Quel budget prévoir pour la rentrée des étudiants en Septembre 2017?


La rentrée universitaire : un aperçu des coûts qu’il faut prévoir et des astuces pour y arriver
Quel budget prévoir pour la rentrée des étudiants en Septembre 2017?

L'automne étant presque arrivé parmi nous, c'est alors une nouvelle rentrée universitaire qui approche à grand pas. Nombreux sont ceux et celles qui ont déjà commencé à se préparer afin de repartir la nouvelle année du bon pied et surtout en toute douceur. Ils sont nombreux à penser que les étudiants ont la vie facile, très confortable et qu'ils n'ont pas vraiment de soucis dans la vie et peut-être même que certains étudiants roulent sur l'or. La réalité,est toute autre, et pour la plupart des étudiants, la rentrée des classes est une période stressante. Avec les coûts de scolarité qui augmentent chaque année, les étudiants doivent trouver des moyens de financer non seulement leurs études mais également leurs dépenses personnelles pour l'année qui suit. Une tâche qui s'annonce difficile pour la plupart qui doivent faire face à cette augmentation des coûts constatées chaque année.

Un bref aperçu des coûts pour les étudiants

En septembre 2016, un étudiant a déboursé en moyenne 2 359,85 €, dont 1 125,87 € de frais de vie courante et 1 233,98 € (+0,5%) de frais spécifiques à la rentrée

  • 46% des étudiants ont une activité rémunérée pendant leur année universitaire
  • Cette activité rémunérée est d'une durée de 6 mois ou plus pour 53% d'entre eux.
  • Le loyer correspond à 50% du budget étudiant (jusqu'à 60% en région parisienne)
  • Loyer moyen : 540,50 €
  • 165 000 logements publics pour 2 600 000 étudiants en France
  • Le gouvernement a annoncé la baisse de 60 euros par an des APL pour 800 000 étudiants

Option 1 : études et travail

Une étude menée auprès de 60.700 étudiants par l'Observatoire de la vie étudiante intitulée « Conditions de vie des étudiant(e)s 2016 » révèle que 46% des étudiants travaillent pour financer leurs dépenses et frais universitaires, ce qui représente un étudiant sur deux. Job en campus, baby-sitter, serveur ou serveuse, commis à l'épicerie, soutient scolaire, hôte ou hôtesse d'accueil ou encore livreur à vélo font partie des emplois les plus fréquents chez les étudiants.

Option 2 : le prêt bancaire ou prêt étudiant

Le prêt bancaire est une autre option populaire pour ceux et celles qui ne peuvent pas travailler et étudier en même temps. La grande partie des banques et institutions financières offrent des prêts étudiants à différents tarifs. Une option valide qui exige que l'étudiant prenne son temps afin de trouver le prêt bancaire qui comblera le mieux à ses besoins et aussi en fonction de ce qu'il pourra réellement rembourser une fois terminé l'université.

Option 3 : la bourse d'études et aides complémentaires

Parmi les autres moyens de financements, les étudiants font recours à la demande de bourse étudiante et à l'aide complémentaire. « Durant l'année 2015-16, 711 000 étudiants ont perçu au moins une aide, soit environ 36 % de la population concernée. L'aide financière et sociale en leur faveur est de 6,1 milliards d'euros en 2015, 61 % provenant d'aides directes de l'État. », rapporte l'état de l'Enseignement supérieur et de la Recherche en France.

Il existe divers types dont :

  • bourse d'enseignement supérieur sur critères sociaux,
  • bourse d'étude de mérite (aide au mérite),
  • l'allocation d'études (l'aide aux jeunes en situation d'autonomie avérée)
  • et l'allocation aux concours de la Fonction Publique.

Le montant des bourses est variable et peut y aller jusqu'à 5500 €. Il existe également : l'aide à la mobilité internationale, les aides spécifiques et l'aide au logement étudiant.

Option 4 : l'investissement à la bourse ... pour ceux qui roulent sur l'or!!!

Même si cela comporte certains risques, l'investissement en bourse est néanmoins une solution à laquelle ont recours quelque étudiants d'écoles de commerce qui souhaitent placer un petit montant sur le long terme. Investir dans l'or peut être un moyen à court terme de s'enrichir. Entre l'an 2001 et 2011, le cours de l`or a grimpé de manière exponentielle. Un lingot d'or de 100 grammes valait 3600€ le 31 août 2017. Afin de limiter les risques, il est notamment possible d'intégrer un club d'investissement avec un ou plusieurs étudiants, ce qui peut être une solution pour investir à plusieurs. Ainsi l'or, cette valeur refuge, peut permettre un investissement beaucoup plus sûr, rapide et moins volatile, bien que les gains peuvent être moins importants.

Bref, ce sont que quelques options de financement qui se présentent aux étudiants. La plupart des étudiants font recours à une combination de diverses ressources incluant aussi l'appui auprès de leur famille ou encore le crowdfunding.

Sources :

Dossier de Presse FNEO : Indicateur FNEO du cout de la rentrée, Edition 2017

Observatoire National de la Vie Etudiante http://www.ove-national.education.fr/enquete/2016

http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid20712/bourse-sur-criteres-sociaux-et-aides-complementaires.html

https://publication.enseignementsup-recherche.gouv.fr/eesr/10/EESR10_ES_03-l_aide_sociale_aux_etudiants.php

https://www.fage.org/news/actualites-fage-federations/2017-08-16,fage-des-galeres-en-milieu-etudiant.htm


Des coûts très élevé pour les étudiants en Orthophonie

Des coûts très élevé pour les étudiants en Orthophonie

Selon « L'indicateur FNEO du Coût de la rentrée Edition 2017 », un étudiant  en Orthophonie déboursera en moyenne 3214,97€ pour sa rentrée cette année 2017/2018. Ce montant se décompose en deux parties, la première étant les frais spécifiques de la rentrée et la deuxième, étant les frais de la vie courante. Avant d'examiner les frais en détails, il est important de garder en tête, que les chiffres mentionnés peuvent varier tout dépendamment de la région et ville dans lequel l'étudiant se retrouve ainsi que le type de diplôme visée.

Tout d'abord, il y a:

  • les frais d'inscription 953,50€,
  • sécurité sociale 217,00€,
  • complémentaire santé 282,63€,
  • médecine préventive 5,10€,
  • frais d'agence 252,68€,
  • assurance logement 72,13€
  • et n'oublions pas le matériel pédagogique de 318,80€.

Le montant total pour les frais spécifiques de la rentrée s'élevé donc à un montant fixe d'environ 2101,84€. Cependant, ce n'est pas fini, il faut y ajouter les frais de la vie courante que l'étudiant doit prévoir à payer chaque mois.

Entre autres on y inclût :

  • loyers et charges 504,01€,
  • l'alimentation 173,39€,
  • le téléphone et l'internet 54,81€,
  • le transport 162,86€,
  • loisirs 93,45€
  • et la consommation 124,61€

ce qui nous amène à un montant mensuel de 1113,14€ (FNEO, 2017). Malgré les coûts élevés, un bon nombre d'étudiants arrivent à trouver des moyens d'y parvenir.



A propos de la FNEO

A propos de la FNEO

La Fédération Nationale des Étudiants en Orthophonie est l’organisation étudiante représentative de tous les étudiants en orthophonie
de France, qui seront au nombre de 4 015 pour la rentrée universitaire 2017-2018.
Fondée en 2002, son fonctionnement est basé sur la démocratie participative. Elle est administrée par les 19 associations locales, qui
rassemblent les étudiants de chaque centre de formation universitaire en orthophonie de France. Elle fait partie des fédérations membresde la FAGE (Fédération des Associations Générales Étudiantes) depuis 2003.


 Publié le 12 septembre 2017

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Actualité

Actualité

Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+

Rechercher sur capcampus

FERMER