Master Professionnel « Métiers de la production cinématographique et audiovisuelle »

L’UFR des Sciences de l’Homme – Département des Arts du Spectacle – s’associe à l’IAE de Caen

Publié le 15 mai 2012
Master Professionnel « Métiers de la production cinématographique et audiovisuelle »

ans quelques jours s'ouvrira le 65ème Festival de Cannes. Mais le festival n'existerait pas sans les producteurs qui mettent à la disposition des réalisateurs les moyens nécessaires à la réalisation de leur film. Et point de producteur sans une formation solide. Ainsi à la rentrée 2012-2013, l'UFR des Sciences de l'Homme - Département des Arts du Spectacle de l'Université de Caen Basse-Normandie ouvrira un Master Professionnel universitaire sur les « Métiers de la production cinématographique et audiovisuelle ». Ce Master en deux ans (M1 - M2) formera des producteurs délégués ou offrira des débouchés vers les professions de producteur exécutif, directeur de production, administrateur de production et chargé de production. Il est accessible aux étudiants diplômés d'une Licence Arts du Spectacle, Economie et Gestion, Droit ou Management, ainsi qu'aux étudiants ayant suivi d'autres parcours spécialisés en lien avec la création artistique. Il est aussi ouvert à la formation continue pour les personnes déjà impliquées depuis plusieurs années dans le monde professionnel.

Des partenariats de qualité

De nombreux partenariats de haut niveau, académiques et professionnels du secteur, ont été noués pour offrir aux étudiants une formation d'excellence et les meilleurs débouchés possibles. Ainsi, l'IAE de Caen s'est associé à cette formation pour dispenser aux étudiants 280 heures de cours en comptabilité analytique et générale, en gestion financière, en droit et en finance pour leur donner les bases de gestion nécessaires pour suivre la formation. Pour Fabrice Le Vigoureux, directeur de l'IAE de Caen : « La gestion et le management sont un facteur clé de succès dans la création d'une œuvre cinématographique. L'IAE a souhaité s'associer à ce projet pour apporter aux étudiants de ce cursus les fondamentaux de la gestion, comptabilité, droit, applicables dans toute entreprise. Les étudiants formés au sein de ce master auront ainsi acquis à la fois les enseignements artistiques et éléments de compréhension du secteur et de ses enjeux, mais aussi les compétences en gestion et management leur permettant de mener à bien leurs projets de manière pertinente, tant sur le plan artistique que financier, juridique ou organisationnel. » A ce partenaire s'ajoutent des acteurs institutionnels et professionnels incontournables du secteur cinématographique comme La Maison de l'Image Basse-Normandie, Les Lutins du court-métrage et de nombreuses sociétés de production.

Une particularité : sa dimension artistique

Demandez à Charles Gassot (producteur de Claude Miller, Patrice Chéreau et Etienne Chatiliez) de définir son métier, et il vous dira qu'il est un directeur artistique. Bien entendu, un producteur délégué est aussi un chef d'entreprise et un gestionnaire de projets, mais si la dimension artistique est placée au premier plan, alors il est d'autant plus stimulant et jubilatoire de se projeter dans la perspective d'un « beau film ». Il revient alors au producteur de repérer des talents, de les associer, de savoir écouter, lire entre les lignes, évaluer la maturité d'un projet, le chiffrer, convaincre et tenir le cap contre vents et marées. Pour Yann Calvet, maître de conférences chargé de cette formation : « Cette double approche économique et artistique fait la force de ce Master et permet de former des producteurs plus sensibles à l'aspect artistique et ainsi d'aiguiser leur discernement pour que s'épanouisse leur flair... ».

Des stages formateurs

Durant leur formation les étudiants suivront deux stages dans des sociétés de production. Le premier de 4 semaines lors de la première année de Master, le second de 11 ou 12 semaines lors de la deuxième année de master selon la filière choisie : production déléguée ou direction de production et administration de production.

Validation du Master

En plus des examens tout au long du Master pour valider les compétences acquises au sein de chaque enseignement, les étudiants devront soutenir devant un jury universitaire leurs mémoires de stage en fin de 1ère et 2ème année. En 2ème année, pour la filière production déléguée, les étudiants seront également évalués sur la présentation orale d'un projet de création d'activité - business plan - devant un jury professionnel, comité de sélection de la couveuse d'entreprises.

Dépôt du dossier d'inscription avant vendredi 17 juin (dernier délai).


FERMER