Le Royal College of Art inaugure son nouveau bâtiment Dyson

Soutenu par la Fondation James Dyson, il accueillera 40 pépinières d’entreprises

Publié le 24 septembre 2012
Le Royal College of Art inaugure son nouveau bâtiment Dyson

Le Royal College of Art inaugure aujourd’hui son nouvel incubateur. Nommé en l’honneur de l’inventeur britannique, dont la Fondation a soutenu le projet à hauteur de 5 millions de livres sterling, le bâtiment Dyson pourra accueillir jusqu’à 40 start-up d’étudiants ou jeunes diplômés voulant se lancer et créer leur entreprise.

 

  • Soutenir la création d’entreprises innovantes…


Le bâtiment Dyson offrira aux jeunes entrepreneurs un espace de travail, mais aussi des coachs et des opportunités de rencontres avec des investisseurs. Parce qu’on sait qu’inventer ne suffit pas : il faut aussi apprendre à les développer et in fine à les commercialiser. Les start-up actuellement en résidence ont
déjà obtenu des investissements, créé de premiers vrais emplois et commencé à exporter. Dès qu’elles seront autonomes, ces jeunes pousses voleront de leurs propres ailes pour faire place à de nouvelles start-up.

 

  • … pour contribuer au redressement de nos économies


« Nous traversons une crise économique gravissime, largement provoquée par le monde de la finance.
Nous avons de commun avec la France que nos industries sont en berne. Nous avons bâti notre économie moderne sur le secteur des services, les prêts, la banque et la bulle Internet. Maintenant qu'elle s'effondre, nous devons la reconstruire sur du plus long terme et des fondations plus solides. Faute de
quoi nous risquons de rétrograder davantage, alors que notre position est déjà très affaiblie. En somme, au lieu de faire de l'argent avec de l'argent, nous devrions plutôt désormais apprendre à faire de l'argent avec du savoir ‘faire’. » (James Dyson)

 

  • Le bâtiment Dyson : première étape du projet d’extension du campus de Battersea


En marge des pépinières, le bâtiment Dyson situé à Battersea accueillera également les départements d’impression et de photographie, des studios et un amphithéâtre. Il constitue la première étape du projet d’extension du Royal College of Art sur le campus de Battersea, et logera 250 étudiants.

 

  • Quelques start-up en résidence


Loowat
Loowat est un système de toilettes sans eau qui génère du biocarburant pour une utilisation à échelle de communauté locale. Il combine toilettes sèches avec un digesteur anaérobique pour fournir une solution de traitement hygiénique et sans odeur et la production de gaz en bouteille pour le chauffage et la cuisson. L’inventeure de ce projet, Virginia Gardiner, est diplômée du RCA avec un Master en Design Industriel, et de l’Imperial College de Londres avec un Master en Génie Mécanique.


KwickScreen
KwickScreen est une cloison portable et rétractable qui assure isolation et intimité en milieu hospitalier.
Spécialement conçu pour le secteur de la santé, il peut par exemple être facilement utilisé pour séparer les lits et prévenir les infections. L’inventeur Michael Korn est le lauréat national britannique du James Dyson Award 2011. KwickScreen a déjà été vendu à plus de 60 établissements hospitaliers britanniques
et Michael Korn commence à exporter.
___________________________


FERMER