Inauguration de la première classe préparatoire au concours externe de l’ENA

La mise en place de Classes préparatoires intégrées (CPI) dans les principales écoles de la Fonction publique

Publié le 08 octobre 2009

La mise en place de Classes préparatoires intégrées (CPI) dans les principales écoles de la Fonction publique est une volonté du Président de la République en faveur d’une plus grande diversité dans la Fonction publique (discours à l’Ecole Polytechnique le 17 décembre 2008 et déclaration au Parlement réuni en Congrès à Versailles le 22 juin 2009).

L’accès à la Fonction publique, porteur de valeurs de mérite, d’égalité et de transparence, justifie que soit menée une politique résolue de diversité sociale. Eric WOERTH, ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat, a souhaité que les écoles de la Fonction publique soient exemplaires parce qu’il faut savoir donner plus à ceux qui ont moins, parce qu’il est légitime de renforcer l’égalité des chances, parce que l’intégration est une priorité nationale.

Eric WOERTH a ouvert la scolarité de la première classe préparatoire au concours externe de l’ENA le 7 octobre, en présence de Fadela AMARA, secrétaire d’Etat chargée de la Politique de la ville, de Martin HIRSCH, Haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et Haut-commissaire à la jeunesse, et de Yazid SABEG, Commissaire à la diversité et à l’égalité des chances.

Les élèves (11 jeunes filles et 4 jeunes gens) ont été sélectionnés par un jury sur 150 candidatures sur la base de critères sociaux, de leur niveau d’études, de leur personnalité et de leur motivation. Après une première sélection sur dossier, les candidats ont été choisis à l’issue d’un entretien d’admission.

Ces élèves proviennent de toutes les régions de France et suivront pendant un an à Paris une formation de préparation aux épreuves du concours externe de l’ENA.

Formation intensive pour un concours parmi les plus difficiles, la CPI exigera de la part des élèves un engagement fort.

Ils bénéficieront de visites et de stages courts leur permettant de découvrir le fonctionnement de l’administration publique. Ils seront suivis par des tuteurs issus des jeunes anciens et des élèves de l’Ecole. Ils auront le statut d’étudiant et seront logés en résidence universitaire.


Cette classe préparatoire bénéficie également d'un soutien financier du secrétariat d'Etat chargé de la Politique de la Ville, via l'ACSé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances).

La création de classes préparatoires intégrées ne concerne pas seulement l’ENA. Les IRA (Instituts Régionaux d’Administration), les écoles de la Justice, de la Police, de Bercy (Douanes, Impôts, Trésor, Concurrence et répression des fraudes) ont également ouvert des classes préparatoires intégrées ainsi que les écoles de formation des inspecteurs du travail ou des directeurs d’hôpitaux. Au total, près de 400 jeunes bénéficieront de ces formations en 2010.


Actualité


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER