Un séjour étudiant à l'étranger : comment partir bien assuré ?


Interview de Madame Amandine Leresche, consultante internationale, spécialisée dans la mobilité internationale et les expatriés, chez Mercer.
Un séjour étudiant à l'étranger : comment partir bien assuré ?

Partir un semestre ou un an à l'étranger, dans le cadre de vos études ou d'une année de césure, est une chance inouïe. Alors vous vous êtes bien préparé. Mais avez-vous pensé à tout ? Une bonne assurance est indispensable ! Pour vous aider à souscrire le bon contrat et les bonnes garanties, nous avons fait appel à Amandine Leresche, consultante internationale, spécialisée dans la mobilité internationale et les expatriés, chez Mercer.

La Rédaction

Pourquoi s'assurer spécifiquement lorsque l'on part à l'étranger ?

Amandine Leresche

En France, nous sommes habitués à une solide couverture sociale : nos frais médicaux sont pris en charge par la sécurité Sociale et notre mutuelle, les secours ou les urgences sont accessibles à tous... Alors on oublie que ce n'est pas le cas partout ! Si l'on part en Europe du Nord, ou aux États-Unis, on réalise que la moindre intervention coûte des milliers d'euros, qu'une fracture par exemple va amputer sérieusement notre budget... A moins d'avoir pris une bonne assurance.

La Rédaction

Est-ce la même assurance que celle que l'on souscrit lorsque l'on prend des vacances à l'étranger ?

Amandine Leresche

Non ! Il ne s'agit pas simplement d'une assistance et d'une assurance rapatriement, comme lorsque l'on part quelques semaines en vacances. Ni d'une assurance rapatriement et perte de papier, associée à la carte bancaire qui a servi à acheter les billets d'avion. Il s'agit de contrats spécifiques, dédiés aux étudiants pour leurs longs séjours à l'étranger, pour leur permettre de se soigner sans avoir à revenir en France, pendant plusieurs mois. Avant de partir en vacances, on peut faire un bilan chez le médecin, changer de lunettes, passer chez le dentiste. Si on part un an, on peut être confronté à des soins dentaires ou devoir refaire ses lunettes : l'assurance doit prendre ces frais en charge, y associer au besoin la responsabilité civile ou une assurance locative... En clair, il s'agit de contrats complets, pour les jeunes (avec le statut étudiant) partant plusieurs mois, pour vivre à l'étranger.

La Rédaction

Comment choisir ce contrat ?

Amandine Leresche

Il faut d'abord souscrire une couverture adaptée au(x) pays dans le(s)quel(s) on va se rendre. Les garanties ne seront pas les mêmes en Europe ou aux États-Unis, par exemple. Chez Mercer, nous proposons aussi des « packs » couvrant une région (Europe, Asie, Monde) qui peuvent être intéressants si l'on compte voyager un peu dans les pays voisins...

Il faut aussi s'assurer que le niveau de couverture est conforme à vos besoins : si vous avez des besoins en optique, des soins dentaires en cours, il faut veiller à ce qu'ils soient couverts.

Il faut également, comme toujours, veiller aux exclusions. Mais chez Mercer, nous prenons soin de proposer des garanties pertinentes : nous n'allons pas proposer à un étudiant un contrat excluant la pratique des sports, par exemple. Qui demanderait à un étudiant de ne pas s'essayer au surf s'il va en Californie ?

La Rédaction

Une telle assurance doit être très chère ?

Amandine Leresche

Les jeunes ont assez peu de frais de santé récurrents. Mais en revanche, lorsqu'ils font appel à l'assurance santé, c'est pour des problèmes graves (accident, fracture...), qui seront coûteux. Il est donc indispensable de se protéger, pour pouvoir faire face, mais le coût restera raisonnable. Et surtout, l'assurance protège votre projet : ce serait dommage d'écourter votre séjour, ou de ne pas pouvoir bénéficier des meilleurs soins !

La Rédaction

Qui propose de telles assurances ?

Amandine Leresche

Proposer des assurances internationales et une assistance réactive est un métier à part entière. Chez Mercer, nous nous appuyons donc sur de grandes compagnies d'assurance spécialisées (à commencer par des acteurs majeurs comme Mondial Assistance, Europ Assistance...), et agissons comme des courtiers : grâce à des partenariats noués avec tous ces assureurs, nous pouvons comparer les offres et faire la proposition la plus pertinente à l'étudiant qui nous appelle, et cela à un prix négocié !

Ces grands assureurs proposent une délégation de gestion, et les étudiants qui ont souscrit une assurance bénéficient d'une équipe assistance dédiée, réactive, disponible 24h/24 et 7j/7. Ils accèderont toujours à une application ou un site web pour pouvoir renvoyer une facture ou une ordonnance et suivre leurs remboursements en ligne. La plupart du temps, ils auront aussi accès à des services dédiés et variés, comme la traduction des notices de médicaments, ou encore une aide juridique.

La Rédaction

En s'adressant à Mercer, les étudiants peuvent donc accéder à toutes les offres ?

Amandine Leresche

Non seulement ils accèdent à toutes les offres du marché, mais mieux encore nous apportons notre aide et nos conseils, pour aider l'étudiant voyageur à choisir le meilleur contrat. Par exemple, si un étudiant signale un problème de genou, nous prendrons soin de lui présenter un assureur qui travaille, dans son futur pays d'expatriation, avec des médecins du sport. C'est notre façon d'envisager notre mission : comprendre les besoins et y répondre

 Publié le 17 avril 2019

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Assurances

Assurances

Partez en toute sécurité grâce à votre assurance voyage. Dans cette rubrique, trouvez l'assurance la mieux adaptée à vos besoins et à votre budget étudiant.

A LIRE ÉGALEMENT

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter
FERMER