4ème Rencontres du Court, beau succès de l'ESMA !

Premières armes des cinéastes débutants

Publié le 04 octobre 2012
4ème Rencontres du Court, beau succès de l'ESMA !

Premières armes des cinéastes débutants, les courts métrages sont souvent de vrais chefsd’oeuvre qui permettent de repérer les réalisateurs des «longs» de demain.


C’est donc tout naturellement que l’ESMA, qui compte une école à Montpellier, s’est associée au Festival «Les Rencontres du Court», dans le but notamment de rendre accessible au plus grand nombre cette manifestation du 7e art.

 

Le tarif des places a été fixé au prix unique de 2€, pour faire de cette 4ème édition une manifestation populaire et festive.
Les fonds recueillis à cette occasion ont été reversés à l’association «Perce-Neige», fondée en 1966 par Lino Ventura au profit des personnes handicapées.
L’ESMA a également apporté sa touche perso, puisque cette année les films d’animation ont représenté près de 25% des films sélectionnés, dans ce festival qui jusque-là était quasiment entièrement dédié au cinéma traditionnel.
Pour marquer son entrée dans ce festival, l’école s’est aussi vue accorder une Carte Blanche, qui a été l’occasion de projeter «ses» meilleurs courts, aussi
bien au Gaumont Multiplexe d’Odysséum qu’au Gaumont Comédie de Montpellier.
L’occasion de découvrir les films 2012 de l’ESMA, ou de redécouvrir les grands classiques de l’école.

 

Les Primés


Ce dimanche soir, les prix sont tombés et les meilleurs réalisateurs ont été distingués : le Grand Prix a été délivré à Jo Kelly pour son film Grace. Le film Rebelote, de la promotion 2012 de l’ESMA, réalisé par Paul-Jules Alchie, Cyril Coste, Christofer Henri, Franck Pagnon & Gaëtan Simonot, ainsi que La France qui se lève tôt , de Hugo Chesnard, ont reçu chacun une mention spéciale.
Enfin le prix du public a été accordé à La Bifle, de Jean-Baptiste Saurel.


FERMER