.

Global Social Venture Competition : L'ESSEC présente les 10 projets finalistes de la zone francophone

A l’occasion de la 6e édition de la Global Social Venture Competition, l’ESSEC IIES (Institut de l’Innovation et de l’Entrepreneuriat Social) a sélectionné les 10 projets finalistes de la zone francophone (Europe, Moyen-Orient, Afrique et Québec).

Publié le 07 mars 2013
Global Social Venture Competition : L'ESSEC présente les 10 projets finalistes de la zone francophone

Ce concours international de business plans à portée sociale et environnementale est piloté au niveau mondial par la Haas School of Business de l'université de Californie Berkeley. Il est relayé au niveau francophone par l'ESSEC grâce au soutien de la Fondation d'entreprise Deloitte pour la deuxième année consécutive.

Le 18 janvier 2013, 71 jurés étudiants et professionnels du monde de l'entrepreneuriat et de l'entrepreneuriat social se sont réunis sur le campus de l'ESSEC Business School pour déterminer les 10 finalistes régionaux parmi les 139 candidatures reçues cette année.

En 2 mois, les 10 finalistes doivent rédiger un business plan social qu'ils soumettront à un jury d'experts et de financeurs le 21 mars lors de la finale francophone. C'est sur la qualité de leur projet et du business plan associé, que les deux meilleurs projets seront sélectionnés pour continuer l'aventure jusqu'à Berkeley, où se déroulera la finale internationale du 10 au 13 avril prochain.

Afin de les aider à relever ce défi, un accompagnement sur-mesure a été prévu :

-Mentoring: Chaque projet se voit attribuer un mentor étudiant et un mentor professionnel qui les épaulent et les conseillent respectivement dans la rédaction de leur business plan et dans les orientations stratégiques de leur projet ;

-Training: Du 23 au 26 janvier, les finalistes ont eu l'opportunité de suivre un séminaire de formations intensives, dispensées par l'IIES et des intervenants experts. Ainsi, ils ont pu renforcer leurs connaissances des fondamentaux de gestion et de management d'une entreprise sociale en vue de la création du business plan social qu'ils soumettront à un jury de professionnels & experts lors de la finale francophone le 21 mars 2013 à l'ESSEC. De plus, des ateliers de brainstorming(« Hold-up ») organisés en partenariat avec MakeSense seront proposés aux finalistes ;

- Communication: L'équipe GSVC, accompagnée par Sparknews, notre partenaire média, aide les candidats à faire connaitre leur projet au grand public ;

Les 10 finalistes de la finale EMEA francophone de la GSVC

ARTIECO- Maroc - Ecole Nationale de Commerce et de Gestion d'Agadir, Université Ibn Zohr

Equipe:Elhoussine LAKHTIB - Asma BACHIKH - Hamza ERRADI - Kawtar ARIOUA

Les mégots de cigarettes sont une source importante de pollution au Maroc. Par ailleurs, les besoins en laine au Maroc dépassent la production locale, ce ce qui oblige à recourir à l'importation de laine d'origine étrangère. Artieco propose donc de collecter les mégots de cigarettes pour en utiliser les fibres purifiées en les mélangeant à de la laine, dans les métiers de l'artisanat marocain. ARTIECO vise ainsi à promouvoir l'artisanat marocain et à soutenir les artisans tapissiers tisseurs qui constituent une des catégories sociales les plus dépourvues, en augmentant ainsi leur revenu tout en s'engageant à la protection de l'environnement et la sensibilisation des fumeurs sur les méfaits du tabac sur la santé.

ENERGY FOR ALL- Burkina Faso - Institut International d'Ingénierie de l'Eau et de l'Environnement (Fondation 2iE)

Equipe : Ghislain YONTCHUI, Amadou TALL

En Afrique subsaharienne, 98% des populations rurales n'ont d'autre choix que de recourir au bois pour satisfaire leurs besoins en énergie de cuisson. Au-delà de la déforestation massive engendrée, ces pratiques sont à l'origine de l'émanation de fumées toxiques, qui causent la mort de 1,6 millions de personnes chaque année. Par ailleurs, l'accès à l'électricité demeure un luxe pour plus de 97% des ruraux.Energy for Allproduit et commercialise des digesteurs améliorés pour les familles africaines en zone rurale qui permettent de valoriser les déchets organiques et agricoles ainsi que les eaux usées en une source d'énergie saine et renouvelable. Ces « éco-bio-digesteurs », accessibles aux familles modestes, sont une solution innovante et durable pour l'autonomie énergétique de 300 millions d'africains.

