Sondage exclusif Habbo - Les 13/18 ans face aux examens

Contrairement aux idées reçues, les ados français sont sereins et studieux à l'approche des examens

Publié le 04 mai 2010
Sondage exclusif Habbo - Les 13/18 ans face aux examens

L'échéance des examens de fin d'année arrivant à grands pas, le site communautaire Habbo.fr a recueilli les témoignages de 3524 adolescents français sur le sujet : comment appréhendent-ils ces épreuves qui rythment leur vie scolaire ? Quelle est l'attitude de leurs parents pendant cette période délicate ? Un sondage dont les résultats, parfois surprenants, vont quelque peu à l'encontre des idées reçues.



  • Mega stress ou zen-attitude ?


Aussi surprenant que cela puisse paraître, près de 60% des adolescents affirment aborder les périodes d'examens avec sérénité. Une « zenitude » qui tient certainement au fait que les ados sont bien plus organisés et studieux qu'on ne pourrait le croire : 58% d'entre eux travaillent toute l'année pour être prêts le jour J et s'évitent ainsi le stress des révisions de dernière minute. Qui a dit que les ados étaient fainéants ?

Parmi les 40% d'anxieux, 2 méthodes anti-stress prédominent : le sport pour « évacuer » et se défouler (20%), et l'isolement pour se plonger dans les révisions (17%).

Les vitamines et autres oligo-éléments ne font pas recette chez les ados, qui sont à peine 6% à déclarer avoir recours aux pilules anti-stress et autres fortifiants.


  • Des parents bien présents


Finalement, les plus nerveux à la maison sont parfois? les parents ! 28% des adolescents interrogés déclarent que leurs parents sont plus stressés qu'eux en période d'examens ! Une attitude qui reflète l'importance accordée par les parents aux résultats scolaires de leur progéniture. Mais pour motiver leurs ados, les méthodes diffèrent : 34% des parents s'impliquent directement dans les révisions, et 27% préfèrent marcher à la « carotte » en promettant une récompense en cas de bons résultats? Les 8% de parents les plus angoissés vont même jusqu'à priver leurs enfants de sorties pendant la période des examens. Quant aux plus cools (30%), ils marchent à la confiance et ne s'immiscent pas dans l'organisation des révisions.

Des parents qui de l'aveu même des adolescents restent indispensables dans ces moments de pression, puisqu'ils sont leur premier soutien pour les révisions (32%), bien loin devant Internet (13%).


  • Et la triche dans tout ça ?


Les ados confirment que pour eux, les examens, c'est sérieux : ils sont plus de 67% à n'avoir jamais triché à un examen, soit par peur de se faire prendre (34%), soit parce que ça n'est pas moral (33%).

26% sont des tricheurs occasionnels et seulement 6% déclarent tricher régulièrement.


Actualité


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER