Créer son propre site de e-commerce c'est possible !

Quelques conseils pratiques pour vous guider

Publié le 23 février 2015
Créer son propre site de e-commerce c'est possible !

Si vous avez toujours rêvé d'être votre propre patron et de vous lancer dans une folle aventure commerciale, la création d'un site e-commerce peut être un excellent terrain d'expérimentation. Voici quelques arguments pour vous convaincre que le jeu peut en valoir la chandelle et les étapes incontournables pour créer une e-boutique en toute simplicité.

  • Quels avantages de vendre en ligne ?

Créer sa petite boutique e-commerce est tout d'abord extrêmement formateur. Ensuite, si vous vendez vos propres créations, le site internet réduit le nombre d'intermédiaires entre vous et vos clients et permet, de ce fait, de diminuer considérablement les prix par rapport à des plateformes de vente classiques. Votre rapport avec les clients est plus direct, il vous est alors plus facile de personnaliser vos offres.

  • Trouver la plateforme qui convient le mieux

Pour gagner du temps et ne pas se perdre en considération technique, privilégiez des hébergeurs simples d'utilisation. La plateforme 1and1.fr par exemple propose de nombreux modèles de sites pensés selon plus de 200 professions différentes. Une fois le modèle de site sélectionné, il ne vous reste plus qu'à remplir votre page de contenus et de photos et le tour est joué.

  • Un nom de site et un design adapté

Le nom de domaine que vous allez choisir doit être le reflet de votre activité ou de la localité dans laquelle vous travaillez. Vous pouvez également faire porter votre nom à votre site. De même, le design utilisé doit être en cohérence totale avec les produits que vous vendez. Autre élément décisif pour le succès de votre entreprise : le temps de chargement de votre page. Si ce temps est trop long, soyez assuré qu'aucun client n'aura la patience d'acheter sur votre site.

  • Quelques démarches administratives

Partie de loin la moins rigolote de l'aventure, j'ai nommé les démarches administratives. Vous ne pouvez pas vous y soustraire. Dès lors que vous faites de la vente, il est impératif de se faire enregistrer auprès d'un Centre des Formalités des Entreprises (CFE) pour obtenir ensuite votre numéro SIRET. Par ailleurs, si vous récoltez des informations sur votre clientèle, vous devez le déclarer auprès de la CNIL. Finalement vous trouvez que le e-commerce est un moyen bien trop complexe pour financer ses études ? Vous avez peut-être raison ! Alors n'hésitez pas à consulter notre article « Trouver un job pendant les vacances de Pâques ? » !


FERMER