FASO SOAP- Burkina Faso - Institut International d'Ingénierie de l'Eau et de l'Environnement (Fondation 2iE)

Equipe : Moctar DEMBELE, Gérard NIYONDIKO

Selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de la moitié de la population mondiale est encore exposée au risque de contracter le paludisme. En 2010, sur les 219 millions de personnes touchées, on dénombre 660 000 décès, dont 91% en Afrique, où le paludisme demeure la première cause de mortalité. Sont particulièrement vulnérables les femmes enceintes, les enfants de moins de 5 ans et les patients atteints du VIH. Faso Soap, le « savon du Faso », propose une solution innovante pour la prévention du paludisme, qui tient compte des contraintes financières et des habitudes culturelles des familles africaines. L'entreprise produira et commercialisera des savons à la fois antibactériens et anti moustiques, à partir de ressources 100% locales, afin d'intégrer la prévention contre le paludisme dans le quotidien des populations les plus touchées par ce fléau.

MORINGASY-France - Ecole supérieure de commerce et de développement 3A

Equipe : Maëlle BRIAND, Marie-Hélène FALL

Madagascar est l'un des pays qui souffre encore le plus de la malnutrition bien que ses richesses agricoles soient nombreuses. Le projet Moringasy propose de lutter contre la malnutrition sur l'île de Madagascar en utilisant une plante aux vertus nombreuses : le Moringa. Cette plante permet de produire un complément alimentaire avec la poudre de feuilles, une huile à usage cosmétique ainsi qu'un filtre à eau naturel à partir des graines. Ces produits permettront de lutter contre la malnutrition et de donner accès à l'eau potable ainsi que de valoriser des produits végétaux locaux. Le financement est innovant puisqu'il est basé sur l'exportation de l'huile cosmétique à base de moringa sur les marchés des pays développés.

MY GREEN ELECTRICITY-France, Sénégal - ESSEC Business School

Equipe : John Bosco WAMBUGU,Jean-Baptiste LENOIR

600 millions de personnes dans les régions rurales d'Afrique subsaharienne sont confrontées au manque d'accès à l'énergie qui freine le développement économique. Le projetMy Green Electricitypropose une nouvelle forme d'accès à l'électricité : le leasing de micros centrales électriques vertes (photovoltaïques ou hydrauliques) produites localement et ciblées sur des projets de développements industriels, commerciaux ou de service public.My Green Electricityest un projet triplement durable : financièrement, écologiquement et socialement et conduit à l'autonomie énergétique et au développement économique des villages.

NAFA NAANA-Burkina Faso - Projet soutenu par Entrepreneurs Du Monde

Equipe : Claire LE STER, Armel GUENGUERE

Nafa Naana (qui signifie « le bénéfice est arrivé » en langue locale) vise à rendre accessible aux familles burkinabè, notamment les plus pauvres, des produits économes en énergie et qui améliorent les conditions de vie des familles (foyers améliorés, foyers à gaz, lampes solaires...). La distribution s'appuie sur un réseau de boutiquiers microfranchisés et sur des ventes directes à des associations, groupements de femmes, etc. Des mécanismes financiers sont mis en place à tous les niveaux de la chaine de production et distribution des équipements.

PACHA MAMAS- France - ESSEC Business School

Equipe : Marine LAFON, Perrine MUSSET

Les femmes issues de l'immigration en France connaissent des difficultés d'intégration sociale et économique. Pacha Mamas est une entreprise sociale dans le secteur de la restauration rapide qui permet aux femmes issues de l'immigration vivant dans les quartiers défavorisés de trouver un emploi qui valorise leurs talents ancestraux dans le domaine culinaire. Il s'agit de vendre aux entreprises et aux particuliers des plats mijotés par les femmes, associés à leurs histoires de vie et révélant la richesse des saveurs liées à leur culture. Pacha Mamas vise à redonner une autonomie sociale et financière à ces femmes en valorisant leurs talents et en luttant contre la stigmatisation dont elles sont victimes.

