Les universités asiatiques font alliance pour recruter des étudiants à "l'OUEST"!

Quatre des plus importantes Business Schools Asiatiques ont allié leurs forces

Publié le 20 septembre 2011
Les universités asiatiques font alliance pour recruter des étudiants à l'OUEST!

Quatre des plus importantes Business Schools Asiatiques ont allié leurs forces pour la deuxième année consécutive, afin de recruter les meilleurs candidats en MBA venus d'Europe et d'Amérique du Nord. La Nanyang Business School à Singapour, l'Indian School of Business (ISB) à Hyderâbâd, la HKUST Business School à Hong Kong et la China Europe International Business School (CEIBS) de Shanghai, vont travailler conjointement, sous le nom de Top Asia Business Schools (TABS), à attirer les meilleurs étudiants Européens en Asie.

« Il y a l'Ivy League en Amérique, nous nous sommes donc dit : pourquoi les Business Schools Asiatiques ne pourraient pas faire le même genre de chose ? » explique Gilian Yeo, Doyen Suppléant à la Nanyang Business School de Singapour. « Même si nous sommes les concurrents les uns des autres, nous avons pensé que nous pourrions œuvrer tous ensemble à essayer d'attirer et convaincre les gens de venir en Asie pour y faire leur MBA ».

Le Financial Times classe les quatre écoles parmi le top 30 des meilleurs programmes MBA mondiaux[1]. Les étudiants potentiels en ont pris bonne note. Ces cinq dernières années, les candidatures auprès des quatre écoles sont en hausse de 30 à 325 %.

Des coûts avantageux

Pour les Européens qui souhaitent obtenir un diplôme étranger, il existe un réel avantage à choisir une école Asiatique par rapport à une école Américaine, par exemple.

Le coût des programmes des Business Schools Asiatiques, hébergement inclus, s'échelonne de 45 750 $ (pour l'Indian School of Business) à 72 308 $ (pour l'HKUST). Les programmes de MBA américains, excluant les frais de logement, peuvent être jusqu'à deux fois plus chers.

« Ce prix significativement plus bas, des programmes des Business Schools Asiatiques par rapport aux institutions Nord-Américaines, devrait apparaître comme particulièrement attirant aux yeux des Européens qui souhaitent quitter leur continent », ajoute le Professeur Leonard Cheng, Doyen de la HKUST Business School.

Des marchés Asiatiques en plein essor

Les économies Asiatiques se développent rapidement. Le Fond Monétaire International projette une croissance de 10 % du PIB de la Chine entre 2011 et 2016, quand l'Inde avec 8 %, n'est pas très loin derrière.

Contrastant avec ces économies, les marchés plus matures (tels que les Etats-Unis et l'Europe), s'attendent à un taux de croissance du PIB inférieur à 3% et font face à un taux de chômage important.

« La croissance économique en Asie ouvre des perspectives d'emploi pour nos étudiants étrangers ainsi que pour nos étudiants locaux », précise le Professeur John A. Quelch, Doyen et Vice-président de la CEIBS.

Ajit Rangnekar, Doyen de l'ISB, indique : « Nos écoles apportent également aux étudiants Européens quelque chose que leurs homologues de l'Ouest ne peuvent leur donner : une expérience inestimable des marchés économiques internationaux, ce dont beaucoup pensent qu'ils seront l'élément le plus important du business de demain ».

Top Asia Business Schools participera au QS World MBA tour en Europe selon le calendrier suivant:

  • Moscou: 4 Octobre , Swissotel Krasnye Holmy Moscou
  • Paris: 8 Octobre, Hotel Le Meridien Etoile
  • Madrid: 13 Octobre, Husa Princesa
  • London: 29 Octobre, The Queen Elizabeth II Conference Centre

Pour plus d'informations sur les écoles de Top Asia Business Schools et sur leur participation aux forums des Business Schools, visitez le site :

http://www.topasiabschools.com/



[1] Source: Classement annuel du Financial Times. Il s'agit du classement qui fait la moyenne des résultats sur les trois dernières années.


FERMER