Rechercher sur Capcampus
HOME

La Rédaction de Capcampus

Le travail saisonnier en Rhône-Alpes

Qui sont les saisonniers sru cinq départements : Ardèche, Drôme, Isère, Savoie et Haute-Savoie



Une étude du Fongecif Rhône-Alpes apporte des réponses à cette question et nous dresse un panorama des opportunités de job sasisonniers dans cette région

 

Saisonniers de métier ou occasionnels, les travailleurs saisonniers en Rhône-Alpes ont en moyenne 35 ans, sont employés principalement dans des PME et TPE du tourisme ou de l'industrie agro-alimentaire. Une étude du Fongecif Rhône-Alpes donne la parole aux saisonniers et à leurs employeurs sur les questions de formation, de perception et d'attentes professionnelles.

Secteur d'activité de premier plan en France et particulièrement en Rhône-Alpes, le tourisme emploie 35 000 saisonniers (équivalent temps plein) sur 100 000 emplois directs. L'industrie agro-alimentaire en compte également un grand nombre. Afin de mieux appréhender leurs perceptions et leurs attentes, ainsi que celles des entreprises, le Fongecif Rhône-Alpes a réalisé en 2012 une étude confiée au cabinet Eficéo, dans les cinq départements où la saisonnalité occupe une part importante de l'activité économique : Ardèche (07), Drôme (26), Isère (38), Savoie (73) et Haute-Savoie (74).

Cette enquête a été effectuée en partie auprès de 840 saisonniers, issus essentiellement des bases de données de Pôle Emploi, partenaire de cette étude, et en partie auprès de 154 employeurs de saisonniers.

Les saisonniers, portrait-type

  • Les saisonniers constituent une population jeune, aussi bien masculine que féminine. L'âge moyen est de 35,5 ans. Un sur deux vit en couple et/ou a des enfants à charge. 24 % d'entre eux ont un conjoint ayant le même statut. Leur formation initiale est le plus souvent entre le CAP/BEP et un Bac + 2.                                                       
  • Dans les cinq départements étudiés, l'activité saisonnière concerne principalement les métiers du tourisme, tout particulièrement le secteur du tourisme de montagne et le tourisme d'été dans le sud de la Drôme-Ardèche : hébergement-restauration (45 %), commerce (17 %), domaine skiable et autres transports (16 %), services sports, loisirs et bien-être (14 %), industrie agro-alimentaire (5 %) et autres industries (3 %). Les employeurs sont des TPE et PME pour lesquels les saisonniers représentent la moitié de l'effectif.
  • Le marché de l'emploi concerne principalement des employés et ouvriers pour lesquels le niveau de formation n'apparaît pas comme critère d'embauche.
  • Ces salariés effectuent 4 saisons en moyenne dans la même entreprise.
  • Deux catégories coexistent : les saisonniers de métier et les saisonniers occasionnels.
  • 30 % des saisonniers disent avoir choisi leur statut, surtout des hommes de moins de 35 ans travaillant dans les activités de loisirs. A l'inverse, beaucoup de ceux qui travaillent dans l'industrie et les services disent n'avoir pas eu d'autre choix.
  • 58 % ignorent combien de temps ils resteront saisonniers.
  • 24 % souhaiteraient arrêter les saisons.
  • 1 sur 2 recherche un travail à l'année.
  • 83 % souhaitent que leur situation professionnelle change.
  • 28 % des saisonniers ont réalisé une formation professionnelle en lien avec leur emploi saisonnier et les trois quarts la jugent utile pour leur activité saisonnière. 36 % ont suivi une formation sans lien avec leur emploi saisonnier. 45 % n'ont suivi aucune formation. 77 % aimeraient en suivre une dans les deux ans à venir.

 

Mobiliser les acteurs des cinq départements

Trois réunions publiques ont été organisées en présence des acteurs économiques et sociaux pour présenter et commenter ces résultats : le 20 novembre 2012 à Valence, le 22 à Meylan et le 27 à Aix-les-Bains. Mais c'est depuis 2011 qu'avec l'appui du Conseil Régional Rhône-Alpes et du FPSPP (Fonds Paritaire de Sécurisation des Parcours Professionnels), le Fongecif Rhône-Alpes a engagé une série d'opérations orientées vers les employés saisonniers. Dans un premier temps, différentes rencontres ont réuni les élus et professionnels engagés auprès de ce public à Aubenas, Montélimar, Chambéry et Bonneville afin de mieux connaître les besoins d'emploi et la spécificité des saisonniers. Dans un second temps, les partenaires locaux ont mis en commun des actions et supports de communication utilisés pour développer l'information sur la formation des publics saisonniers. Aujourd'hui, avec les différents partenaires, le Fongecif Rhône-Alpes s'attache à la construction d'une offre de formation adaptée à la saisonnalité et s'engage dans la sécurisation des parcours en accompagnant de manière soutenue 50 personnes. Des monographies de parcours professionnels complèteront la présente étude. Le Fongecif Rhône-Alpes souhaite que cet état des lieux renforce la détermination des acteurs de la formation et de l'emploi à s'engager auprès de cette catégorie de salariés dont les besoins sont particulièrement importants.

>> A lire en PJ

Documents associés

En savoir plus Publié le 26 novembre 2012
RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !

Derniers articles sur le même sujet



Jobs saisonniers

Vous recherchez un job étudiant ? Vous voulez trouver un petit boulot ou un job à temps partiel? Découvrez les opportunités dans le secteur suivant :



Rechercher sur capcampus