L'ISEN-Toulon met au point les nouveaux documents d'identité numériques !

Dans le cadre d'un programme européen : CATRENE

Publié le 05 décembre 2012

Comment les générations futures des documents électroniques d'identification peuvent être rendues plus sûres et efficaces ? Comment créer des structures de données et de nouvelles architectures de puces de sécurité pour les documents d'identité électroniques modernes ? Tels sont les enjeux du projet européen NewP@ass dont l’ISEN Toulon est partie prenante. L’objectif est de faciliter l'administration sécurisé de données électroniques dans ces documents, la mise à jour des données personnelles ainsi que le stockage d’informations supplémentaires. 

Tous les pays de l’Union européenne, avec près de 500 millions d'habitants, délivrent des documents de voyage biométriques. Dix-sept pays européens utilisent déjà les cartes d'identité électroniques. Depuis 2006, plus de 400 millions de documents de voyage électroniques ont été distribués dans 108 pays à travers le monde. D'autres pays européens ont annoncé qu’ils ont eux aussi, l'intention d'introduire des cartes d'identité électroniques qui respectent les normes internationales. 

 

Un programme européen : CATRENE

Le programme européen CATRENE (Cluster for Application and Technology Research in Europe on NanoElectronics), qui succède à partir de 2008 au programme MEDEA+, est dédié à la micro-nanoélectronique (composants silicium). Il porte sur les technologies de base et les applications (télécommunications, multimédia, cartes à puce, électronique automobile), favorisant les coopérations verticales entre industriels du semiconducteur et systémiers électroniques. Les technologies de la micro-nanoélectronique sont au cœur de l’innovation et de la valeur ajoutée d’un nombre toujours croissant de secteurs industriels, tels que les télécommunications, les cartes à puce, le multimédia et l’automobile. Dans le cadre de ce programme, le Projet NewP@ss vient d'être gagné par un consortium d'entreprises et de laboratoires de recherche dont l’ISEN Toulon.

 

Un projet en consortium* : NewP@ass

L’objectif du projet NewP@ss est le développement des plateformes sécurisées avancées (microélectronique et logiciel embarqué) qui seront utilisées par les nouvelles générations de passeport électroniques en cours de discussion à l'ICAO et qui seront donc utilisées et reconnues en tant que documents de voyages approuvés au niveau européen et international. Ces plateformes doivent aussi pouvoir être utilisées pour héberger des applications de services en ligne dédiées pouvant provenir d’émetteurs gouvernementaux et / ou de la nature privée.

 

Un objectif : des documents d’identité numériques intelligents et sécurisés

L’objectif principal du projet vise les passeports de troisième et de quatrième génération. Il est prévu de mettre en place la troisième génération en Europe fin 2014-2015, ainsi que plusieurs autres e-documents dérivés tel que le permis de séjour  électronique, basé sur les standards ICAO avec de nouvelles spécificités telles que le LDS2 (Logical data Structure 2) en cours de finalisation. Il est aussi attendu que les champs d’application puissent couvrir d’autres domaines comme la carte d’identité (e-ID), le vote électronique et le permis de conduire électronique.

 

*Les membres du consortium sont : Gemalto, NXP, ST Micro, CEA, EVO Léo, Infineon, IAIK TU, CompuWork et l'ISEN-Toulon

Cout total du projet : 14 millions d'euros


Actualité


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER