.

Se constituer une épargne de précaution


Livret A, LDDS, livret d’épargne populaire, épargne logement… Ces supports de placement, actuellement peu rémunérés, disposent pourtant d’avantages non négligeables. Pour se constituer une épargne sans risque et à fiscalité allégée, suivez le guide !
Se constituer une épargne de précaution

Les livrets d'épargne réglementée sont l'un des produits préférés des Français puisque plus de 90 % des Français âgés de plus de 15 ans en possèdent au moins un ! Ces produits sont encouragés par l'Etat qui en fixe le taux et exonère les intérêts perçus de tout impôt.

Les principales caractéristiques

Tout d'abord, il faut savoir que ces livrets sont réglementés, c'est-à-dire que le taux de rendement est fixé par l'Etat, notamment en fonction du niveau de l'inflation. Ensuite, ces livrets sont les seuls supports d'épargne à ne subir ni impôts, ni prélèvements sociaux. Le taux de rendement affiché est donc un taux net. Par ailleurs, on peut les ouvrir avec une très faible somme, y faire des versements, des retraits, très simplement, et le tout sans frais. Les intérêts des livrets d'épargne sont calculés selon la règle de la « quinzaine ». L'argent placé ne rapporte pas au jour le jour, mais par période complète de 15 jours.

Zoom sur les livrets règlementés

Le Livret A peut être ouvert par tous ! C'est le livret préféré des Français : Il existe plus de 60 millions de Livret A. Son plafond de versement est de 22 950 €.

Le Livret de développement durable Solidaire, plafonné à 12 000 € de versements est réservé aux contribuables, c'est-à-dire ceux qui font une déclaration de revenus, qu'ils soient imposables ou pas. Son taux de rendement est égal à celui du Livret A.

Le Livret Jeune est réservé aux 12/25 ans. Son taux de rendement est au moins égal au Livret A, et il est possible d'y verser 1 600 €.

Enfin, le Livret d'épargne populaire (LEP) est réservé aux contribuables ne payant pas d'impôt ou très peu. Plafonné à 7 700 €, son taux de rendement est égal à celui du livret A majoré de 0,50 point.

Des livrets cumulables

On peut détenir un seul Livret A, un seul LDDS, etc... Mais ces livrets sont cumulables. Un adulte peut donc posséder l'ensemble de ces livrets s'il remplit les conditions.

L'épargne logement, pour une épargne de projet

L'épargne logement consiste à épargner sous deux formes : le Compte Epargne Logement (CEL) et le Plan Epargne Logement (PEL). Ces deux outils vous permettent de vous constituer une épargne de moyen terme dédiée principalement à l'acquisition d'un bien immobilier. Ces deux supports peuvent être ouverts par une personne majeure ou mineure, dans la limite d'un plan par personne.

Le CEL offre actuellement un rendement très faible (0,42 % net) mais permet d'obtenir un prêt à taux réduit dès 18 mois d'épargne. Le PEL est plus contraignant puisqu'il oblige à une épargne régulière (540 € par an pendant 4 ans). Son taux actuel (0,84 % net pour les plans ouverts depuis le 1er août 2016), n'est certes guère attirant (ce taux est doublé si l'épargnant demande un prêt PEL ensuite). Toutefois, c'est un bon outil pour se constituer un capital qui sert souvent à régler, au minimum, les frais de notaire lors d'une première acquisition.

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Banques Prêts

Banques Prêts

Pour parer à vos petits soucis d'argent, les banques offrent de plus en plus de prêts à des taux défiant toute concurrence. Nous avons donc consacré un petit guide, qui vous expliquera comment poser les bonnes bases pour gérer votre argent. N'oubliez pas de consulter en outre notre rubrique "Bourse" et restez branchés avec Capcampus, le web malin des étudiants futés.

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+
FERMER