Festival International du documentaire étudiant

ce festival annuel non compétitif met à l'honneur la jeune création documentaire internationale depuis 2008.

Publié le 12 mars 2015
Festival International du documentaire étudiant

C'est quoi, le Fidé ?

Organisé par une équipe de professionnels de divers horizons et d'étudiants en cinéma, ce festival annuel non compétitif met à l'honneur la jeune création documentaire internationale depuis 2008.

Le Fidé (Festival International du Documentaire Étudiant) est à ce jour l'unique festival français dédié à la création documentaire étudiante et internationale.

Ses principes sont ceux de la promotion et de la célébration des créations étudiantes, en dehors des circuits habituels, dans lesquels elles trouvent rarement leur place. Il encourage les rencontres en rapprochant tous les arts et tous les regards.

L'organisation du Fidé se veut participative, c'est une cohérence cherchée tout au long de l'année par la direction. Au plus fort de la manifestation, une quarantaine de bénévoles se relaient pour faire de ces journées une fête conviviale. La sélection est assurée chaque année par 12 programmateurs. Ils animent des ateliers de programmation auxquels une trentaine d'étudiants participent.

La sélection

L'équipe de programmateurs a visionné pour cette édition plus de 600 films du monde entier pour en sélectionner 24 qui seront présentés au public toujours plus nombreux (+ 40% de spectateurs en 2014).

Le Fidé a toujours à cœur de prouver, par sa sélection, que le documentaire étudiant est d'abord affaire d'inventivité et de liberté de création - et non d'amateurisme.

Ils sont passés par le Fidé

Tous les ans, le Fidé propose à son public d'être parmi les premiers à découvrir des films et des réalisateurs qui feront ensuite brillamment le tour du monde :

Joanna d'Aneta Kopacz (sélection 2014) a été nommé aux Oscars 2015.

Ciel bleu. Pain noir d'Ilya Tomashevich (sélection 2010) a reçu le prix Mikeldi d'argent au festival ZINEBI de Bilbao.

La Quemadura de René Ballesteros (sélection 2010) a reçu de nombreux prix dont le Prix Joris Ivens au Cinéma du Réel (Paris), le Grand prix à Documenta Madrid, et meilleur réalisateur chilien au Sanfic (Chili).

Jagdfieber d'Alessandro Comodin (sélection 2010) a été sélectionné à la Quinzaine de Réalisateurs. En 2012, le réalisateur sort son premier long-métrage, L'Été de Giacomo, sélectionné dans de nombreux festivals et récompensé à Locarno par un Léopard d'Or.

Aziz Chouaki ou le serment des oranges (sélection 2008, autodidacte), Comment recadrer un hors-la-loi en tirant sur un fil (sélection 2010, Lussas) de Lamine Ammar-Khodja. Son premier long-métrage Demande à ton ombre sort en 2012. Il est présenté au MoMA à New York et dans plusieurs festivals internationaux dont le FID Marseille où il a reçu le Prix du Premier Film

Le Festival

La 7e édition du Fidé aura lieu les 8, 10 et 11 avril 2015 à Commune Image à Saint-Ouen. Cet espace chaleureux, entièrement dédié à la création audiovisuelle, dispose d'une salle de cinéma de 170 places, d'un restaurant et d'un bar, et héberge sociétés de production, de post-production, de diffusion et autres acteurs des métiers de l'image.

Le Fidé est l'un des événements-phares de l'année depuis l'ouverture du lieu en 2010.C'est est un lieu de rencontres et d'échange entre public et professionnels. Avant ou après les séances de projection, ils pourront déguster les plats mitonnés par l'équipe du festival et écouter de la musique live - cette année le festival s'ouvrira avec éclat avec une fanfare parisienne PRESS//BEAT.

Les parrains

Chaque année, des professionnels choisissent chacun un réalisateur de la sélection dont l'œuvre les a particulièrement intéressés et le parrainent, pendant le festival mais aussi après, sur le moyen et long terme. Ainsi, un dialogue s'engage entre parrain et filleul, et pourra déboucher sur de futures collaborations, des appuis divers (aide financière, prêt de matériel, proposition de services, présentation à d'autres professionnels...). Chaque parrain crée ainsi un « prix » sur mesure pour son protégé.

Pour cette édition, le Fidé aura le plaisir d'accueillir Françoise Widhoff (productrice aux Films de l'Astrophore : Orson Welles, Peter Brook, Chris Marker, Alain Cavalier), Chantal Piquet (monteuse spécialisée en film documentaire, formatrice artistique et technique, consultante et conseillère artistique de nombreux producteurs), le festival Rencontres du Film Documentaire de Mellionnec (qui proposera une résidence artistique à son filleul), Quentin Laurent (producteur à L'heure bleue et à L'œil sauvage).

La Master class CNC

Cette année, le public pourra assister à la Master class De l'écrit à l'écran animée par Valentine Roulet, Chef du service de la création au CNC. Dans ce rendez-vous incontournable pour tout jeune réalisateur cherchant à financer un projet documentaire, elle présentera une étude de cas autour de Riz Cantonais, premier film de Mia Ma produit par Gloria Films et reçu en résidence de montage à Périphérie.

Accessibilité

Pour cette 7e édition, toutes les séances seront sous-titrées en français, et ainsi accessibles à la communauté Sourde. Les films de la séance du samedi 11 avril à 17h30 seront sous-titrés en SME.

Infos pratiques

Rendez- vous les 8, 10 et 11 avril à Commune Image, 8, rue Godillot, 93400 Saint-Ouen.

Tarifs : Séances : 5 €, Pass pour tout le festival (hors Master class) : 12€,
Master class CNC : 5€, Gratuité : audoniens, étudiants des universités partenaires (Paris 1, Paris 3, Paris 7 et Paris 8), adhérents à la LMDE.


FERMER