Se réorienter en milieu d'année : avec l'ESTACA, c'est possible !

Une formation accélérée et personnalisée pour intégrer la deuxième année de l’ESTACA

Publié le 04 octobre 2013
Se réorienter en milieu d'année : avec l'ESTACA, c'est possible !

A l’occasion de cette rentrée universitaire, l’ESTACA, école d’ingénieurs post-bac spécialisée dans les transports et les mobilités, annonce le lancement de SPID’ESTACA, un semestre préparatoire intensif dédié aux BAC+1 qui souhaitent se réorienter en milieu d’année en vue d’intégrer l’ESTACA directement en seconde année.

 

SPID’ESTACA : la solution de l’ESTACA face aux erreurs d’orientation des étudiants

 

L’orientation post-bac est un moment difficile pour certains étudiants qui ont du mal à se projeter dans la réalité des études dans lesquelles ils s’engagent. Ainsi plus d’un étudiant sur quatre inscrits en première année de licence quitte l’université l’année suivante. Ce constat d’échec est préjudiciable pour les étudiants qui ont du potentiel mais qui, en raison d’une erreur d’orientation, prennent une année de retard dans leur cursus. Lorsqu’ils sont en échec, voire quittent une formation scientifique, il peut être difficile de se réintégrer dans une formation ingénieur l’année suivante.

 

Le programme SPID’ESTACA, Semestre Préparatoire Intensif de l’ESTACA a pour vocation de répondre à ces erreurs d’orientation dans l’enseignement supérieur. « Nous avons un dispositif innovant car nous pensons qu’il faut accorder une seconde chance aux étudiants qui se sont trompés d’orientation à l’issue de leur bac. Il est dommage que l’enseignement supérieur soit parfois cloisonné et que les étudiants n’aient pas le droit à l’erreur. Une fois dans une filière, il est compliqué de se réorienter sans perdre d’années. SPID’ESTACA offre l’opportunité aux étudiants de changer de filière dès le mois de mars » explique ainsi Pascale Ribon, directrice de l’ESTACA.

 

Une formation accélérée et personnalisée pour intégrer la deuxième année de l’ESTACA

Ainsi, les étudiants inscrits en première année de Maths Sup, d’école d’ingénieurs, de licence scientifique ou santé, ou encore de DUT, et titulaires d’un bac scientifique, qui souhaitent se destiner à des études d’ingénieurs pourront intégrer ce programme composé de 16 semaines de formation accélérée de mars à juillet.

Les étudiants admis dans ce programme bénéficieront d’une formation privilégiée en effectif limité (25 élèves maximum par classe) et d’un suivi individualisé assuré par une équipe pédagogique dédiée.

Ce semestre intensif s’inspire du modèle pédagogique des classes préparatoires aux grandes écoles : les étudiants sont évalués à travers un contrôle continu et un examen final, mais aussi des interrogations orales (khôlles) dans les matières scientifiques et des travaux pratiques. En fin d’année, un jury se réunit pour déterminer, sur la base des résultats obtenus, quels sont les étudiants qui peuvent intégrer la seconde année de l’ESTACA, sur le campus de Levallois ou de Laval.

Une diversification des voies d’accès à l’ESTACA pour offrir toujours plus de choix aux étudiants

 

L’ESTACA propose déjà plusieurs voies d’accès aux étudiants passionnés par le secteur des transports. L’admission au niveau du bac se fait dans le cadre du Concours Avenir, commun à six écoles d’ingénieurs. « Ce concours remporte chaque année un vif succès : 6 000 candidats se sont inscrits au concours 2013 qui offrait 1170 places dont près de 300 à l'ESTACA » affirme ainsi Raphaël Bondu, responsable des admissions au sein de l’ESTACA.

Une nouveauté cette année : les élèves de Classes Préparatoires aux Grandes Écoles pourront intégrer l’ESTACA par le concours E3A (pour les Math Spé Physique-Chimie, Maths-Physique et Physique-Sciences de l’ingénieur) et la banque d’épreuve Physique-Technologie (Math Spé PT).

D’autres voies permettent également aux étudiants, du niveau bac+1 au master, d’accéder à l’ESTACA en première, seconde, troisième ou quatrième année en fonction du niveau des étudiants.

 


Actualité


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER