques féminines dans un monde ou malheureusement les femmes ont généralement moins de chances que les hommes d'être reconnues pour leur mérite et compétences professionnelles. Personnellement, cette bourse représente également l'opportunité de contribuer au développement de nouveaux dispositifs biomédicaux accessibles à tous afin de réduire les clivages sociaux.

La Rédaction

Et votre projet de recherche en quoi consiste t'il?

Anna-Maria Pappa

Mes travaux de recherche consistent en la conception et réalisation d'un dispositif biomédical innovant de diagnostic permettant d'aider à la prévention de maladies telles que les maladies cardiovasculaires, le diabète etc. ou de lutter contre leur propagation ou encore de prévenir le développement de souches de bactéries résistantes aux antibiotiques. Pour cela, l'intégration de nouveaux matériaux électroniques organiques semble être une piste prometteuse afin de créer des plateformes complexes de diagnostics in vitro, à simple ou multiples usages, les dispositifs développés au sein de mon laboratoire constitueraient à long terme un outil permettant de remplacer ou d'améliorer les dispositifs médicaux existants afin de permettre un accès universel à bas coût des traitements médicaux.

La Rédaction

C'est l'avenir le pont entre le bit et le bio?

Anna-Maria Pappa

Définitivement. La bioélectronique contribue dans la mesure du possible à l'amélioration des dispositifs de santé afin de les rendre accessibles à tous. La santé est un droit qui devrait être universel.

La Rédaction

Comment pourriez-vous définir le champ de la BIOELECTRONIQUE?

Anna-Maria Pappa

Pour moi, la bioélectronique constitue le pont entre les domaines traditionnels de la biologie et de l'électronique. C'est l'utilisation de dispositifs électroniques pour étudier les signaux électrophysiologiques émis par le corps. En utilisant des dispositifs de haute technologie, nous pouvons détecter et guérir les maladies plus rapidement et plus efficacement.

La Rédaction

A quoi ressemble cette plateforme de détection, quels sont les principes de ces capteurs?

Anna-Maria Pappa

C'est une petite glissière en verre que vous pouvez tenir avec vos mains! Traditionnellement, le mécanisme des dispositifs biomédicaux électroniques organiques (transistors organiques) repose sur l'échange d'ions entre un électrolyte et un polymère conducteur ce qui permet d'amplifier de très faibles signaux ioniques et les traduire en signaux électriques. En effet ce dispositif organique s'est révélé être un parfait candidat pour une utilisation dans des applications biologiques et notamment grâce à sa compatibilité avec le milieu aqueux, il permet d'opérer en milieu biologique où les ions sont les porteurs de charge prédominants. Pour ce projet, le but est d'intégrer des couches biologiques complexes combinant à la fois membranes bactériennes et différents antibiotiques au sein du dispositif ce qui permettrait d'étudier les effets de ces antibiotiques et d'identifier les souches de bactéries résistantes. Nous avons développé une méthode permettant la formation de monocouche lipidique stable reposant sur la suspension de cette couche lipidique entre 2 phases liquides immiscibles (aqueux vs organique). Ainsi, des protéines poreuses ont été intégrées dans la monocouche afin de créer des canaux ioniques permettant la modulation du signal électrique de sortie du transistor. En remplaçant la couche lipidique par une membrane bactérienne où serait ajouté un antibiotique, la destruction des bactéries par les antibiotiques créerait un « passage » et permettraient de dédoper le transistor et moduler le signal de sortie. Une des avancées de cette plateforme bioélectronique serait la possibilité de mener des tests précis in vitro, en temps réel, et d'évaluer la cinétique d'action des antibiotiques face à la membrane bactérienne pour une simulation plus proche des conditions réelles.

La Rédaction

La lentille connectée pourrait-elle par exemple à terme être un objet BIOLECTRONIQUE qui détecterait certaines bactéries?

Anna-Maria Pappa

La détection des bactéries par des lentilles connectées serait basée sur un concept différent, mais pourquoi pas! Tout appareil électronique en contact avec le corps peut potentiellement détecter des biomarqueurs si des éléments biologiques spécifiques qui réagissent chimiquement avec le biomarqueur d'intérêt (tels que les enzymes) sont fonctionnalisés sur le dispositif. Cela permettre une détection directe et rapide!

La Rédaction

L'inquiétude grandit face à la résistance aux antibiotiques, et pourtant peu de moyens sont consacrés aux jeunes entreprises qui s'engagent dans l'innovation dans ce secteur. Difficile de lever des fonds pour de tels projets. Comment l'expliquer?

Anna-Maria Pappa

C'est dû en partie due à la latence des investissements par les grandes entreprises pharmaceutiques dans ce secteur. Cependant, j'espère que la situation va évoluer prochainement. Des indices nous le laissent penser, par exemple, au mois d'août dernier, le centre National américain de prévention et traitement des maladies a annoncé un investissement de 77 millions de dollars afin de lutter contre la résistance aux antibiotiques. Souhaitons pour que ce ne soit que le début et que l'Europe suive cette voie.

La Rédaction

Quel vous apporte cette bourse ?

Anna-Maria Pappa

Cette bourse me permet de pouvoir partager mes travaux de recherches afin de les rendre accessibles à tous. J'espère que cela me permettra de continuer mon projet scientifique et peut être pourrai-je un jour contribuer à l'avancée de la recherche dans la bioélectronique.

La Rédaction

Un dernier mot à nos lecteurs ?

Anna-Maria Pappa

J'espère que mon parcours vous aura inspiré et plus particulièrement aux jeunes lectrices qui me liront n'ayez pas peur de poursuivre une carrière scientifique, vous serez peut-être la prochaine Marie Curie !

En savoir plus Publié le 12 octobre 2017

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Actualité

Actualité

Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+

Rechercher sur capcampus

FERMER