Etudiante depuis deux ans à Sciences Po Paris, lance son MEDIA avec passion


Interview de Charlotte qui nous fait découvrir son projet
Etudiante depuis deux ans à Sciences Po Paris, lance son MEDIA avec passion

La Rédaction

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots à nos lecteurs ?

Charlotte MEYER

Je m'appelle Charlotte Meyer, j'ai 18 ans et je suis actuellement étudiante en deuxième année à Sciences Po Paris. Journaliste jeune depuis quatre ans, je suis passée par plusieurs médias, lycéens ou nationaux, avant d'oser me lancer dans mon propre projet.

La Rédaction

Et cette passion de l'écriture, d'où vient-elle?

Charlotte MEYER

Ma passion pour l'écriture a commencé par la passion de la littérature. J'ai appris à lire avec les mots de Victor Hugo ou de Flaubert et, aussi loin que remontent mes souvenirs, je me vois toujours avec un livre ou un stylo à la main. Je pense que l'amour des lettres amène forcément à une forme de mimétisme, une nécessité de se raccrocher à ce qui nous a formés. C'est pourquoi ma première forme d'écriture a été celle de la fiction ; j'ai même franchement caressé l'idée, pendant toute une partie de mon adolescence, de vivre uniquement de ma plume. Puis en grandissant, mes idées romanesques se sont heurtées à la brutalité de la politique, au bouleversement de la société ; en fait, à la violence du monde. Et je me suis aperçue que l'écriture pouvait avoir d'autres fins, au point de devenir une arme. C'est de là qu'est né mon rêve de devenir journaliste.

La Rédaction

Une passion dévorante au point de vous conduire à lancer un nouveau media?

Charlotte MEYER

Je me souviens qu'il y a quelques années, quand je rédigeais des articles pour le journal de mon lycée, mon père m'avait déjà soufflé l'idée. Mais à l'époque, créer un nouveau média ne m'aurait pas effleuré l'esprit : la création d'un média jeune n'est pas une idée neuve, il faut voir le nombre de jeunes rédactions qui se forment en l'espace d'un an ! Il m'a fallu l'expérience de quelques-unes d'entre elles pour me déterminer. Les média par lesquels je suis passée ne m'ont procuré qu'une certaine déception : on nous demandait de la neutralité, de l'écriture blanche ; l'engagement était prohibé des lignes. Ce n'était pas ma conception d'un média jeune qui, selon moi, doit être un lieu d'échanges, de débat, de confrontations d'idées. C'est au sein de ma dernière rédaction que j'ai eu la chance de rencontrer des jeunes qui partageaient mon avis et qui ont fait le choix de me suivre jusqu'au bout. Ils ont une part intégrante dans ma détermination ; je ne pense pas que j'aurais trouvé le courage, ou même l'envie, de créer un nouveau média sans ces rencontres. Et je n'aurais jamais trouvé meilleure équipe pour ce projet.

La Rédaction

Quelle est l'ADN de votre Média ?

Charlotte MEYER

Combat, comme son nom l'indique, a été influencé par le journal du même nom tenu par Albert Camus. Il prône la diversité des opinions, des origines, des bords politiques ou des engagements, mais aussi des moyens. Il ne laisse en effet pas que la place au journalisme écrit, mais aussi vidéo ou par le dessin. Le but est de sortir de cette presse informative qui se rapproche parfois à de la retranscription Wikipédia. Nous voulons ainsi sortir de cette confusion entre « neutralité » et « indépendance » en redonnant la place au débat et à la polémique chez les jeunes.

La Rédaction

A qui s'adresse-t-il?

Charlotte MEYER

Combat s'adresse à tous les jeunes entre 16 et 26 ans qui auraient la volonté de s'engager ; des jeunes que l'actualité bouleverse, des jeunes qui ont besoin de s'exprimer, au travers de tous les moyens qu'un média peut lui fournir : écriture, télévisuelle, dessinée, radiophonique...

La Rédaction

Comment peut-on vous rejoindre ou vous aider?

Charlotte MEYER

Pour nous envoyer une lettre de motivation (encore une fois, à travers le moyen souhaité) ou pour nous poser vos questions, vous pouvez écrire à combat.jeune@gmail.com

Vous pouvez également visiter notre site : https://combatjeunewo.wordpress.com/

Ou notre page Facebook : https://www.facebook.com/combatjeune/?fref=ts

La Rédaction

Un dernier mot à nos lecteurs ?

Charlotte MEYER

Il y a quelques jours, je m'entretenais de ce projet sur un magazine en ligne où je suis rédactrice indépendante. Je me suis rapidement fait remettre à ma place par un autre rédacteur qui m'a accusé de « jeunisme » et qui m'a clairement fait comprendre que la « légende de la jeunesse » était dépassée. Que nous n'étions plus à l'époque où la jeunesse pouvait redonner une forme d'espoir à la société puisque l'Histoire nous avait appris qu'elle « ne valait pas mieux que les autres. » Bref, laissez la place à « ceux qui savent ».

Aux jeunes qui lisent ces lignes, je leur dirai donc : montrez à cette personne qu'elle a tort. Au sein de notre média mais aussi ailleurs, prouvez aux générations précédentes que nous avons aussi notre place sur la scène et que nous ne méritons pas d'être à ce point tournés en ridicule. Notre parole aussi a le droit, et même le devoir, d'exister.

En savoir plus Publié le 24 novembre 2016

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Campus live

Campus live

Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+

Rechercher sur capcampus

FERMER