Série vidéo « Ils font avancer la recherche »

Saison 4 - Episode 2 avec l'Institut Pasteur et Sup'Biotech

Publié le 19 décembre 2013
Série vidéo « Ils font avancer la recherche »

ACTUALITE : début d'épidémie à Saint-Martin aux Antilles, le chikungunya fait son apparition (selon l'Agence régionale de santé de Saint-Martin et de Guadeloupe).

Sup'Biotech, l'école supérieure spécialisée en biotechnologies de IONIS Education Group, présente en partenariat avec l'Institut Pasteur, le deuxième épisode de la quatrième saison de « Ils font avancer la recherche », consacrée aux chercheurs de l'Institut.

Tous les mois, un nouvel épisode vidéo vous sera proposé.

Ces formats courts - environ 3 min - permettent aux chercheurs issus des différents laboratoires de l'Institut d'exposer de façon simple et accessible les sujets de leurs travaux.

Le chikungunya

Le 2e épisode de la saison 4 est en ligne

Marc Lecuit, responsable de l'unité biologie des infections à l'Institut Pasteur.

Découvrez ce nouvel épisode en 4 minutes

Qu'est-ce que le chikungunya ?

Le chikungunya est une maladie infectieuse tropicale provoquée par un virus, transmis à l'homme par des piqûres de moustiques (type Aedes, transmetteur également de la dengue).

Les symptômes liés à cette infection :

· forte fièvre,

· douleurs articulaires et musculaires,

· possibilité d'éruption cutanée.

Historique

· Découverte du virus en Afrique dans les années 50

· Forte épidémie en 2005 à l'ile de La Réunion, 1/3 de la population touchée

· Décembre 2013, début d'épidémie à Saint-Martin (Antilles)

Marc Lecuit met en avant l'émergence de ce virus dans de nouvelles zones, due au réchauffement climatique et à la croissance des échanges mondiaux.

Il rappelle l'importance de l'approche préventive (éviter de se faire piquer dans les zones à risques), le traitement curatif n'existant pas.

Quels sont les objectifs de l'Institut Pasteur dans ce domaine ?

L'Institut Pasteur travaille sur l'étude des mécaniques de réplication du virus afin d'identifier des molécules et développer des approches thérapeutiques qui pourraient permettre de traiter l'infection.

Quel est le rôle des biotechnologies ?

Les biotechnologies dans cette unité de recherche permettent de faire appel à 2 types de techniques avancées :

· l'imagerie, suivre en temps réel l'infection au sein de la cellule,

· le screening à haut débit, bloquer la fonction des gênes de la cellule un par un pour étudier leurs contributions à la réplication.

Pour Sup'Biotech, à l'initiative du projet, c'est une façon de soutenir l'Institut Pasteur en créant avec lui de nouveaux outils de communication et d'accroître la culture scientifique de ses étudiants initiant ainsi des recherches plus approfondies sur les sujets présentés.

Cette collaboration permet à l'Institut Pasteur d'informer le grand public, sur les sujets de recherche de ses équipes. C'est un moyen de vulgarisation scientifique nécessaire pour l'Institut étant donné qu'une meilleure connaissance de ses activités permet également de mieux comprendre l'utilisation qui est faite des dons. En 2012, le don représentait environ 23,7% du budget de l'Institut Pasteur.

Cette vidéo ainsi que les saisons précédentes sont accessibles en ligne

http://pasteur.supbiotech.fr/

http://www.supbiotech.fr/partenariat-institut-pasteur.aspx

http://www.pasteur.fr/fr


Campus live


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER