Rechercher un parc d'attractions

Gouffre de Proumeyssac

Grottes et gouffres > Aquitaine
Une cathédrale de cristal inoubliable !


Le Gouffre de Proumeyssac : la cathédrale de cristal

Entre Vézère et Dordogne, près du village du Bugue, au coeur du sarladais, le Gouffre de Proumeyssac a fêté ses cent années de visites. Depuis sa découverte en 1907, les différents exploitants y ont apporté toute leur passion pour en faire un site incontournable du Périgord parmi les plus visités. Proumeyssac est aujourd'hui la plus grande cavité aménagée du Périgord. Par un tunnel, on accède facilement à cette immense voûte souterraine aux parois ornées d'une multitude de cristallisations d'une densité exceptionnelles. Des jeux de lumière, soutenus par un accompagnement musical complètent l'originalité de ce site. La visite de 45 mn, commentée par des guides expérimentés, laisse un souvenir impérissable.

calendrier / tarifs

Les attractions

Le bâtiment d'époque

Pour célébrer les cent ans de visite du gouffre de Proumeyssac la société d'exploitation a remis à l'identique le site de l'entrée naturelle avec le bâtiment et les installations de l'époque. C'est à cet endroit que le gouffre a été exploité peu après sa découverte le 10 mars 1907. Le gouffre offre ainsi au visiteur le témoignage du passé. Cet anniversaire est l'occasion de laisser la trace du travail des ancêtres qui ont contribué à l'aménagement de ce site. Grâce à cette fidèle reproduction aménagée en musée, les visiteurs s'imprégneront de l'ambiance de l'époque. On peut y retrouver une bonne partie des équipements qui servaient à l'exploitation. Le treuil à main, le moteur, la génératrice, la nacelle et bien d'autres objets comme la cloche qui servait à appeler les propriétaires occupés au travail des champs quand il n'y avait pas de visiteurs.

Une descente à sensations

Comme les pionniers le faisaient dans une corbeille actionnée par un cheval, les intrépides peuvent découvrir le gouffre à bord d'une nacelle, en descendant par la cheminée. 9 personnes peuvent y prendre place pour une visite originale, et sécurisée aujourd'hui par un mécanisme moderne.

Sons et Lumières

Plongés dans l'obscurité sur la plateforme située à mi-hauteur de la cavité puis au coeur du gouffre pendant le parcours guidé, les visiteurs assistent à deux sons et lumières différents. Deux compositions originales pour communier avec la magie géologique du site et découvrir les concrétions emblématiques du gouffre.

La Cathédrale de Cristal

Découvert en 1907 par Gabriel Galou, puisatier des Eyzies, le gouffre sera plus tard baptisé du nom de « Cathédrale de Cristal » par le célèbre spéléologue Norbert Casteret. La voûte rappelant le dôme du choeur et l'imposante rangée de stalactites évoquant de grandes orgues sont de toute évidence à l'origine de cette appellation.

Des concrétions géométriques

Dans les bassins aux eaux calmes, des cristallisations de formes triangulaires se sont formées au profit de conditions atmosphériques et morphologiques particulières. Des concrétions rares et ici particulièrement remarquables par leur taille et leur symétrie.

Des supports pédagogiques

Dans le gouffre, des écrans intégrés projettent un film d'animation en images de synthèse qui retrace la formation géologique des lieux. A l'extérieur, des panneaux illustrés et un ruisseau artificiel y apportent un complément d'informations précieux. Les visiteurs étrangers apprécieront en outre la traduction simultanée des commentaires, diffusée par des audio-guides perfectionnés.

Des poteries étincelantes

Disposées sous les grandes fontaines au long desquelles s'écoulent les eaux d'infiltration, des poteries se recouvrent peu à peu des paillettes de calcite. Ces objets sont vendus à la boutique.

Une promenade bucolique

Aux abords directs du gouffre, les amoureux de la nature peuvent découvrir un parcours forestier dédié aux essences locales. Chaque espèce est dotée d'une signalétique pédagogique et cette promenade sylvestre aboutit à un promontoire surplombant la vallée de la Vézère.

Spectacle 2009 : le groupe Evasion

Citoyennes du monde, leurs premiers répertoires exhument des hymnes et des chants de pays divers. D'Albanie à Madagascar, d'Haïti en Russie ou de Cuba à La Réunion, fado, mambo, requiem, chants d'amour ou de révolte, mezzo voce, elles invitent à découvrir les peuples en chantant dans plus de 20 langues ! Dans leur répertoire actuel, elles offrent une grande place à la poésie et à la littérature française, pour faire résonner les mots autrement, mieux faire entendre leur parole et donner un nouveau sens à l'émotion. A découvrir le 6 août à 21h30.

L'Espace Géologique

Aménagé pour faciliter la compréhension de nombreux phénomènes, il devient une halte incontournable pour petits et grands. Grâce à des panneaux illustrés et à un ruisseau artificiel, les visteurs découvrent l'évolution des quatres grandes ères géologiques et la formation des cavernes.
FERMER