Centrale Lille refond la 3ème année de son cursus centralien


2 nouveaux programmes thématiques : « Track International Recherche » et « Track entreprise Junior Graduate Program »
Centrale Lille refond la 3ème année de son cursus centralien

En suivant ces programmes, les élève- ingénieurs vont expérimenter leurs futurs métiers tout en affinant leurs choix d'orientation professionnelle et en augmentant leur employabilité.

Centrale Lille finalise ainsi la réforme de son cycle centralien initiée en 2016 et dont l'objectif est de répondre à la fois aux attentes des nouvelles générations d'étudiants formées à l'Ecole Centrale de Lille et aux besoins des entreprises évoluant dans des environnements en pleine transformation.

Centrale Lille, établissement public d'enseignement supérieur, poursuit la réforme de son cursus centralien. Après avoir complètement renouvelé les 2 premières années, il vient de finaliser la refonte de la 3ème année. Principale nouveauté : la création de deux tracks thématiques, construits autour d'une expérience terrain, l'un pour favoriser la poursuite d'études en doctorat des élèves-ingénieurs, et le second pour expérimenter en entreprise le métier auquel ils se destinent.

Le « Track International Recherche » a pour objectif de faire vivre aux élèves une expérience significative en recherche. L'ambition est de mener un plus grand nombre d'élèves de l'école à faire un doctorat après leur cycle ingénieur.

Cette formation par la recherche se déroule sur 1 an et demi, avec une période à l'international d'un semestre minimum. L'élève va travailler sur un thème donné en étant suivi par un enseignant-chercheur de l'école qui l'intègrera à son équipe de recherche. S'il souhaite poursuivre en thèse à l'issue de son cursus, l'enseignant-chercheur mettra tout en œuvre pour lui proposer une opportunité de poursuite en doctorat sur un sujet en lien avec les thèmes traités pendant le track ou, le cas échéant, sur un autre sujet d'intérêt.

Le Track entreprise « Junior Graduate Program » s'adresse aux élèves souhaitant être confrontés à la réalité des métiers auxquels ils se destinent. Pour cela, ils intégreront une entreprise durant un an pour exercer 2 ou 3 métiers différents. Sélectif, ce programme concernera une dizaine d'élèves. Après une 1ère période en alternance (6 semaines en entreprise et 2 semaines à l'école), l'élève partira dans un pays étranger pour exercer une ou deux autre(s) fonction(s) pendant un semestre

De leur côté, les entreprises pourront apprécier sur un temps long les compétences des élèves de l'école et détecter de nouveaux talents.

La réforme du cursus centralien continue de mettre l'accent sur la personnalisation des parcours. Dans la continuité des deux première années, la 3ème année prévoit l'individualisation des cursus académiques. Les élèves devront choisir une des 6 filières métier proposées (Créateur d'entreprise, Responsable de l'innovation et du développement, Responsable de production ou des opérations, Consultant - Auditeur, Responsable de projets internationaux, Chercheur) et un des 8 parcours d'approfondissement organisés autour de 4 thèmes (Construction durable et énergie, Systèmes et environnement intelligents, Industrie du futur, De la stratégie à la maîtrise des données).

Ils ont également la possibilité d'opter pour des doubles-diplômes : chez l'un de nos partenaires pour la préparation d'un master, à l'EDHEC dans le cadre du programme Grande Ecole dans l'une des 3 filières proposées : Financial Economics, Business Management et Economic Transformation & Technology.

Enfin pour finaliser la formation d'ingénieurs intégrateurs ayant acquis l'ensemble des compétences académiques et technologiques du référentiel des écoles Centrale, la 3ème année comprend :

- des enseignements communs qui abordent la responsabilité de l'ingénieur et les questions d'éthique ;

- un projet d'innovation individuel qui permet aux élèves d'acquérir des compétences du référentiel des Ecoles Centrale qu'ils n'auraient pas encore validées ; ???

- un projet de fin d'études de minimum 16 semaines.

« Cette nouvelle 3ème année s'inspire des principes qui guident la refonte de notre cursus centralien depuis le départ : personnaliser les parcours pour préparer le projet professionnel de nos élèves tout en donnant du sens à leurs études ; développer leur mobilité et leur adaptabilité pour faire tomber les frontières, aussi bien au niveau géographique qu'entre les mondes académique et économique ; et leur donner les moyens d'expérimenter ce que recouvre aujourd'hui la complexité. Alors ces ingénieurs de demain seront à même de mettre leurs compétences pluridisciplinaires au service d'enjeux industriels complexes, que ce soit en entreprise ou dans le cadre de laboratoires de recherche », conclut Emmanuel Duflos.


Les parcours d'approfondissement proposés en 3ème année :

  • Construction durable et énergie: Cette thématique concerne les enjeux de l'environnement durable, de la mobilité intelligente et de l'habitat intelligent. L'objectif est de former des ingénieurs capables d'appréhender les grands enjeux urbains (mobilité, énergie, habitat, ouvrages et travaux publics...), en intégrant les aspects techniques dans une vision globale de l'aménagement. Mais aussi de répondre à des enjeux sociétaux importants autour du développement et de la construction durables, dans le cadre de la smart city, en lien avec les transports durables et innovants.

