Interview de Nicolas Furlani, un des co-fondateurs de Privateaser ou comment s'approprier ponctuellement un bar


Soirée privative, événement étudiant festif ... un site incontournable ! A la découverte de ce nouveau concept qui monte!
Interview de Nicolas Furlani, un des co-fondateurs de Privateaser ou comment s'approprier ponctuellement un bar

La Rédaction

Pouvez-vous nous présenter le concept du site Privateaser ?

Nicolas Furlani

Privateaser est une plateforme web permettant de réserver en ligne et gratuitement un bar.

La Rédaction

-Comment fonctionne-t-il ?

Nicolas Furlani

Pour cela c'est simple, l'utilisateur fait sa demande sur le site, le gérant du bar reçoit la demande et accepte si son bar est disponible. L'espace est donc réservé, le client peut donc venir le jour même et s'annoncer au bar pour profiter de son espace.

La Rédaction

-A qui s'adresse-t-il ?

Nicolas Furlani

Ce service s'adresse à tous, notamment ceux qui n'ont pas un appartement assez grand pour pouvoir organiser une soirée d'anniversaire chez eux.

La Rédaction

-Quelle est votre clientèle cible ?

Nicolas Furlani

Notre clientèle cible est donc assez jeune, il y a tout d'abord les étudiants, les masters, les doctorants et les associations en général.

La Rédaction

Quel est le modèle économique du site ?

Nicolas Furlani

Notre modèle économique est semblable à celui de Lafourchette.com, nous facturons au bar une commission qui dépend du nombre de personnes ramené.

La Rédaction

Quels sont les partenaires actuels de Privateaser et combien sont-ils ?

Nicolas Furlani

Nous avons jusqu'à présent une centaine de bars partenaires. Nous avons une gamme variée de partenaire qui va du petit bar de quartier comme le Sparks (http://www.privateaser.com/lieu/71-bar-a-vin-sparks) au bar d'hôtel comme l'Ice Kube Bar.

La Rédaction

Un client peut-il choisir lui-même son « bar ou club idéal »?

Nicolas Furlani

Nous avons mis à disposition de l'utilisateur des filtres et toutes les informations de réservation nécessaires afin que chacun puisse trouver facilement le bar idéal pour son événement.

La Rédaction

Le rôle de Privateaser consiste-t-il exclusivement en une intermédiation entre son client et le bar/club pressenti ?

Nicolas Furlani

Pour l'instant notre valeur ajoutée est en effet de vérifier la disponibilité du bar en faisant l'intermédiaire. Cela permet de ne plus passer des journées à passer des centaines de coups de fils en ayant l'angoisse de ne pas trouver un bar pour le jour J.

La Rédaction

Etudiants et Associations sont-ils particulièrement concernés par ce service ?

Nicolas Furlani

Notre service plait particulièrement aux étudiants et aux associations. Les étudiants ont souvent de petits appartements et ceux qui ne connaissent pas Paris apprécient notre site pour trouver un lieu original. Les associations n'ont pas de budget pour louer une salle et le compromis de se retrouver dans un endroit professionnel mais aussi convivial leur convient très bien.

La Rédaction

Ce service de « privatisation de son bar idéal » est-il réservé à la seule ville de Paris ?

Nicolas Furlani

Pour l'instant nous centralisons nos forces pour développer notre service dans la capitale.

La Rédaction

Envisagez-vous un développement sur l'ensemble du territoire, vers quelles villes cibles et à quelle échéance ?

Nicolas Furlani

En effet, nous envisageons d'étendre notre service à plusieurs autres villes de province car cela nous est souvent demandé. Nous pensons notamment à Lyon, Bordeaux et Marseille. A quelle échéance ? Dans quelques mois si nous arrivons à tenir nos prévisions.

La Rédaction

Avez-vous pour projet d'exporter votre concept ?

Nicolas Furlani

C'est envisageable en effet, nous ferons le point après avoir testé le concept Privateaser en province.

La Rédaction

Quel 1er bilan tirez-vous après 6 mois d'existence ?

Nicolas Furlani

L'expérience entrepreneuriale est une expérience très forte. Nous avons suivi la filière entrepreneur en dernière année à l'école Centrale Paris. Nous aurions pu choisir de faire du conseil en stratégie ou de la finance pour avoir un salaire convenable mais nous avons préféré prendre plus de risques. Nous n'avons jamais regretté ce choix, bien au contraire, l'aventure Privateaser est stimulante et nous ne voyons pas le temps passer.

La Rédaction

Un dernier mot à nos lecteurs étudiants ?

Nicolas Furlani

Si je peux me permettre j'aimerais dire deux mots aux étudiants. Tout d'abord, concernant votre avenir professionnel, si vous avez une idée de startup en laquelle vous croyez, parlez-en autour de vous et n'hésitez pas à tenter l'aventure. De plus en plus d'initiatives voient le jour pour accompagner la création d'entreprise, par exemple le nouveau statut étudiant-entrepreneur dont nous bénéficions.

Enfin, concernant Privateaser, c'est un outil facile et ludique, même si vous ne connaissez pas Paris, vous pouvez privatiser un espace gratuitement dans un bar festif et original, alors vous n'avez plus d'excuse pour fêter comme il se doit votre anniversaire ou ceux de vos amis.

En savoir plus Publié le 21 janvier 2015

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Grandes ecoles

Grandes ecoles

retrouvez toutes les informations que vous recherchez sur les grandes ecoles, comment y accéder, les meilleures prépas, leurs formations et débouchés et leur palmarès, avec capcampus, le site portail de la communauté étudiante des grandes ecoles.

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+

Rechercher sur capcampus

FERMER