SEN FEP SEN ADAA-France - Ecole supérieure de commerce et de développement 3A

Equipe : Audrey BELLOIR, Ramatoulaye DIOUF, Lamiaa HAMMOUCH

20% des enfants au Sénégal souffrent de la malnutrition notamment de carence en fer (80%). Le Sénégal dispose de produits locaux à qualité hautement nutritive, malheureusement marginalisés au profit de l'agriculture d'exportation. Le projet Sen Fep Sen Adaa vise à créer et distribuer une barre céréalière enrichie en micronutriments pour lutter contre la malnutrition. Les fournisseurs seraient des agriculteurs sénégalais qui bénéficieront d'un revenu stable. Ce projet permettra d'améliorer les revenus des agriculteurs, de répondre aux besoins nutritionnels de la population et d'assurer un équilibre alimentaire et sanitaire durable.

SOLUTION DURABLE POUR L'EAU USEE- Liban - Université Saint-Joseph

Equipe : Jules HATEM, Elie NEAIME

La consommation en eau au Liban croit de façon exponentielle depuis une vingtaine d'années. Les eaux usées sont peu ou pas traitées et polluent les ressources naturelles, particulièrement dans les zones rurales. Le projet consiste à fabriquer et commercialiser une station d'épuration d'eau usée ayant trois caractéristiques : amovible (changement des entrées et sorties d'eau facilitées), compacte et efficiente. L'eau, devenue propre, peut être ensuite utilisée pour l'irrigation ou consommée comme eau potable. Ces stations d'épuration permettent de réduire la consommation d'eau en bouteille (économies) ou de l'eau polluée (santé) et garantissent un accès durable à des systèmes d'assainissement et à l'eau potable tout en protégeant l'environnement, notamment les sources d'eau naturelle propre.

TE-ROOGO- Burkina Faso - Institut International d'Ingénierie de l'Eau et de l'Environnement (Fondation 2iE)

Equipe : Patrick Antonin KIBA, Roosvelt TCHOUATEU, Yasmine Binta TRAORE

En Afrique subsaharienne, la combinaison de la forte demande en logement, de la démographie galopante et des coûts exorbitants du ciment et des services énergétiques rendent difficile l'accès à un logement décent. Par ailleurs, chaque année, on observe dans les zones rurales que des milliers de tonnes de résidus agricoles sont laissés à l'abandon suite aux récoltes. Te-Roogo propose de transformer ces déchets agricoles en matière première pour la construction. Basée au Burkina Faso, cette entreprise développe une nouvelle forme de briques, créées grâce à la technique des « bottes de paille comprimées ». En plus de fournir un revenu complémentaire aux agriculteurs, Te-Roogo permettra d'offrir rapidement et à moindre coût aux populations locales des maisons résistantes, écologiques, et bénéficiant d'une bonne isolation thermique.


À propos de l'ESSEC

L'ESSEC, Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales, fondée en 1907, est un acteur majeur de l'enseignement de la gestion sur la scène mondiale. Avec 4 400 étudiants, une large gamme de programmes en management, des partenariats avec les plus grandes universités dans le monde, un réseau de 40 000 diplômés, un corps professoral composé de 141 professeurs permanents, reconnus pour la qualité et l'influence de leurs recherches, l'ESSEC perpétue une tradition d'excellence académique et cultive un esprit d'ouverture au service des activités économiques, sociales et de l'innovation.www.essec.fr

A propos de l'IIES - L'Institut de l'Innovation et de l'Entrepreneuriat Social

Fidèle à sa tradition à la fois humaniste et entrepreneuriale, l'ESSEC a été la première grande école française de management à créer, en 2002, un pôle d'expertise sur l'entrepreneuriat social et une chaire d'enseignement sur le sujet. En 2009, forte du succès de ses nombreuses initiatives, l'équipe de la chaire pousse plus loin l'expérience en créant ESSEC IIES, Institut de l'innovation et de l'entrepreneuriat social dont la mission est de contribuer, par la
formation, la recherche et l'expérimentation d'innovations sociales, au développement et à la professionnalisation
de l'entrepreneuriat et de l'intrapreunariat social, pour maximiser leur impact, en particulier dans le champ de
l'éducation. Plus d'information : http://iies.essec.edu


A propos de la Fondation d'entreprise Deloitte - La Fondation d'entreprise Deloitte soutient pour la deuxième année consécutive la GSVC et l'ESSEC IIES en tant que partenaire stratégique pour promouvoir les business models de demain. Dans le cadre de son engagement en faveur du développement solidaire, la Fondation Deloitte encourage au travers du Cluster de l'innovation sociale les initiatives d'entrepreneurs sociaux. Plus d'information : www.fondationdeloitte.com


Actualité


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER