Au 1er juillet 2021, les quatre écoles d'ingénieurs du Groupe IONIS deviennent des sociétés à mission à Directoire et conseil de surveillance

Développer la meilleure stratégie pour faire progresser les écoles du Groupe, partager les valeurs et apporter aux étudiants une réponse de formation du plus haut niveau possible

Publié le 28 avril 2021

L'enseignement supérieur et les grandes écoles vivent une période de mutations structurelles. Les écoles d'ingénieurs ne peuvent rester en dehors des grands mouvements qui touchent l'ensemble du système éducatif. Le Groupe IONIS a résolument placé ses écoles dans le sens de la marche, en les structurant dès le premier juillet en sociétés à mission à directoire et conseil de surveillance.

C'est peu de dire que l'enseignement supérieur est en plein mouvement. A coup d'alliances, de fusions, de restructurations, la course à la performance est engagée. De la visibilité dépend l'attractivité, de l'attractivité les ressources, des ressources la qualité. Le modèle traditionnel des écoles d'ingénieurs privées, très généralement sous forme associative ne pouvait qu'être interrogé à son tour, dans ce grand bond en avant.

Les 4 écoles d'ingénieurs du Groupe IONIS ont franchi le pas de cette nécessaire modernisation de leur organisation. Elles deviennent, à partir du 1er juillet 2021 des sociétés à mission à Directoire et Conseil de Surveillance.

EPITA, l'ESME Sudria, l'IPSA et Sup'Biotech inscriront dans leurs statuts leur « raison d'être », première étape avant celui de la « mission » qui met en avant les valeurs que l'école entend défendre et décline une série d'engagements cohérents avec ces valeurs. Outre que la mission fédère direction, personnel, étudiants et partenaires autour des mêmes objectifs, la tenue des engagements figure parmi les éléments mesurés et documentés chaque année auprès du Conseil de Surveillance et donc du public, au même titre que la marche des écoles et leur gestion. Le statut de Société à Mission, créé par la loi PACTE de mai 2019, conduira chaque école à exprimer des objectifs sociaux et environnementaux qu'elle se donnera pour mission de viser.

L'évolution statutaire globale permettra aux écoles d'être intégralement et directement responsables de leurs décisions comme de leurs engagements financiers (baux, équipements de laboratoire, investissements de moyen et long terme). Elles pourront nouer des alliances, investir directement sur des projets ambitieux. Les directeurs auront une pleine autonomie de gestion, en accord avec le Conseil de Surveillance, devant lequel ils rendront des comptes 4 fois par an.

Les partenaires naturels de l'école, entreprises, universités, collectivités locales, anciens élèves figureront parmi les 15 membres du Conseil de Surveillance. La communauté des salariés qui font l'école, de même que les étudiants seront représentés dans ce Conseil et seront associés aux débats sur les grandes orientations de l'école. Si le cadre général des études ne change pas, l'inclusion de la mission dans les objectifs de l'école ne manquera pas d'impacter les contenus pédagogiques de façon importante en ajoutant cette empreinte dans l'ensemble des enseignements.

« Nous avons souhaité transformer nos écoles en sociétés à Directoire et Conseil de Surveillance pour leur donner un souffle nouveau, cohérent avec notre époque, explique le Président-Fondateur du Groupe IONIS, Marc Sellam. Avec le statut de sociétés à mission, elles afficheront clairement une identité, un but et créeront une fédération des énergies ».

Finalement, avec des moyens d'action libérés, des valeurs affirmées, le fond reste le même : développer la meilleure stratégie pour faire progresser les écoles du Groupe, partager les valeurs et apporter aux étudiants une réponse de formation du plus haut niveau possible. C'est l'objectif qui sera assigné aux directeurs des écoles, qui restent en place en tant que Directeurs Généraux du Directoire.


Actualité


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER