Rechercher un parc d'attractions

Espace Préhistorique des Grottes de Labastide

Grottes et gouffres > Midi-Pyrénées
Pour vivre la préhistoire autrement !


Grottes de Labastide : la grotte blanche

La commune de Labastide possède un patrimoine naturel et archéologique de grande qualité. Il s'agit d'un ensemble géologique particulier, composé, au coeur d'un vallon, de trois grottes très proches les unes des autres. Cet ensemble comprend une vaste grotte, «la Perte », dans laquelle disparaît un ruisseau, une autre de grand intérêt géologique, «la Grotte Blanche », et une troisième de fort intérêt préhistorique, «la Grotte Préhistorique ou Grotte aux Chevaux ». Ce site est unique, car il est rare de rencontrer en un même lieu, des éléments présentant un tel intérêt. La visite et les animations proposées font de l'Espace Préhistoire de LABASTIDE, un véritable espace de loisirs ludiques pour les familles et enfants. Rien de mieux que d'apprendre en jouant. Il est installé au fond d'une importante cuvette et au pied d'un important ensemble montagneux avec en fond la silhouette particulière du Pic du MIDI qui déjà à la Préhistoire, pouvait servir de repère aux tribus nomades.

hébergements
restaurants
calendrier / tarifs
les services

Les attractions

La Grotte aux chevaux

La Grotte Préhistorique, découverte par Norbert CASTERET en 1931 a eu longtemps une place marginale dans le monde des grottes ornées, pourtant elle possède d'abondants témoignages paléolithiques. En effet, elle compte plusieurs centaines de gravures, représentant un enchevêtrement extraordinaire de dessins de toutes dimensions, certains gravés profondément en traits larges, d'autres très légers et fins. Ces gravures représentent en particulier des animaux, notamment des chevaux, bisons, mais aussi d'autres spécimens de la faune préhistorique : bouquetins, oies, lion rugissant et un cas particulier, une tête d'homme masqué. Le trésor de la Grotte est sans doute la peinture d'un cheval polychrome. Cette peinture s'impose par sa taille, son positionnement au milieu de la galerie principale et les couleurs utilisées (ocre et noir). Il s'agit de l'unique spécimen peint visible aujourd'hui dans la cavité. La qualité de la réalisation et son état de conservation nous permettent aujourd'hui, de le compter parmi les plus beaux témoignages de la préhistoire et de le classer au rang des plus grandes oeuvres comme celles de LASCAUX, CHAUVET ou NIAUX… Un nombreux mobilier archéologique a été découvert : plaquettes gravées, collier en os sculpté, lames de silex, propulseur … de même, plusieurs cercles de pierres, témoignent des différents usages de la grotte. Un important travail scientifique a été réalisé sur plusieurs générations, notamment par Georges et Robert SIMONNET (père et fils). Cette grotte apparaîtrait comme un sanctuaire, une grotte sacrée où les chasseurs du magdalénien se livraient, il y a 14 000 ans, à des rites, des usages encore méconnus. La Grotte Préhistorique est classée Monument Historique depuis 1934 et d'un commun accord avec la Direction Régionale des Affaires Culturelles et le Service régional d'Archéologie, il a été convenu de la préserver et de ne pas l'ouvrir au public pour des raisons de protection, de recherches scientifiques en cours et de difficultés d'aménagement.

La Grotte Blanche

La Grotte Blanche est une vaste salle hémisphérique. Elle doit son nom à la calcitequi apparaît parfois très blanche. En effet, c'est une cavité très riche en concrétions, on peut voir notamment de très nombreux gours. Son entrée était sûrement fermée à la Préhistoire, ce qui expliquerait l'absence de traces et témoignages humains propres à la Grotte préhistorique pourtant voisine de 100 m.

La Grotte-perte

La Perte, est une très grande grotte, monumentale même. Elle est constituée d'un vaste porche au pied d'une falaise. Profonde d'environ 40 m., elle est parcourue par un ruisseau "l'Aspugue" qui se perd dans un laminoir. Il parcourt plus d'1,5 km sous la montagne et réapparaît en amont du village d'ESPARROS sous le nom de "l'Ayguette". Son chemin souterrain est en grande partie inconnu mais il s'agit du réseau actif du Gouffre d'ESPARROS, les deux cavités ayant donc un lien direct (une expérience de coloration à la fluorécéïne menée par N. CASTERET, le démontra).

Les animations

Des ateliers autant ludiques que pédagogiques sont à la disposition des enfants mais aussi des adultes : un atelier "son"… unique ! composé de bornes sonores cachées dans des petits abris de pierres permet au public de réaliser lui-même à partir de sons «primitifs» sa propre "composition" et de tenter d'approcher l'univers musical mystérieux et méconnu des magdaléniens. Un deuxième atelier peinture initie les enfants à l'art pariétal, ils ont à disposition des pigments naturels et des outils (pinceaux, charbon de bois, craie) afin de dessiner ou peindre sur des rochers des animaux ou signes à partir de modèles représentant des peintures de LABASTIDE ou d'ailleurs.

Le vallon

Le public suit le ruisseau jusqu'à la Perte. Il s'agit d'une balade agréable, en plein air, dans un bel espace naturel qui le conduit au pied d'une grande falaise, dans la grande grotte de la Perte. Un belvédère aménagé permet de pénétrer sur quelques mètres dans cette cavité et voir le ruisseau disparaître sous terre. Là, une information est donnée concernant la géologie et le lien avec le Gouffre d'ESPARROS et la Grotte Préhistorique, toute proche et pourtant toujours inaccessible. Un espace volontairement peu aménagé, un lieu bucolique consacré à la contemplation, la méditation ou la balade tout simplement.

La Grotte Blanche

La Grotte Blanche est une arène naturelle exceptionnelle qui se prête magnifiquement au spectacle. De forme presque ronde, elle accueille dans son intimité le public tout en gardant une part du mystère des lieux souterrains. L'acoustique si particulière, touche la partie émotionnelle au travers des silences ou des sons. Les visiteurs sont accueillis dans cette belle grotte et invités à s'installer sur des gradins aménagés dans la partie la moins concrétionnée. (ainsi, la partie la plus concrétionnée est préservée du passage répété des visiteurs qui seront installés comme pour une représentation. C'est aussi à priori, la première fois qu'une tribune fixe est installée dans une grotte). Là, une prestation "son et lumière" d'environ 40 mn, met en scène la grotte, ses concrétions et l'histoire des lieux. Ce spectacle presque vivant est basé sur des jeux de lumières, des ambiances sonores, sensorielles, des projections d'images fixes ou animées et des vidéos dynamiques… Il porte sur l'histoire de l'homme, notamment à LABASTIDE, ses séjours dans la grotte préhistorique livrée aujourd'hui comme un sanctuaire, sur les rites pratiqués, sur l'homme chasseur, artiste... Un véritable voyage dans le temps à la rencontre des chasseurs de l'âge de pierre, dans ce formidable vaisseau qu'est la Grotte Blanche.
FERMER