Rechercher une Offre d'emploi

Insertion des jeunes diplômés des grandes écoles de la promotion 2009

la Conférence des Grandes Ecoles présente les résultats de son enquête 2010 sur l’insertion des jeunes diplômés.

Publié le 08 octobre 2010
Insertion des jeunes diplômés des grandes écoles de la promotion 2009

Le taux de réponse a progressé de 12,5% cette année (passant de 31 803 à 35 784 diplômés), une évolution attribuable à un plus grand nombre d'écoles d'ingénieurs participant à l'enquête, ainsi qu'au développement d'un nouveau mode de collecte sur le web (extranet spécifique CGE).


Diplômés ayant un emploi : des indicateurs encore très positifs en 2010


Les jeunes diplômés de 2009 ont été confrontés, tout comme l'an passé, à un marché du travail particulièrement difficile dans un contexte économique qui reste chaotique en 2010.


Après une très bonne année 2008, la plupart des indicateurs ont marqué le pas en 2009 et confirment leur tendance à la baisse en 2010.


Ils se maintiennent toutefois à de très bons niveaux, malgré une crise économique historique qui touche l'ensemble des secteurs :


o Durée de recherche

  • 76,4 % sont en situation d'emploi moins de 2 mois après leur sortie d'école
  • Recherche d'emploi inférieure à 6 mois pour la majorité des jeunes diplômés
  • Taux net d'emploi proche de 92% l'année suivant l'obtention du diplôme


Lors de la réalisation de notre enquête au printemps 2010, il était déjà de 76,4% pour lesdiplômés 2009.


Type de contrat et Evolutions des salaires

Type de contrat et Evolutions des salaires


71,4 % des diplômés de grandes écoles sont embauchés en CDI


L'évolution de la proportion de CDI suit les mêmes cycles que le taux net d'emploi : plus celui-ci est élevé, plus la proportion de CDI s'élève.


Le taux reste très élevé en 2010, même s'il est inférieur à celui des années précédentes (79% l'an passé).
Cette tendance à la baisse semble se renforcer et touche davantage les femmes que les hommes mais les différences de contrats selon le type d'écoles (management ou ingénieurs) sont relativement faibles. Il conviendrait de compléter notre étude pour distinguer les effets de la situation économique actuelle des modifications plus en profondeur des politiques RH des entreprises.


Des performances supérieures à la moyenne nationale des jeunes diplômés 2009


Les conditions d'embauche des diplômés de grandes écoles restent cette année encore, particulièrement favorable comparativement aux standards de l'ensemble des jeunes diplômés (cf étude insertion Apec, 09-2010) :

  • CDI ingénieurs : CGE 72,2 % vs Apec 64 %
  • CDI managers : CGE 70,4 % vs Apec 71 %


Des salaires d'embauche pratiquement stables


Salaire annuel moyen (brut hors primes) : 32 006 € (32 750 € l'année précédente)
Salaire annuel moyen (brut avec primes) : 34 541 € (35 470 € l'année précédente)



De nouvelles évolutions... à suivre !

De nouvelles évolutions... à suivre !

Des régions qui font la part belle aux jeunes diplômés


Les emplois en province dépassent ceux de la région parisienne (1ère fois depuis dix ans)


o Des stages tremplins pour l'emploi


38% des emplois sont trouvés dans l'entreprise d'accueil du stage de fin d'études ou d'apprentissage



FERMER