Interview de Pierre TAPIE, Directeur de l'ESSEC


L'ESSEC fête cette année ses 100 ans. Une occasion de faire le point !
Interview de Pierre TAPIE, Directeur de l'ESSEC

  • L’ECOLE ET SON DEVELOPPEMENT

CAPCAMPUS

Pouvez-vous nous présenter votre Ecole et ses spécificités ?

Pierre TAPIE

L’ESSEC est une université internationale de management formant 10000 personnes chaque année (5000 en formation diplômante, 5000 en programmes spécifiques d’entreprises), qui forme à toutes les dimensions du management, avec des programmes généralistes (les plus renommés par nature) et des programmes spécialisés. Elle accueille des étudiants exceptionnels qu’elle prépare aux carrières internationales les plus exigeantes, et développe une recherche de premier plan. Elle fonde son projet pédagogique sur son enracinement européen, selon ses cinq valeurs fondamentales : humanisme, innovation, excellence, responsabilité, diversité

CAPCAMPUS

A partir de quelle(s) procédure(s) recrutez-vous vos élèves ?

Pierre TAPIE

Toujours par sélection, adaptée selon les programmes ; les taux de sélection varient de un pour 4 à un pour 20

CAPCAMPUS

Quel est le positionnement international de votre Ecole ?

Pierre TAPIE

120 universités partenaires nous permettent d’internationaliser la culture de nos étudiants. L’axe européen est particulièrement développé avec Mannheim, meilleure université allemande de management, pour construire un « consortium universitaire européen ». En Asie nos avons créé un campus à Singapour, et sommes en lien jusqu’au double diplôme avec les meilleures universités des plus grands pays. Aux USA, nos partenaires sont Harvard, Kellogg, Chicago, Berkeley, Dartmouth, c'est-à-dire les institutions les plus élitistes avec qui nous échangeons nos étudiants et faisons des travaux de recherche

CAPCAMPUS

Comment rivaliser avec les universités américaines ?

Pierre TAPIE

En se basant sur les choses que nous faisons mieux qu’eux pour compenser des différences de ressources financières tout à fait extraordinaires.

CAPCAMPUS

En prenant l’exemple de Sciences-po qui se tourne de plus en plus vers l’enseignement économique, pensez-vous que pour qu’une école ait une chance d’être compétitive aujourd’hui sur la scène internationale, il faille qu’elle se dirige vers le commerce et toutes les études qu’il nécessite ?

Pierre TAPIE

Non, on peut être une excellente école scientifique et être mondialement reconnue : l’X, Ulm ou Physique Chimie Paris le manifestent

CAPCAMPUS

Le concept d’ « Ecole », typiquement français, est-il un atout ou un frein pour le développement international (en rapport avec le concept plus général d’université) ?

Pierre TAPIE

En gestion c’est un concept qui existe au niveau international : l’INSEAD, l’IMD, Thunderbird (US) en sont des exemples. Les écoles ne sont pas exclusivement françaises.

CAPCAMPUS

Qu’est-ce que « la business attitude » ?

Pierre TAPIE

Celle fondée sur les cinq valeurs ci-dessus décrites

CAPCAMPUS

L’ESSEC à 100 ans. Que de chemin depuis « L’institut Economique » lancé en 1913, par la célèbre école Sainte-Geneviève. A chacun de nos passages à CERGY, nous découvrons de nouveaux bâtiments. Déjà 900 étudiants étrangers fréquentent votre campus ( 3700 élèves au total). Les étudiants internationaux, c’est votre gisement de croissance ?

Pierre TAPIE

C’est UN des gisements de croissance. Les autres sont la recherche, l’entrepreneuriat, la formation tout au long de la vie, l’ingénierie internationale

CAPCAMPUS

L’ESSEC est bien implantée en Allemagne, Asie ( Japon, Chine , Corée).Avez vous des projets aux Etats-Unis ?

Pierre TAPIE

Nous avons surtout des réalisations, et vous en verrez d’autres bientôt

CAPCAMPUS

Est ce une chasse gardée ?

Pierre TAPIE

Non, mais c’est un marché si concurrentiel qu’il est très difficile d’accès.


L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DANS L'ACTUALITE

L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DANS L'ACTUALITE

  • L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DANS L'ACTUALITE

CAPCAMPUS

On oppose souvent les formations universitaires aux Grandes Ecoles. Pensez-vous que seule la sélection fasse la différence ?

Pierre TAPIE

Non, c’est la manière de former qui diffère. Dans les écoles l’intégration de l’expérience professionnelle et l’étude des objets réels, donc complexes, amène à développer un projet pédagogique à partir de l’étudiant en train de se développer, et non d’abord à partir des savoirs théoriques. Il y a des différences très profondes dans les épistémologies qui sous tendent nos pédagogies

CAPCAMPUS

A terme, la « compétition » va être lancée au sein des universités. Cela va t’il changer la donne par rapport aux grandes écoles ?

Pierre TAPIE

Tout ce qui pousse l’enseignement supérieur français vers la qualité fait la joie des grandes écoles ; nous aimons la concurrence, que nous vivons très largement car notre horizon est devenu totalement international

CAPCAMPUS

Pensez-vous que l’excellence française appartienne au passé ?

Pierre TAPIE

Seulement chez ceux qui manquent de courage et d’ambition ; mais la lucidité de l’analyse est nécessaire pour bien identifier ce que peuvent être des éléments durables de notre excellence

CAPCAMPUS

L’ESSEC figure parmi les pionniers de l’apprentissage dans les grandes écoles. Les entreprises sont encore assez frileuses ou mal sensibilisées à cette formule qui a longtemps été associée aux métiers plus « manuels ». N’y a t’il pas une erreur de marketing de la part de l’état à vouloir employer le même terme pour cette formule de formation dans différents contextes ?

Pierre TAPIE

« Apprentissage » désigne une modalité administrative particulière de l’alternance, où l’étudiant participe pleinement à la vie de l’entreprise dont il est salarié. Utiliser le même mot permet aussi de donner plus de fierté aux métiers manuels, qui font quelque chose « un peu comme » des formations aussi prestigieuses que des formations d’ingénieurs ou l’ESSEC ! Expliquer ce que nous faisons fait partie du travail normal d’un pédagogue !

CAPCAMPUS

Que faudrait il faire selon vous pour redorer l’image de l’apprentissage vis à vis des entreprises ?

Pierre TAPIE

Elle est souvent excellente.



VOUS

VOUS

  • VOUS

CAPCAMPUS

Pouvez-vous nous présenter votre parcours professionnel ?

Pierre TAPIE

10 ans de Recherche fondamentale et appliquée, 10 ans de direction d’école d’ingénieur et d’une société de capital risque, 6 ans à la tête de l’ESSEC

CAPCAMPUS

Quelle a été la décision la plus difficile que vous ayez prise en tant que Directeur ?

Pierre TAPIE

Exclure définitivement un étudiant trois jours avant son diplôme

CAPCAMPUS

Et la meilleure ?

Pierre TAPIE

Ce n’est pas à moi d’en juger

CAPCAMPUS

Avez-vous une devise ?

Pierre TAPIE

Non : la richesse du réel ne s’y laisserait pas enfermer


En savoir plus Publié le 27 septembre 2007

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Ecole de Commerce

Ecole de Commerce

Prépa ESC : découvrez les classes préparatoires aux concours des grandes écoles de commerce pour intégrer HEC, l'ESSEC, l'ESCP EAP, …

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+

Rechercher sur capcampus

FERMER