Le CND s'engage dans la mise en accessibilité des pratiques chorégraphiques pour les personnes en situation de handicap.

Le CND lance une série de cahiers pédagogiques « Danse et Handicap » en partenariat avec Cemaforre

Publié le 14 octobre 2014

L'accessibilité de la culture pour tous est un enjeu fondamental. Quels que soient son âge, son état de santé, son handicap, toute personne doit voir ses droits culturels respectés, pouvoir accéder à la culture en toute égalité.

La danse est sans doute l'une des disciplines artistiques qui, depuis longtemps, a pris en compte le handicap en le traduisant à sa manière dans une double dimension créative et réflexive.

À l'approche de l'année 2015, échéance de la loi du 11 février 2005 pour la reconnaissance des droits des personnes handicapées, force est de constater que le chemin vers cette égalité est encore long.

Le Centre national de la danse, dans le cadre de ses missions d'information, de sensibilisation, de formation, d'accompagnement des professionnels lance une série de cahiers pédagogiques « Danse et Handicap » en partenariat avec Cemaforre - Centre national de ressources et Pôle européen de l'accessibilité culturelle. Ces cahiers ont pour objectif d'accompagner les enseignants et tous les professionnels de la danse dans une démarche d'accessibilité des oeuvres, du patrimoine chorégraphique, de la pratique de la danse dans sa diversité.

Par ailleurs, le CND et la compagnie Acajou viennent de signer une convention d'un an pour élaborer ensemble un « parcours » établi autour de la programmation 2014/2015 du CND. Ce parcours comporte plusieurs formats de rendez-vous, susceptibles d'impliquer aussi bien un public déficient visuel qu'un public plus large de danseurs, pédagogues ou chercheurs.


FERMER