Epitech Montpellier : 45 étudiants, 48h de rush et la naissance de Tsunamail,

la boîte mail qui fait pâlir Google

Publié le 24 avril 2014

« Pour se différencier et pour exceller, nous avons choisi d'unir nos forces pendant 48h afin de proposer un produit qui débutera l'histoire de nos CV. »

Lou Husson, étudiant en 2e année à Epitech

Une boîte mail innovante pour le grand public

Lors du dernier « rush » (examen trimestriel) à Epitech Montpellier, les étudiants (par groupe de 3) devaient réaliser un logiciel informatique.

Les 2e année ont pris le parti de changer le brief initial, de réunir toute la promotion et de réussir là où Google wave avait échoué.

Pari gagné ! En 48h, les 45 étudiants ont créé un prototype de la boîte mail idéale. Ils ont récolté un zéro pointé mais avec les félicitations du jury (composé de la direction de l'école et des responsables pédagogiques), conscient de la pertinence de cette innovation.

Tsunamail classe les échanges d'une même personne les uns à la suite des autres comme cela fonctionne avec des sms ou encore Facebook. Le classement n'est plus imposé de manière chronologique comme c'est le cas aujourd'hui. Ce système permet également de faire apparaître toutes les pièces jointes, quel que soit le format, directement dans le corps du mail sans problème de compatibilité.

Un tweet de Fleur Pellerin

L'innovation et l'envergure de ce projet ont séduit Fleur Pellerin (ancienne ministre de l'Economie numérique) qui a tweeté en live en mars dernier lors du rush.

Une start-up en cours de création

Ce projet décrit comme un cas d'école et imaginé en un temps record devrait voir le jour prochainement après une création de start-up.


Campus live


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER