Etudiant, l'assurance vie est une histoire qui commence tôt !


Qu’est-ce qu’une assurance vie ?
Etudiant, l'assurance vie est une histoire qui commence tôt !

Vous sortez de vos études, vous avez perçu votre premier salaire. Vous entrez donc dans la vie active et la réalité économique, vous allez payer un loyer, votre vie au quotidien, des loisirs, des voyages. Il est très important de nos jours de penser à placer son argent afin d'épargner pour plus de sérénité et préparer son futur même dans notre société de l'esthétisme du quotidien.

Le livret jeune est pour les moins de 25ans, le livret A n'offre plus autant de bénéfice qu'auparavant mais il existe bien une solution qui associe rendement et capacité d'épargne minime. Il vous reste bien l'assurance vie, qui peut paraître un peu précipiter pour de jeunes personnes, mais qui est très certainement l'une des meilleures solutions dans le but de se créer un capital et pouvoir financer de futurs projets. Pourquoi l'assurance vie et pas une autre solution ?

Qu'est-ce qu'une assurance vie ?

Cet outil est le plan d'épargne préféré des français. La souscription à un contrat d'assurance vie associe le souscripteur, la compagnie d'assurance et un bénéficiaire, il peut s'agir également des « héritiers directs » c'est-à-dire des membres de la famille, ce contrat d'assurance vie est signé pour un temps déterminé.

Certaines économies du souscripteur seront remises à la société d'assurance choisie qui en cas de décès les montants restants sur ce contrat se verront verser au bénéficiaire. A noter que le très grand avantage du contrat d'assurance est sûrement le fait que seules les plus-values effectuées se voient assujetties à l'impôt sur les revenus. Tant que l'épargnant est en vie, il a pleinement accès au fond détenu sur le contrat d'assurance vie, mais en cas de retrait des pénalités financières seront octroyées.

Que se passe-t-il au terme du contrat ? et bien l'épargnant a plusieurs solutions comme retirer la somme totale du capital contenu dans ce plan d'épargne, ou bien extraire des montants fractionnés ou l'utiliser en tant que rente viagère, c'est-à-dire que le souscripteur percevra une rente jusqu'à son décès.

Le temps est votre allié

Etant jeune, on a l'opportunité et le temps de prendre des risques, le mieux est évidement qu'il soit mesuré. Celui-ci pourra choisir un contrat d'assurance vie tel qu'en action ou encore en obligation, c'est bien entendu plus risqué mais bien plus rémunérateur, car bien que la souscription en fond d'euros vous garantisse des bénéfices, ceux-ci seront plus faibles.

Le temps lissera les risques liés à vos placements d'où l'importance d'une souscription anticiper et le plus tôt possible. Pour aller plus loin, sachez qu'il est ingénieux d'ouvrir plusieurs contrat d'assurance vie, avec un minimum de deux voire trois assureurs, ce qui permet d'amoindrir et de diversifier les risques en lissant son rendement parmi une variété de fond. Même si vous n'avez pas encore les moyens d'injecter des capitaux de manière régulière, il est important d'ouvrir un ou plusieurs types d'assurance vie dès à présent.

A noter qu'il est possible avec une somme de 70 euros versés tous les mois, sachant qu'un contrat d'assurance vie peut rapporter 5% chaque année sur 10 ans, un capital d'environ 10 000 euros est tout à fait envisageable, ce qui nous permet d'observer que même avec un montant tout à fait accessible celui-ci peut vraiment fructifier de très belle manière. Tel est le proverbe, le temps c'est e l'argent...

Qui dit assurance vie dit assurance décès

Pour de jeunes parents soucieux de mettre à l'abri ses enfants en cas d'un malheur inattendu, souscrire une assurance décès permet de protéger son foyer financièrement dans le cas du décès de l'assuré mais également de se protéger soi-même, dans le cas d'une perte d'autonomie par exemple. Il n'y a malheureusement pas d'âge pour que cela arrive, nous explique Pierre Catherinet, fondateur du site Lassurance-obseques.fr .

L'assurance décès a ou permet plusieurs objectifs, tels que la compensation des revenus du foyer en cas de décès de l'un des membres, il est bien évident que la famille se verra amputer d'un salaire et cela peut s'avérer très dangereux pour son bien. Celle-ci permet également de garantir des soins à un membre du foyer qui se verrait atteint d'un handicap au cours de sa vie et bien entendu l'assurance décès a pour but également d'assumer les frais d'obsèques.

 Publié le 13 décembre 2017

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Assurances

Assurances

Sachez, chers étudiants, que dès votre majorité, vous êtes considérés comme civilement responsables de vos actes. Si vos différentes activités peuvent causer des dommages à autrui, l'assurance est là pour indemniser "vos victimes". Nous vous recommandons donc de bien lire les lignes qui suivent car elles pourront vous éviter bien des problèmes !!


Suivez-nous !


Rechercher sur capcampus


FERMER