Rechercher une Offre d'emploi

Emplois d'avenir & Espaces publics numériques

Fleur Pellerin mobilise le dispositif emploi d'avenir

Publié le 19 février 2013
Emplois d'avenir & Espaces publics numériques


Fleur PELLERIN, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique, a ouvert, vendredi 15 février 2013, un séminaire consacré aux politiques nouvelles pour les Espaces publics numériques (EPN).


Lors de ce séminaire, Fleur PELLERIN a rappelé le rôle des 5000 EPN présents sur l’ensemble du territoire dont 2500 adhèrent au label NetPublic, coordonné par la Délégation aux Usages de l’Internet (DUI). Ces espaces permettent de sensibiliser et d’accompagner les citoyens dans l’appropriation des usages du numérique. La ministre a insisté sur les évolutions que ces structures doivent aujourd’hui engager pour répondre à des besoins socio-économiques et culturels nouveaux

Le développement des EPN est aussi une opportunité pour créer des emplois et en particulier, en lien avec le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, de développer des emplois d’avenir pour des jeunes éloignés du marché du travail.

Les emplois d’avenir proposent aux jeunes ayant au maximum un niveau CAP-BEP, une véritable expérience (3 ans à temps plein) et une formation en cours d’emploi pour acquérir une première qualification ou une qualification complémentaire. Les jeunes qui seront ainsi recrutés par les EPN pourront acquérir ou développer des compétences numériques.

La ministre a aussi souhaité que les EPN puissent exercer de nouvelles missions pour lutter contre les différentes formes d’exclusion numérique, notamment, avec la mise en place de laboratoires de fabrication numérique de proximité ou « Fab Labs » ainsi que d’« Info Labs », des laboratoires de collecte et de traitement de données qui s’inscriront dans la politique d’ouverture des données publiques mise en place par le Gouvernement.

Pour Fleur PELLERIN, « l’objectif du Gouvernement est de donner à tous les Français les moyens de participer aux révolutions numériques futures afin qu’ils en soient, non pas les témoins passifs, mais bien les acteurs, ou plus encore : les initiateurs. »

Fleur PELLERIN, ministre déléguée auprès du ministre du Redressement productif, chargée des Petites et Moyennes Entreprises, de l’Innovation et de l’Economie numérique, a ouvert, vendredi 15 février 2013, un séminaire consacré aux politiques nouvelles pour les Espaces publics numériques (EPN).

 

Lors de ce séminaire, Fleur PELLERIN a rappelé le rôle des 5000 EPN présents sur l’ensemble du territoire dont 2500 adhèrent au label NetPublic, coordonné par la Délégation aux Usages de l’Internet (DUI). Ces espaces permettent de sensibiliser et d’accompagner les citoyens dans l’appropriation des usages du numérique. La ministre a insisté sur les évolutions que ces structures doivent aujourd’hui engager pour répondre à des besoins socio-économiques et culturels nouveaux.

 

Le développement des EPN est aussi une opportunité pour créer des emplois et en particulier, en lien avec le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, de développer des emplois d’avenir pour des jeunes éloignés du marché du travail.

 

Les emplois d’avenir proposent aux jeunes ayant au maximum un niveau CAP-BEP, une véritable expérience (3 ans à temps plein) et une formation en cours d’emploi pour acquérir une première qualification ou une qualification complémentaire. Les jeunes qui seront ainsi recrutés par les EPN pourront acquérir ou développer des compétences numériques.

 

La ministre a aussi souhaité que les EPN puissent exercer de nouvelles missions pour lutter contre les différentes formes d’exclusion numérique, notamment, avec la mise en place de laboratoires de fabrication numérique de proximité ou « Fab Labs » ainsi que d’« Info Labs », des laboratoires de collecte et de traitement de données qui s’inscriront dans la politique d’ouverture des données publiques mise en place par le Gouvernement.

 

 

Pour Fleur PELLERIN, « l’objectif du Gouvernement est de donner à tous les Français les moyens de participer aux révolutions numériques futures afin qu’ils en soient, non pas les témoins passifs, mais bien les acteurs, ou plus encore : les initiateurs. »


FERMER