La Chaire ESSEC Innovation Thérapeutique célèbre son 10ème anniversaire à l'Académie des sciences

Alors que le gouvernement dévoile son projet de loi santé, la Chaire ESSEC Innovation Thérapeutique célèbre son dixième anniversaire le 18 novembre à l’Académie des sciences en présence du Prix Nobel de médecine David Baltimore, dont les travaux ont révolutionné l’industrie biotech, notamment les vaccins.

Publié le 02 décembre 2014

Alors que le gouvernement dévoile son projet de loi santé, la Chaire ESSEC Innovation Thérapeutique célèbre son dixième anniversaire le 18 novembre à l'Académie des sciences en présence du Prix Nobel de médecine David Baltimore, dont les travaux ont révolutionné l'industrie biotech, notamment les vaccins. Le titre de sa leçon - Genes as Therapies - est aussi un puissant témoignage adressé aux jeunes diplômés de la Chaire réunis pour cette cérémonie solennelle dans la Grande salle des séances de l'Institut de France.

« Quand on y pense... Génomique, thérapies ciblées, régénérations tissulaires, robotique chirurgicale, vaccins thérapeutiques, dispositifs médicaux connectés, etc. Jamais jusqu'ici la médecine n'avait connu un si grand nombre d'innovations de rupture industrialisées à un rythme exponentiel. Les progrès biotech et medtech soulèvent d'immenses espoirs pour les patients et leurs proches dans la mesure où certaines thérapies permettent déjà de cibler les causes des maladies, au-delà de leurs symptômes. Mais comment valoriser ces innovations et les rendre accessibles au plus grand nombre ? Telles sont les deux questions essentielles sur lesquelles nous travaillons » indique Gregory Katz, professeur à l'ESSEC titulaire et fondateur de la Chaire Innovation Thérapeutique.

Allumer des feux
Depuis sa création à l'ESSEC en 2004, la Chaire Innovation Thérapeutique poursuit deux objectifs : 1/ former une nouvelle génération de décideurs au management des innovations biomédicales et les sensibiliser aux défis éthiques inhérents aux systèmes de santé ; 2/ conduire des recherches sur l'impact industriel et sociétal de ces innovations pour la prochaine décennie.

Aux frontières du médicament, du dispositif médical, et des organismes hospitaliers, la Chaire développe une pédagogie pragmatique tournée vers l'action. Elle s'appuie sur des études de cas concrets, des jeux de rôles et des ateliers de négociations co-animés par les décideurs directement impliqués dans les cas étudiés. Elle organise des visites d'immersion sur des sites industriels en Europe et coordonne des projets d'équipes en tandem avec les entreprises partenaires Roche, Celgene et GlaxoSmithKline. A travers l'étude des problématiques réelles, de défis économiques et de dilemmes éthiques, la Chaire n'a pas pour objectif de remplir des vases mais d'allumer des feux.

Diversité des talents
« Passionnés, travailleurs, créatifs, nos étudiants se réveillent chaque matin avec l'espoir de contribuer à améliorer concrètement le monde dans lequel nous vivons » indique Gregory Katz. Chaque année, la Chaire sélectionne un groupe d'environ 25 participants réunissant près d'une dizaine de nationalités. Médecins, pharmaciens, biologistes, la Chaire accueille également des ingénieurs, des juristes, des économistes et des diplômés en sciences humaines. Aujourd'hui, près de 300 diplômés travaillent dans une quinzaine de pays dans le monde, principalement dans des entreprises du médicament, des firmes biotech et medtech, des groupes hospitaliers, des cabinets de conseil, des ONG, des autorités de santé ou des organismes tels que la Banque Mondiale ou l'OMS.

Laboratoire d'idées
La Chaire développe ses recherches sur l'impact économique et sociétal de la génomique, notamment sur le remboursement des diagnostics compagnons dans le cancer du sein. Elle étudie également l'essor des banques de cellules souches issues du sang de cordon ombilical et leurs enjeux pour l'avenir de la médecine régénérative. Impliquée dans les débats sur les lois de bioéthique en France et en Europe, la Chaire est régulièrement sollicitée dans les groupes d'experts sur les sujets tels que la gestation pour autrui, ou l'assistance médicale à la procréation.

À propos de l'ESSEC
L'ESSEC, fondée en 1907, est un acteur majeur de l'enseignement de la gestion sur la scène mondiale. Avec 4 400 étudiants, une large gamme de programmes en management, des partenariats avec les plus grandes universités dans le monde, un réseau de 44 000 diplômés, un corps professoral composé de 147 professeurs permanents, reconnus pour la qualité et l'influence de leurs recherches, l'ESSEC perpétue une tradition d'excellence académique et cultive un esprit d'ouverture au service des activités économiques, sociales et de l'innovation.
En 2005, l'ESSEC a ouvert un campus en Asie, l'ESSEC Asia-Pacific, stratégiquement situé à Singapour. Ce campus représente pour l'ESSEC l'opportunité de participer à la croissance de l'Asie et d'apporter son expertise dans cette région en pleine expansion. Pour toute information complémentaire : www.essec.fr ou essec.edu/asia


Actualité


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER