Devenir traducteur : comment s'y prendre ?


Quelques conseils pratiques
Devenir traducteur : comment s'y prendre ?

Le marché de la traduction se développe de plus en plus avec l'internationalisation de nombreux domaines. Vous voulez donc vous lancer dans cette activité mais vous avez besoin d'aide ? Voici quelques conseils pour vous orienter.

Les points principaux à évaluer en premier lieu

Salarié ou indépendant ?

Tout d'abord vous devez savoir si vous voulez travailler comme traducteur indépendant ou salarié dans une agence. Il est vrai qu'être salarié vous évite toute la paperasse de comptabilité et le stress lié à l'acquisition de nouveaux clients. Cependant, vous travaillerez sous la tutelle de votre patron, avec des horaires fixes : tout dépend de comment vous envisagez votre activité.

Quelles langues ?

Pour être un bon traducteur, il vous faudra également maîtriser deux langues étrangères. Vous devez traduire vers votre langue maternelle, ceci vous permettra d'avoir un meilleur rendu. Vous devez tout de même avoir des qualités rédactionnelles évidentes et connaître parfaitement les subtilités de votre langue. Il est conseillé, de part le caractère solitaire de ce métier, de s'inscrire à des forums et à des associations de traducteurs. Ils pourront vous aider s'il arrive que vous bloquiez sur une expression et vous pourrez partager vos expériences. C'est très utile lors des débuts en free-lance.

La tarification de votre activité

Un autre point important est votre rémunération. Vous devrez bien réfléchir à vos prix. Les entreprises demanderont des prix à la baisse, attention néanmoins à ne pas accorder trop de rabais pour obtenir l'attention de nouveaux clients. Votre talent doit être valorisé, dès le départ.

Le choix de la spécialisation

Vous devrez choisir un domaine voire deux au maximum dans lesquels vous souhaitez vous spécialiser. Un large panel s'offre à vous. La traduction juridique, médicale, aéronautique, sportive, la technique, l'informatique, etc ... Il vous faudra avoir un maximum de connaissances techniques dans celui que vous allez choisir.

La façon dont vous voulez travailler doit influencer votre choix. Certains secteurs vous apporteront une multitude de petits projets lorsque d'autres vous en offriront des plus importants mais sur lesquels il y aura également une concurrence plus forte. Une spécialisation plus pointue comme la traduction de gastronomie ouzbek vous demandera d'aller chercher un client, alors que vous aurez plus d'opportunités si vous choisissez un sujet plus large comme par exemple l'économie anglo-saxonne.

De plus, si vous voulez en vivre, il vous faut trouver un secteur où les demandes sont permanentes et importantes.

Vous n'avez plus qu'à faire votre choix parmi les différentes possibilités qui s'offrent à vous et à vous lancer !

 Publié le 13 décembre 2018

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Actualité

Actualité

Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Google+

Rechercher sur capcampus

FERMER