Rechercher une Offre d'emploi

Interview de JC Legrand, directeur international du recrutement du Groupe l'Oréal.

Découvrez le monde de la célèbre marque l'Oréal...

Publié le 09 août 2007
Interview de JC Legrand, directeur international du recrutement du Groupe l'Oréal.

M. Jean-Claude Legrand, directeur international du recrutement, nous présente la politique de recrutement du Groupe l'Oréal.

o Du côté des stages :

Capcampus :
Combien de stagiaires avez-vous recruté cette année ?

Jean-Claude Legrand :
A peu près 3000 dans le monde, 1000 en France.


Capcampus :
A quels postes en majorité ?

Jean-Claude Legrand :
Dans le marketing en majorité, mais aussi dans l’industrie et la recherche, et les métiers de la vente au sens large en fait dans beaucoup de domaines, c’est très varié.


Capcampus :
Quels sont vos exigences dans votre politique de recrutement ?

Jean-Claude Legrand :
Il faut tout d’abord que les candidats aient du mordant, qu’ils aient envie d’un challenge, et qu’ils n’aient pas froid aux yeux. Il y a trop d’étudiants qui ont peur de l’avenir, nous recherchons le contraire. Il est par la suite nécessaire de s’adapter à notre culture, un esprit d’entrepreneur, d’innovation ; comprendre le monde de la beauté, avoir une certaine curiosité pour cet univers.


Capcampus :
Un stage peut-il déboucher sur une embauche ?

Jean-Claude Legrand :
Oui tout à fait, c’est même notre principale source de recrutement. 80 % des personnes qui ont été recrutés par nous ont effectué un stage avant d’être embauchés chez l’Oréal.


o Du côté des jeunes diplômés :

Capcampus :
Combien de jeunes diplômés avez-vous recruté cette année ?

Jean-Claude Legrand :
1800-2000 cadres-managers embauchés par an dans le monde dont 60% sont de jeunes diplômés. Ils sont 250, 300 en France.


Capcampus :
Vos exigences sont-elles les mêmes que pour les stagiaires ?

Jean-Claude Legrand :
Oui tout à fait. L’embauche se fait au terme de plusieurs entretiens mais toujours en fonction des mêmes critères : la personnalité, l’envie d’agir, l’audace, la curiosité.


Capcampus :
Quels métiers sont proposés comme premier emploi ?

Jean-Claude Legrand :
Tous nos métiers sont ouverts aux jeunes. Le marketing, bien sûr, comme chef de produit mais aussi la finance comme contrôleur de gestion ou encore les RH comme responsable du recrutement des stagiaires par exemple, J’ajouterais qu’un aspect très important de notre politique RH tient au fait que nous n’hésitons pas à confier des responsabilités élevées à de jeunes collaborateurs.

Capcampus :
Quel type de formation proposez-vous aux jeunes diplômés ? Une formation interne, en parallèle du métier ou une phase d’apprentissage ?

Jean-Claude Legrand :
Il existe un véritable parcours d’intégration au sein de l’Oréal afin de mieux comprendre notre culture et nos métiers. Il dure 24 mois en moyenne et se compose d’un stage sur le terrain (6 mois) et d’une réelle formation à la vente, à l’expertise technique, au métier que vous allez exercer. Dans le domaine du marketing je crois pouvoir dire que L’Oréal est considéré comme une des meilleures « écoles »

Capcampus :
Y-a-t-il une formation plus demandée qu’une autre, si oui, pourquoi ?

Jean-Claude Legrand :
Il n’y a pas de formation initiale privilégiée, c’est le profil qui compte, la personnalité, l’engagement, la volonté. Nous sommes partenaire de 114 écoles dans le monde et parmi les plus prestigieuses, nous nous faisons un devoir d’aller à la rencontre de tous les potentiels.


Capcampus :
Existe-t-il une possibilité d’expatriation à l’étranger ?

Jean-Claude Legrand :
Oui, sur 1000 stagiaires recrutés en France, 20 % sont étrangers. 10 % des stages se font aussi à l’étranger.


Capcampus :
Pouvez-vous nous citer quelques avantages à travailler chez vous ?

Jean-Claude Legrand :
L’Oréal est leader mondial sur un marché à très haute concurrence. Cela créé une sorte de soif, de volonté de toujours mieux faire. C’est une incontestable source de motivation pour nos collaborateurs. L’innovation est la clef de notre position mondiale, nous faisons toujours plus pour arriver à toujours mieux.


Capcampus :
Un modèle type de carrière ?

Jean-Claude Legrand :
Difficile de parler d’un modèle type de carrière chez L’Oréal. Notre politique RH se veut avant tout pragmatique. Nous avons le souci de développer nos collaborateurs à travers des expériences variées et exigeantes. L’Oréal confie des responsabilités parfois très importantes aux jeunes, nous croyons en leurs capacités. C’est une entreprise qui fonctionne comme le rêve américain, si vous voulez aller loin, vous y parviendrez. Vous pouvez donc démarrer en faisant du marketing, en tant que chef de produit et finir président de la compagnie. C’est le cas de notre P-DG, Lindsay Owen-Jones et de celui qui lui succèdera Jean-Paul Agon.


Capcampus :
Un message à nos lecteurs pour conclure ?

Jean-Claude Legrand :
Tout l’intérêt d’être jeune c’est de n’avoir peur de rien. Il faut prendre des risques, relever des challenges, il n’y a que comme ça que l’on peut y arriver. En définitive : soyez audacieux !


Tous nos remerciements à Monsieur Legrand ainsi qu’au Groupe l’Oréal.

Priscilla Rouyer.


FERMER