Comment bien choisir son école de commerce en alternance pour s'ouvrir les portes du marché du travail ?


Les conseils pratiques d'Euridis
Comment bien choisir son école de commerce en alternance pour s'ouvrir les portes du marché du travail ?

En France, il existe plus de 250 écoles de commerces, certaines sont généralistes, d'autres spécialisées ou encore proposent des formations en alternance. Comment choisir l'école de commerce qui correspondra aux attentes de l'étudiant ? Comment trouver la formation qui lui proposera une formation solide et qui lui ouvrira les portes de monde du travail ?

  • Le diplôme : quelle reconnaissance ?


Le premier indicateur est le diplôme. Il faut impérativement faire le choix d'un diplôme ou d'un titre reconnu par l'Etat. Par exemple la reconnaissance d'un titre certifié, enregistré par le RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles.) Il permet d'avoir un niveau d'étude reconnu par les entreprises ou les autres écoles de commerce si l'étudiant souhaite poursuivre ses études.

  • Quelle alternance choisir ? ce qu'il faut savoir sur l'alternance

L'étudiant qui décide de faire des études supérieures par le biais de l'alternance se dote d'une expérience professionnelle solide. Pendant ces années d'alternance il va évoluer, prendre des responsabilités et démontrer ses capacités d'adaptation. En fin de cursus l'étudiant est plus qu'un jeune diplômé.
Vecteur d'égalité des chances, l'alternance permet aussi d'effectuer une formation gratuite et rémunérée. L'alternant perçoit un salaire de 800 euros à 1600 euros selon la formation et son contrat d'alternance.


Il existe trois types de contrats : le contrat de professionnalisation, le contrat d'apprentissage et le stage alterné : Choisir une école de commerce en alternance qui propose ces 3 types de contrats permet aussi à l'étudiant de faciliter son recrutement car certaines entreprises peuvent imposer certains types de contrats.


Il est aussi important de choisir un rythme d'alternance qui permet une bonne immersion en entreprise. Pour les métiers du commerce, le meilleur rythme est 3 semaines / 1 semaine puisqu'il permet de la réactivité et d'avoir un bon suivi de son activité sur une longue période.


Enfin, il est important de se renseigner sur la qualité et la cohérence des enseignements proposés par l'école par rapport au choix du poste en alternance. Il est aussi préférable de privilégier un enseignement concret qui permet à l'alternant de développer ses compétences en cours pour pouvoir les appliquer en entreprise.

  • Une école de commerce spécialisée


Trop d'étudiants s'orientent encore vers des écoles de commerce généralistes pour retarder leur spécialisation. Pourtant, plus la spécialisation se fait tôt, plus l'étudiant aura une chance de trouver un emploi à la sortie de sa formation.
Une spécialisation donne de la valeur à un CV et à un profil.

  • Se former sur un métier qui plait à l'étudiant et sur un métier porteur


Communication, marketing du luxe, management, international... ces formations ou ces idées de projets professionnels séduisent de nombreux étudiants sans réelle idée des métiers et des débouchés. L'étudiant doit d'abord trouver un ou des métiers qui lui plaisent, puis trouver l'école de commerce qui lui permettra de se former à ce métier.
Certains indicateurs peuvent renseigner l'étudiant sur la qualité de la formation et sa cohérence vis-à-vis du monde du travail. Le niveau de salaire ou le taux d'employabilité en CDI peut être un bon indicateur.

  • Focus sur un métier qui recrute : Ingénieur d'Affaires sur le secteur Numérique


Le numérique est un axe stratégique de développement national. Par ailleurs, les hautes technologies représentent un des rares marchés en France à poursuivre une croissance régulière. Pour soutenir cette impulsion plus de 3000 commerciaux sont recherchés chaque année par les entreprises du numérique. Une denrée rare car le métier est complexe. Il serait dommage de passer à côté d'un secteur innovant avec des emplois à la clé et des salaires attractifs.

  • Que fait un ingénieur d'Affaires ?


Il fait de la négociation de ventes complexes, il établit un dialogue avec les directions (SI, informatiques, achats, marketing...) et anime les équipes projets pour assurer les ventes et /ou la mise en place de produits ou de solutions.

S'engager sur une école de commerce en alternance spécialisée sur un métier qui recrute peut être une bonne piste pour s'ouvrir les portes du marché du travail.

En savoir plus Publié le 07 août 2014

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Alternance

Alternance

Comment trouver un emploi tout en se formant?

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER