L'EPF ouvre un 3ème site à Montpellier

l’EPF s’installera dans des bâtiments de l’ancien lycée Mendès France de Montpellier

Publié le 16 mai 2011
L'EPF ouvre un 3ème site à Montpellier

Afin de renforcer la diversité des profils de ses élèves, favoriser leur mobilité géographique, enrichir ses spécialisations et sa recherche, l'EPF qui accueille déjà 1 200 élèves ingénieurs à Sceaux et à Troyes va s'implanter au cœur de la ville de Montpellier en 2012.

La création de ce 3ème site de l'EPF a été officialisée vendredi 13 mai lors d'une conférence au Conseil Régional du Languedoc-Roussillon qui a investi 1 M€ dans le projet, en présence de son Président Christian Bourquin et des principaux acteurs politiques, académiques, institutionnels et économiques régionaux. La Communauté d'Agglomération et la Ville de Montpellier soutiennent également financièrement l'implantation de l'EPF à Montpellier qui contribuera à former davantage d'ingénieurs sur le territoire.

L'EPF prendra ses quartiers dans des bâtiments de l'ancien lycée Mendès France, dans le centre ville de Montpellier. Après des travaux de réhabilitation et d'aménagement, l'école disposera de 3700 m2 de locaux. Le nouveau site de l'EPF ouvrira ses portes en janvier 2012 avec une promotion d'élèves-ingénieurs en 4ème d'année d'études, provenant de Sceaux (après leur stage d'élève ingénieur ou après leur cycle d'harmonisation pour les élèves admis sur titre et ceux provenant de l'étranger). A terme, ce sont plus de 300 étudiants qui pourront suivre l'ensemble du cursus prévu sur 5 ans et les nouvelles options créées dans les domaines des technologies de « l'énergétique, eau et environnement », « l'entrepreneuriat et l'innovation » et « biomécanique et matériaux ». Ils seront encadrés par une équipe d'une douzaine de permanents dont 7 enseignants-chercheurs.

L'innovationet la création d'entreprise, en synergie avec les entreprises duLanguedoc-Roussillon et les acteurs du développement local, constituent l'un des axes majeurs de ce déploiement dans le sud de la France, en coopération avec les établissements d'enseignement supérieur et de recherche du territoire.

« En nous installant à Montpellier, nous voulons créer de nouvelles synergies créatrices de valeur pour nos élèves, pour le territoire qui nous accueille et bien sûr enrichir l'offre française d'enseignement supérieur. L'EPF pourra ainsi offrir de nouveaux parcours, de nouvelles options, offrir de nouvelles stratégies qui contribueront à renforcer l'attractivité de l'Ecole. » a expliqué Jean-Michel Nicolle, Directeur de l'EPF, le 13 mai dernier lors de la conférence réunissant les principaux partenaires de l'EPF pour cette implantation : la Région Languedoc-Roussillon, Montpellier Agglomération et la Ville de Montpellier.

Ce projet correspond aux objectifs de la Région Languedoc-Roussillon d'accroître le nombre d'ingénieurs formés sur le territoire pour répondre aux besoins des entreprises industrielles et des sociétés de services innovantes dans la Région. 9ème région française pour le nombre d'étudiants dans l'enseignement supérieur (93 065), le Languedoc-Roussillon n'est jusqu'à présent qu'au 14ème rang national pour les effectifs d'étudiants ingénieurs (2 640). La Région s'est donc fixée pour objectif de double d'ici 2014 le nombre d'ingénieurs formés sur son territoire, en accompagnant des projets de création de nouvelles formations parmi lesquelles l'EPF.

L'arrivée de l'EPF à Montpellier contribuera également au dynamisme de la ville dans le domaine de l'enseignement supérieur à l'instar du Plan Campus.


FERMER