Mathilde Grumier, étudiante à l'ESPEME, médaillée d'Or aux Universiades 2011 de Shenzhen

Grâce à sa nouvelle filière e-learning pour sportifs de Haut Niveau, le Groupe EDHEC forme des champions.

Publié le 31 août 2011
Mathilde Grumier, étudiante à l'ESPEME, médaillée d'Or aux Universiades 2011 de Shenzhen

Mathilde Grumier, étudiante à l'ESPEME, a remporte la médaille d'Or aux Universiades 2011 de Shenzhen avec ses trois co-équipières, après avoir battu Singapour, la Corée, la Russie et les Etats-Unis en finale. Cette compétition représente le deuxième plus gros événement multisports après les Jeux Olympiques, avec 8 000 athlètes et 160 pays représentés.

La jeune athlète suit la filière e-learning pour sportifs de Haut Niveau de l'ESPEME (Groupe EDHEC), lancée le 1er mars 2011. Celle-ci s'adresse aux Sportifs de Haut Niveau pour lesquels le calendrier sportif est souvent incompatible avec un calendrier académique traditionnel. Cette filière s'appuie sur une nouvelle méthodologie qui met le sportif au cœur du système d'apprentissage par l'utilisation de l'enseignement à distance et du tutorat.

A 24 ans, Mathilde Grumier fait l'honneur de l'ESPEME en remportant la médaille d'Or aux Universidades 2011 de Shenzhen et donne preuve de la possibilité de concilier sport de Haut Niveau et carrière académique dans une Grande Ecole. Ces excellents résultats sont de bon augure pour sa participation aux premiers Jeux Olympiques d'hiver de la Jeunesse à Innsbruck, en Autriche, en janvier prochain.

Mathilde Grumier, Championne du monde junior en escrime par équipe en 2007, et vice championne d'Europe des moins de 23 ans en 2010, était sélectionnée pour les Universiades à Shenzen, en Chine, du 12 au 23 août 2011. Cette compétition internationale universitaire multi-sports se déroule tous les deux ans et représente le deuxième plus important rassemblement sportif au monde en termes de participation, derrière les Jeux Olympiques. Mathilde Grumier portera fièrement les couleurs de l'ESPEME (Groupe EDHEC) en Chine. Elle a également participé au projet "The European anti-doping Initiative" organisé par la Commission Européenne qui promeut l'éducation anti-dopage dans le mouvement associatif sportif, et à ce titre, et sera présente comme ambassadrice aux premiers Jeux Olympiques d'hiver de la Jeunesse à Innsbruck, en Autriche, en janvier prochain.

Plus de contrainte de temps et de lieu, ni d'exigence d'assiduité, Mathilde et ses camarades sportifs de haut niveau, peuvent poursuivre leurs études supérieures partout en France et à l'étranger en fonction de leurs déplacements et compétitions. La seule présence obligatoire concerne les examens organisés en plusieurs sessions selon les calendriers des fédérations sportives.

«Grâce à la filière e-learning pour sportifs de Haut Niveau de l'ESPEME, je n'ai pas eu à renoncer à une formation d'excellence, ni à ma passion pour le sport. Le dispositif d'enseignement à distance et de tutorat nous permet de travailler nos cours et de réussir nos examens sans, pour autant, devoir abandonner le sport », explique Mathilde.

Cette filière s'adresse à des sportifs professionnels de haut niveau, et à des sportifs de haut niveau inscrits sur les listes du Ministère de la Jeunesse et des Sports et à des sportifs proposés par les fédérations. Prochaine session réservée aux sportifs de haut niveau titulaires d'un diplôme Bac+2 en septembre 2011 pour une entrée dans la filière par admission sur titres en troisième année.


Campus live


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER