Rechercher une Offre d'emploi

1000 emplois à pourvoir immédiatement chez Veolia en France

Avec ou sans diplôme, Veolia s’occupe de tout

Publié le 26 novembre 2020
1000 emplois à pourvoir immédiatement chez Veolia en France

Le groupe Veolia continue de recruter malgré la crise économique suscitée par la situation sanitaire en France. Aujourd'hui, dans toutes les régions de France, plus de 1000 postes sont actuellement à pourvoir pour transformer nos déchets en matières, prendre soin de l'eau ou produire des énergies vertes. Les activités de Veolia, au cœur de la transformation écologique, sont créatrices d'emplois essentiels et utiles, ancrés dans les territoires et non délocalisables.

Pour mener à bien ses opérations, Veolia recherche des collaborateurs passionnés, à tout niveau de formation et pour une grande diversité d'activités. Rien qu'au cours du dernier mois, le groupe Veolia a publié plus de 350 offres de postes disponibles immédiatement. Être un «Ressourceur» de Veolia, c'est avant tout une passion pour la préservation de la ressource et de l'environnement. Comme l'affirme la Raison d'Être du Groupe, les «Ressourceurs» de Veolia sont une communauté de travail où chacun peut trouver, en plus d'un revenu et du respect de sa santé et de sa sécurité au travail, un sens à son activité, un engagement dans une démarche collective valorisante et un épanouissement personnel.

1000 postes dans toute la France

Les emplois à pourvoir aujourd'hui concernent tous les types de profils, avec ou sans qualification, partout en France. Nous recrutons à Billy dans le Calvados, à Couëron en Loire-Atlantique, à Ploemel dans Morbihan, à Santes dans le Nord, à Amiens dans la Somme ou encore à Fresnes dans le Val de Marne. Agent(e)s de réseaux, technicien(ne)s de maintenance, électromécanicien(ne)s, chargé(e)s de clientèles, opératrices et opérateurs de réseaux, chercheuses ou chercheurs de fuites, agent(e)s de tri, de recyclage et de collecte de déchets, conductrices/teurs d'engins, technicien(ne)s biogaz, expert(e)s techniques en unité de valorisation énergétique, chef(fe)s de quart, conseillers ou conseillères clientèle, expert(e)s en filière de valorisation des déchets, ou encore géomaticien(ne), expert(e) valorisation matières et analystes investissement et financement de projet sont quelques exemples des postes à pourvoir au plus vite.

Avec ou sans diplôme, Veolia s'occupe de tout

Veolia recherche des profils issus de tous horizons et d'une grande variété de formations : BTS électrotechnique, BTS Moteurs à Combustion Interne, Bac Pro Technicien de maintenance des systèmes, licence professionnelle... Les candidats peuvent également intégrer Veolia sans qualification et choisir de bénéficier des formations diplômantes dispensées par l'un des quatre Campus de formation de Veolia en France. Pour accompagner les grands changements de société dans le secteur de l'environnement, faire face à l'évolution des métiers et répondre au plus près aux besoins locaux, Veolia s'est dotée d'une politique de formation audacieuse et originale en choisissant l'alternance comme voie privilégiée depuis plus de 20 ans. Les Campus de Veolia - 4 centres de formation et leurs CFA - forment à 18 diplômes et titres professionnels reconnus, du CAP à Bac+5, organisés en alternance pour une meilleure intégration au monde du travail et proposent plus de 400 modules de formation professionnelle continue pour les salariés de l'entreprise ou d'ailleurs. Les collaborateurs en alternance disposent d'opportunités privilégiées d'embauche au sein du Groupe.

Ce sont les Ressourceurs qui en parlent le mieux!

Maud Mussau est Directrice d'Unité Opérationnelle à Dammarie-les-Lys : «J'ai vingt ans d'ancienneté chez Veolia. J'ai commencé comme secrétaire commerciale puis chargée de planification. C'est la licence du Campus Veolia qui m'a permis d'accéder à d'autres métiers : chargée de clientèle, animatrice qualité-environnement, référente métier au Campus et enfin chargée de recrutement au siège francilien des activités de recyclage et valorisation des déchets. Veolia est un groupe qui transforme régulièrement ses métiers et mise avant tout sur l'humain. Ceux avec qui j'ai eu la chance de travailler ont su entendre mon envie de voir des choses différentes et m'ont accompagnée pour que j'y parvienne

Maël Guenneugues, chef de quart et responsable du pilotage de l'Unité de Valorisation Énergétique de Vaux-le Pénil : "Après avoir été chef de quart dans le domaine maritime, j'ai rejoint Veolia dans le cadre d'un contrat de professionnalisation réalisé au Campus Veolia Atlantique à Nantes. A l'issue de cette formation, j'ai été embauché chez Veolia et suis devenu chef de quart à l'Unité de Valorisation Énergétique des déchets de Vaux-le-Pénil, en région parisienne. Mon métier consiste à superviser l'activité d'incinération des déchets avant leur transformation en électricité ou en chaleur urbaine. Comme les tours de contrôle, je veille à la bonne conduite de l'activité sur le site. J'encadre une équipe qui, en rotation, est présente 24h/24 et 7 jours/7. C'est un métier qui est toujours en constante évolution, donc il faut toujours être à la page".

Jennifer Corso est responsable d'équipe réseau et chercheuse de fuites chez Veolia à Metz : "Lors d'une visite en classe de 3e, nous avons eu la chance de visiter les réseaux d'égouts de Paris, ce qui m'a amenée à m'interroger sur la distribution, le traitement de l'eau et le cycle de l'eau. Aujourd'hui j'oriente et j'organise la recherche de fuites avec l'ensemble de l'équipe de recherche de fuites de Veolia à Metz. Pour cela, on a différents outils pour surveiller le réseau en continu, de façon à participer à la protection de la ressource. Allez-y, les métiers techniques sont aussi pour les femmes.«


FERMER