Logement : 400 millions d'euros d'économies envisagées sur le dos des étudiants


L'UNI demande au gouvernement de reconsidérer les modifications envisagées pour l'APL.
Logement : 400 millions d'euros d'économies envisagées sur le dos des étudiants


Le Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD), l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) et l'Inspection générale des finances (IGF) remettait ce matin au gouvernement un rapport donnant des pistes de réforme pour la politique du logement.

Vraiment, le gouvernement n'aime pas les familles. Ainsi, au milieu d'une série de mesures envisagées, celui-ci s'est vu proposer par un rapport de diverses inspections de dégager 400 millions d'euros d'économie sur les APL.

Pour ce faire, plusieurs pistes sont envisagées : rendre inéligible à ces aides un certain nombre de logements (les plus chers), certains foyers (propriétaires d'un autre logement), ou encore mettre fin à la possibilité de rattachement au foyer fiscal des étudiants touchant les APL.



Cette dernière mesure reviendrait à interdire de cumuler demi-part fiscale et APL, et impacterait directement et principalement les classes moyennes. Or, si les APL couvrent une partie du loyer des étudiants de ces classes moyennes, ceux-ci sont pour la plupart exclus des bourses classiques, et l'aide de leur famille est leur principale source de revenu pour boucler leur budget.

L'UNI s'oppose à cette nouvelle attaque contre ceux qui d'années en années, sont les principales victimes de la politique gouvernementale.

L'UNI demande au gouvernement de s'engager à sanctuariser les APL/ALS et la demi-part fiscale.

En savoir plus Publié le 02 février 2015

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Logement étudiant

<champ NOM>Logement étudiant

Aide au logement étudiant : découvrez les sites qui aident les étudiants à se loger. CAF, LOCAPASS, ALS, APL...

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+
FERMER