Examens de Chartered Financial Analyst (CFA)


14 500 candidats dans le monde !
Examens de Chartered Financial Analyst (CFA)

Plus de 14 500 candidats dans le monde ont réussi le niveau III des examens de Chartered Financial Analyst (CFA)

Le CFA Institute, l'association internationale des professionnels de l'investissement, vient d'annoncer que 14 664 personnes (soit 53% des 27 468 candidats s'étant présentés) ont réussi l'examen CFA de niveau III qui couronne l'ensemble du cycle. Ces nouveaux certifiés pourront ainsi porter le titre de « Chartered Financial Analyst », sous réserve de justifier d'une expérience professionnelle d'au moins 4 ans et d'être parrainés par trois professionnels de la finance. Adhérant au code d'éthique et aux normes de conduite professionnelle du CFA Institute, les nouveaux certifiés rejoignent ainsi le CFA Institute dans sa mission d'excellence auprès des professionnels de l'investissement en s'engageant à soutenir l'intégrité de la profession et à placer l'intérêt de leurs clients avant les leurs.

Au total, plus de 57 476 candidats ont obtenu au moins un des trois niveaux, soit 46% des 125 443 présents.Et moins d'une personne sur cinq ayant entaméle cycle d'examens le poursuit jusqu'au bout, preuve de la détermination et de la maîtrise des compétences professionnelles des lauréats du niveau III.

Ces examens se sont déroulés dans 90 pays. Les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de postulants (30 715), suivis de la Chine (21 057), l'Inde (10 651), le Canada (10 651) et le Royaume-Uni (8 746). Autres importants bassins de candidatures : Hong Kong avec 5 189 candidats et Singapour (3 193).

Avec 1 744 postulants cette année, la France arrive au 1er rang des pays d'Europe Continentale, devant l'Allemagne (1 588) et la Suisse (1 333). « Nous félicitons les lauréats pour leur travail, leurs compétences et leur culture professionnelle de la gestion de fonds. » déclare Myriam Ferran, CFA, administratrice de CFA Society France et membre du comité dédié aux candidats.Elle souligne que« de plus en plus de candidats se présentent aux examens en France : 73 de plus cette année qu'en 2014. Cela révèle un engagement croissant de la profession en faveur de l'éthique, bénéficiant à la fois aux investisseurs et à la société dans son ensemble. »

En moyenne, les candidats déclarent passer plus de 300 heures d'étude par niveau préparé et mettent en général quatre ans pour réussir les trois examens requis. Pour décrocher la certification CFA, les postulants doivent en effet réussir trois examens successifs de six heures chacun, considérés comme les plus ardus du secteur de l'investissement. L'examen de niveau I, qui a lieu deux fois par an, est un questionnaire à choix multiples. Les examens de niveaux II et III ont lieu une fois par an et se composent respectivement d'une série de questions à partir d'études de cas pour le niveau III, de questions à choix multiples et questions de synthèse pour le niveau III.

Le Programme d'étude CFA comprend l'éthique et le code de conduite professionnelle, les normes comptables et l'analyse financière, la finance d'entreprise, l'analyse financière fondamentale et quantitative (actions, obligations, placements alternatifs, dérivés), la gestion de portefeuille et la gestion de patrimoine.

Les principales motivations des candidats sont l'avancement professionnel, un niveau plus élevé de connaissances et de meilleures perspectives d'embauche. Depuis la création du programme en 1963, le CFA Institute a déjà fait passer plus d'un million d'examens.

Le CFA Institute compte plus de 125 000 Chartered Financial Analysts dans le monde, qui ont rejoint des sociétés prestigieuses du secteur parmi lesquelles JP Morgan Chase, PwC, HSBC et FactSet. Pour les employeurs, la certification CFA est le gage d'une compréhension approfondie des instruments et mécanismes financiers, d'un engagement éthique vis à vis des clients et d'une capacité à mettre en œuvre des solutions personnalisées.

Pour Paul Smith, Président-Directeur général du CFA Institute « Les nouveaux certifiés nous rejoignent dans nos efforts pour consolider la profession et en démontrer l'intérêt. Ils porteront notre culture du comportement éthique visant à la fois la protection de l'investisseur et l'intégrité du marché. » Dans cette optique, lors de la 68ème conférence annuelle du CFA Institute, Paul Smith a invité l'ensemble des professionnels de l'investissement à faire preuve d'une rigueur absolue en matière de formation et de déontologie, d'un professionnalisme à toute épreuve et à tous les niveaux, et d'un leadership éclairé qui bénéficie à la fois aux investisseurs et à la société dans son ensemble.

Notons également que dans le cadre de son initiative Future of Finance, une démarche mondiale à long terme visant à façonner un secteur financier fiable et visionnaire au service de la société, le CFA Institute a récemment lancé la campagne Putting Investors First Month. Différents événements ont ainsi rassemblé en mai dernier les professionnels de la finance du monde entier dans 45 pays différents. Ces événements ont été pilotés par 93 sociétés membres représentant plus de 85 000 professionnels de l'investissement.



 Publié le 26 août 2015

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Actualité

Actualité

Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Rechercher sur capcampus

FERMER