Rechercher une Offre d'emploi

FE-CGC Orange signature de l'accord pour favoriser l'emploi des jeunes

Parrainage de la signature d’un accord sur le contrat de génération

Publié le 07 octobre 2013
FE-CGC Orange signature de l'accord pour favoriser l'emploi des jeunes

Le vendredi 4 octobre 2013, avait lieu  la signature d’un accord sur le contrat de génération au sein d’Orange entre la Direction et plusieurs Organisations Syndicales, en présence de Monsieur Stéphane RICHARD, Président Directeur Général du Groupe et de représentants syndicaux.

 

Cet accord qui concerne les salariés d’Orange en France prévoit à l’horizon 2015 un objectif d’embauche de 2 900 jeunes en CDI et un objectif de maintien dans l’emploi des salariés âgés de plus de 55 ans. Ces salariés représenteront 35% des effectifs du Groupe en France en 2015.

 

L’entreprise prend également les principaux engagements suivants :

  • 4 000 recrutements en CDI avant fin 2015
  • S’ajoute à ces 4 000 recrutements, un plan spécifique de 1000 alternants sur les métiers du Très Haut Débit ayant vocation à intégrer le groupe

Pour les jeunes 

  • 5 000 alternants présents en permanence dans le Groupe
  • Favoriser l’insertion et lutter contre l’exclusion des jeunes (un programme égalité des chances est réaffirmé avec plusieurs initiatives)
  • Tendre à un taux de féminisation des recrutements en CDI comparable au taux de féminisation des alternants dans la famille métier dans laquelle l’entreprise recrute en externe
  • L’accueil de 60 alternants en situation de handicap sur la période de l’accord
  • L’accueil de 2 500 stagiaires chaque année
  • Le Responsable RH ou le RH de proximité devient le référent de tout nouvel embauché quel que soit son âge
  • Le parcours d’intégration comprend :
                - un livret d’accueil, qui peut être dématérialisé, et contient toutes les informations pratiques,
                - une journée d’intégration ainsi qu’une demi-journée d’information sur le dialogue social en présence des représentants des organisations syndicales sont proposées à tout nouvel arrivant, y compris les stagiaires,
                -
    des journées de découvertes pour permettre aux nouveaux embauchés de mieux comprendre le lien entre les services et leur activité.

Pour les séniors

  • La possibilité d’avoir une fin de carrière à temps partiel pour permettre une adaptation « en douceur » au passage en retraite avec 2 dispositifs de « temps partiel séniors » : soit sur 3 ans, soit sur 5 ans
  • La possibilité de travailler en « mécénat de compétence » pour une association ou un organisme validé par la Fondation Orange
  • Un entretien CAP séniors proposé à partir de 55 ans pour examiner les possibilités de fin de carrière avec chaque salarié
  • Des améliorations concernant les conditions de travail et la prévention de la pénibilité: mise à disposition d’un environnement adapté pour l’exercice de l’activité ; possibilité de recourir au télétravail lors d’évolution de l’organisation ; possibilité d’un temps partiel aidé (TPA) limitant l’impact sur la retraite, avec une cotisation retraite à taux plein ; des modes d’organisation du travail collectifs plus souples
  • Un entretien CAP carrière est proposé à partir de 45 ans pour examiner avec un conseiller les perspectives de déroulement de carrière en fonction des souhaits du salarié et au regard des opportunités offertes par l’entreprise (GPEC par territoire)

 

 

Concernant le plan spécifique sur le Très Haut Débit

  • Le lancement d’un plan spécifique exceptionnel sur les métiers du très Haut Débit avec l’accueil de 1000 alternants supplémentaire à la rentrée 2014 sur ces métiers : 400 seront embauchés en 2015 et 400 en 2016

Transmission des compétences et des savoirs

  • Un dispositif souple de transmission des compétences et des savoirs est mis en place avec :
                - une systématisation d’un entretien de bilan de poste 6 mois minimum avant le départ pour identifier les compétences et savoir-faire détenus,
                - ces compétences seront formalisées sur une grille qui pourra être complétéepar des supports photos ou vidéo,
                - la phase de transmission pourra se réaliser selon 2 axes : collectif (équipe de travail) ou individuel pour les successions sur un poste.
  • Une attention particulière sera portée au Digital avec du reverse mentoring
  • La reconnaissance du rôle du tuteur est réaffirmée :
                - une formation de 2 jours est systématiquement proposé à tout nouveau maitre d’apprentissage / tuteur,
                -un dispositif de certification a été mis en place par le Groupe avec l’aide d’un organisme externe,
                -
    les salarié(e)s non cadres exerçant le rôle tutorial bénéficient d’une prime de 300€/an. Pour les salarié(e)s cadres, l’activité de tutorat est valorisée dans le cadre de la part variable managériale.

 


FERMER