L'enseignement est organisé autour d'un tronc commun et de deux parcours : Énergie et réseaux intelligents ; et Construction et matériaux durables.

 

  • Systèmes et environnement intelligents: Cette thématique s'inscrit dans plusieurs défis sociétaux définis à l'agenda stratégique France-Europe 2020 : stimuler le renouveau industriel, santé et bien-être, mobilité et systèmes urbains et durables, société de l'information et de la communication. L'objectif est de former des ingénieurs capables de maîtriser l'ensemble de l'approche système globale dédiée au déploiement d'environnements intelligents (ou de sous-parties de ces derniers), avec des compétences combinées en hardware et software.

L'enseignement est organisé autour d'un tronc commun et de deux parcours : Systèmes intelligents et réseaux avancés de communication ; et Réseaux du futur et intelligence ambiante.

 

  • Industrie du futur: Cette thématique concerne les ressources futures, les systèmes avancés de production, la logistique, l'impression 3D, la robotique, cobotique et les véhicules autonomes, l'IoT et les systèmes cyber-physiques. L'objectif est de former des ingénieurs-intégrateurs des nouvelles technologies dans l'industrie, mais aussi capables d'optimiser des solutions « low-tech » prenant en compte l'intégralité du cycle de vie du produit.

L'enseignement est organisé autour d'un tronc commun (conférence et visites d'entreprises) et de deux parcours : Usine Intelligente ; et Conception et production durable

 

  • De la stratégie à la maîtrise des données: Cette thématique permet d'apprendre à repenser de manière coordonnée l'architecture métier et l'architecture du système d'information afin de définir un plan de transformation, de le mettre en œuvre et d'en assurer la conformité par rapport aux objectifs de l'entreprise. Elle couvre la maîtrise de l'incertain grâce à un solide socle de connaissances scientifiques et aux savoir-faire techniques permettant d'analyser les données disponibles pour en extraire les informations utiles et ainsi aider à prendre les meilleures décisions pour le métier.

L'enseignement comporte un tronc commun (conférences sur les sujets d'actualité et cours d'informatiques) et deux parcours : Science des données et intelligence artificielle ; et Modélisation et architecture d'entreprise.

 

Les 6 filières métier proposées :

  • Créateur d'entreprise: cette filière s'adresse à l'étudiant qui exprime la volonté de ses lancer dans un projet de création d'entreprise. Elle vise à le doter des outils et méthodes lui permettant de progresser dans son projet, d'en évaluer la faisabilité et d'en appréhender toutes les dimensions. Le contenu porte sur le management et l'analyse du projet sous toutes ses dimensions, la dimension personnelle et humaine et un accompagnement personnalité.
  • Responsable de l'innovation et du développement: cette filière forme des responsables capables d'animer une équipe R&D, de valoriser les résultats de recherche, de transposer des solutions d'un contexte à un autre et d'intégrer les compétences de spécialistes. Le programme abordera notamment les méthodes et outils de l'innovation, les aspects marketing, la propriété industrielle, l'ingénierie système, l'écoconception, l'optimisation en conception ou encore le design industriel.
  • Responsable de production ou des opérations: cette filière forme des responsables de production capables d'assurer la planification et le suivi de la fabrication, ainsi que la conception et l'optimisation des chaines de production. Le programme portera notamment sur la conduite des systèmes de production (recherche opérationnelle, organisation et gestion de la production, supply chain management, maintenance, lean manufacturing) en intégrant les facteurs humains (négociation, ergonomie, sécurité - prévention).
  • Consultant - auditeur: elle offre une large ouverture à l'audit-conseil dans tous les secteurs d'activité. L'élève sera capable de diagnostiquer la situation d'une entreprise et émettre des recommandations objectives. Il saura proposer des solutions pour améliorer le fonctionnement de l'entreprise dans des domaines comme la relation client, les ressources humaines, les systèmes d'information, l'environnement, etc.
  • Responsable de projets internationaux: cette filière forme des personnes capables de manager des projets dans un contexte international et d'en maîtriser la complexité. Le programme s'appuiera notamment sur des méthodes de gestion de projet proposées par le Project Management Institute et/ou sur les méthodes agiles.
  • Chercheur: elle prépare aux métiers de la recherche, aussi bien dans les laboratoires de recherche fondamentale ou appliquée que dans des services de R&D. Le programme abordera notamment les questions de structures de recherche en France et à l'International, l'épistémologie de la recherche, les questions du droit et de la protection de la propriété. Il pourra également s'appuyer sur les masters de recherche auxquels Centrale Lille est associé.


En savoir plus Publié le 03 mai 2018

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Ecoles d'ingénieurs

Ecoles d'ingénieurs

Annuaire des Ecoles d'ingénieur, avec capcampus, le site portail de la communauté étudiante et des grandes écoles : Moteur des écoles d'ingénieur et l'actualité des campus coté ingé !

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+

Rechercher sur capcampus

FERMER