Mutuelle santé étudiante : il y a du changement !


A partir de la rentrée 2018, les nouveaux étudiants du cycle supérieur seront rattachés au régime général de la Sécurité Sociale. Explications.
Mutuelle santé étudiante : il y a du changement !

Les futurs étudiants couverts par la Sécurité Sociale

Adieu la mutuelle étudiante ! A partir de septembre 2018, les élèves s'engageant dans les filières post-bac seront automatiquement intégrés au régime général de la Sécurité Sociale. Une promesse de campagne d'Emmanuel Macron qui se réalise... bien trop rapidement selon les deux grands acteurs du domaine : la LMDE (La Mutuelle Des Etudiants) et Emevia, le réseau des mutuelles régionales, qui faisaient office jusqu'ici de « Sécurité Sociale » pour tous les étudiants.

En effet, de manière récurrente à chaque rentrée, les nouveaux bacheliers ainsi que leurs aînés croisaient sur leur campus les représentants des deux entités qui tentaient de les convaincre de les choisir pour protéger leur santé. Une « tradition » qui avait pourtant tendance à alourdir les processus administratifs, en plus d'avoir un certain coût : 217 € pour une couverture à l'année.

Dans quelques mois, les nouveaux étudiants n'auront plus aucune démarche à effectuer puisqu'ils resteront affiliés au régime de santé de leurs parents tout le temps de leur cursus d'études supérieures. En outre, cette nouvelle réforme permettra également de transformer la cotisation de souscription en une simple contribution et de la réduire à 90 €. Une somme destinée à accompagner les étudiants au niveau social, culturel et sportif.

Afin d'avoir une vision globale des différentes offres du marché, il ne faut pas hésiter à passer par un comparateur mutuelles étudiantes en ligne, tel que LesFurets.com, qui saura trouver la meilleure formule au meilleur prix.

Enfin, les élèves ayant déjà souscrit une mutuelle étudiante lors des rentrées précédentes pourront la conserver encore durant l'année universitaire 2018/19 sans effectuer de changement.

Comment choisir une bonne mutuelle étudiante ?

Jusqu'en 2020, la LMDE, la SMEREP et Emevia pourront également continuer les actions de prévention auprès des étudiants en plus d'endosser leur nouveau rôle de complémentaires santé. Pour autant, elles auront face à elles une concurrence évidente de la part des mutuelles dites « traditionnelles » qui ne manqueront de s'engouffrer dans la brèche et offrir, elles aussi, des contrats spécialement adaptés aux besoins des étudiants.

Dans ce cas, comme tous les choix de mutuelles, outre le prix de la souscription, il faudra se pencher sur les éventuels délais de carence, les différents plafonds de prise en charge (en pourcentage ou en forfait particulièrement utile dans le cadre d'un traitement orthodontique chez l'adulte par exemple) et enfin des délais de remboursement.

 Publié le 24 avril 2018

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Mutuelles pour les étudiants : petit annuaire pratique des mutuelles étudiants

Mutuelles pour les étudiants : petit annuaire pratique des mutuelles étudiants

Mutuelles Etudiantes : petit guide pratique des mutuelles étudiantes. Annuaire des agences et nouveauté et innovation dans le domaine des mutuelles à destination des étudiants

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+
FERMER