Mécanique : du Bac Pro à niveau Bac+5, un éventail large de métiers et de perspectives


D’opérateur à ingénieur, une filière qui sait valoriser les savoirs faire
Mécanique : du Bac Pro à niveau Bac+5, un éventail large de métiers et de perspectives

Alors qu'il est en 2016 encore, et malgré un marché de l'automobile moins porteur, le premier employeur industriel français*, le secteur de la mécanique n'est pas toujours bien connu.

Si l'on associe en effet souvent trop rapidement mécanicien à entretien automobile, les métiers proposés par ce secteur économique de poids, plus de 600 000 emplois salariés dans plus de 30 000 entreprises en France, sont bien plus larges.

Le point sur les parcours possible dans ce secteur où la demande d'emplois qualifiés est en augmentation.

Conception, Production, Maintenance : 3 grands secteurs d'activité pour établir un plan de carrière

Transport, Aéronautique, Automobile mais aussi agro-alimentaire et domaine médical, les profils spécialisés en mécanique ont des opportunités d'emplois dans de nombreux secteurs de l'économie quel que soit leur niveau de qualification.

3 grands secteurs d'activité pour évoluer :

  • Conception : pour les métiers en bureau d'études et méthodes, mécatronique et automatisme ;
  • Production : pour les métiers de la soudure et de la chaudronnerie mais aussi l'usinage, le montage et la production ;
  • Maintenance : pour les métiers de l'entretien et de la réparation.

D'opérateur à ingénieur, une filière qui sait valoriser les savoirs faire

Formation courte ou longue, l'apprentissage est dans le secteur de la mécanique particulièrement apprécié et les CFA forment ainsi chaque année pas moins de 26 000 jeunes du bac pro au diplôme d'ingénieur.

Un mode de formation qui met en valeur la transmission de savoirs faire et dans lequel grands groupes industriels comme PME et artisans sont particulièrement impliqués.

Ainsi le QCP ou Certificat de Qualification Professionnel obtenu en alternance permet une très bonne insertion professionnelle avec un taux d'embauche dans les entreprises formatrices qui avoisine les 70%.

De mécanicien service rapide à chef d'atelier : exemple de parcours

Derrière la fonction de mécanicien, il y a celui à qui vous confierez votre véhicule pour une visite d'entretien comme pour une fuite de liquide de refroidissement, pour changer les plaquettes de frein comme remplacer une optique cassée.

Titulaire d'un CAP à un BTS ou DUT, il évolue aussi bien dans un garage indépendant que dans les grandes chaînes de réparation automobile ou directement chez les constructeurs.

Passionné de mécanique, il pourra se spécialiser :

  • dans la maintenance des systèmes embarqués ou les technologies hybrides et électriques amenées à se développer avec le déploiement des projets Crit'Air ;
  • dans la mécatronique via une école d'ingénieurs pour répondre aux besoins de plus en plus importants d'intelligence électronique et informatique ;
  • dans le management pour devenir chef d'atelier comme responsable de service après-vente.

*source Observatoire de la Métallurgie

 Publié le 17 juillet 2017

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Guide Métier

Guide Métier

Métier : fiche métier, orientation métier, filière, piste pour mieux s'orienter et trouver son métier

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+

Rechercher sur capcampus

FERMER