.

Le grand départ pour New York


Sup'Biotech suit le parcours de Rodrigo Lopez qui part à New-York pour son stage de fin d'études.

Rodrigo Lopez (Sup'Biotech promo 2014) s'en va à New-York pour son stage de fin d'études. Sup'Biotech le suivra durant ces six mois partagés entre travail et découverte des Etats-Unis.

rodrigo.jpg
L'appel de la grande pomme
Ca y est : Rodrigo est en passe de terminer son cursus à Sup'Biotech. Cet étudiant spécialisé en marketing & cosmétique s'apprête à finaliser cinq années passées au sein de l'école en effectuant un stage de l'autre côté de l'Atlantique. « Je rejoins EmerginC, une petite start-up de cosmétique basée à New-York, explique-t-il. Je suis passé par un site de stages où, parmi les nombreuses annonces concernant les Etats-Unis, la leur m'avait particulièrement plu. J'ai postulé et j'ai eu de la chance car, directement après, la personne m'a contacté pour un entretien. On a parlé 10 minutes par Skype et c'était bon : j'étais pris ! » En partant pour la Big Apple, Rodrigo va enfin pouvoir effectuer « une première expérience à l'étranger » et faire connaissance avec un pays qui l'attire depuis longtemps. « J'ai hâte de découvrir le côté culturel, voir comment ils travaillent là-bas, assure l'étudiant. C'est une autre mentalité, ils sont plus bosseurs qu'en France. Et puis ça me permettra aussi d'améliorer mon anglais et d'être totalement bilingue. »

rodrigo02.jpg« Le meilleur endroit pour développer les biotechnologies »
Le regard déjà tourné vers l'horizon, Rodrigo nourrit de fortes ambitions au-delà des frontières de l'Hexagone. Si bien qu'il ne se voit pas « rentrer en France » après son stage et prévoit idéalement de rester aux Etats-Unis : « Je veux que mon cursus se fasse à l'International et j'ai surtout envie de faire mes preuves dans un pays où l'on peut réussir en partant de rien. » Et si Rodrigo tient un discours passionné, c'est parce qu'il veut faire son trou dans la cosmétique depuis belle lurette. « Les cosmétiques, je baigne dedans depuis que je suis tout petit grâce à ma mère qui, sans travailler dedans, m'en parlait très souvent, raconte-t-il. Pour moi, c'est le meilleur endroit pour développer pleinement les biotechnologies, dans le sens où c'est un secteur moins fermé que la pharma avec ses nombreuses réglementations. On y est beaucoup plus libre et on peut plus facilement innover ! » Un jour peut-être, quand son CV sera encore plus fourni, Rodrigo pourra lancer sa propre société de cosmétiques. Mais en attendant, il va devoir faire ses armes chez EmerginC en tant qu'assistant chef de projet pour participer au lancement d'une « nouvelle gamme de produits anti-âge ».

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





SupBiotech

SupBiotech

Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Rechercher sur capcampus

FERMER