Rechercher une Offre d'emploi

La moitié du permis de conduire financé par le Fastt pour les intérimaires âgés de 26 ans et plus

Le Fonds d'Action Sociale du Travail Temporaire donne un coup d'accélérateur pour l'obtention du permis de conduire des intérimaires

Publié le 17 août 2007
La moitié du permis de conduire financé par le Fastt pour les intérimaires âgés de 26 ans et plus

A travers cette opération, le Fastt renforce son soutien à 8 000 intérimaires n’ayant pas encore leur permis B en poche, par une aide de 500€ !

Ceci représente la moitié du coût moyen d’un permis (entre 800€ et 1 200€).

Ainsi, grâce au Fastt, les intérimaires pourront voir décoller leur expérience professionnelle en ajoutant la précieuse mention « Permis B » sur leurs CV.



L’objectif est simple : il s’agit de faciliter l’insertion des intérimaires sur le marché du travail et de les guider vers un parcours professionnel valorisant en mettant toutes les chances du côté des candidats dans leurs recherches d’emploi.



« Par cette opération, nous souhaitons agir dans le sens d’une meilleure sécurisation des conditions d’accès à l’emploi des intérimaires. Le constat était simple : sans permis en poche, il est plus difficile pour un intérimaire de décrocher une mission car les conditions d’embauche sont toujours plus exigeantes, notamment en terme de mobilité », déclare Daniel Lascols, Directeur du Fastt.



En consacrant 4 millions d’euros à cette opération, la branche professionnelle propose ainsi une action concrète en faveur de l’accès à l’emploi et de la sécurisation des parcours professionnels.

Pour l’heure, déjà plus de 1000 aides ont été validées pour les intérimaires ayant fait une demande.



Les 3 conditions requises pour bénéficier de cette aide ?



- Etre intérimaire âgé de 26 ans ou plus


- Totaliser 600 heures de missions d’intérim sur les 12 derniers mois.


- Faire la demande au Fastt avant de s’inscrire dans une école de conduite conventionnée par l’Etat dans le cadre du « permis à 1€ par jour ».


FERMER