2 Trophées Juni'Or de l'ANDRH remportés par 2 diplômées de l'Ecole IGS

Pour la 2ème année consécutive, deux diplômées de l'école IGS, Elodie Fouquet et Gaëlle Nelsom primés

Publié le 03 avril 2012
2 Trophées Juni'Or de l'ANDRH remportés par 2 diplômées de l'Ecole IGS

Pour la 2ème année consécutive, deux diplômées de l'école IGS, Elodie Fouquet et Gaëlle Nelsom ont reçu des mains deCatherine Carradot, Secrétaire Générale de l'ANDRH, de Jean-Christophe Sciberras, Président de l'ANDRH, respectivementle Trophée « meilleur Espoir RH » et le Trophée « Junior SIRH ». Les Trophées Juni'Orde l'ANDRHrécompensent depuis 4 ans la nouvelle génération des RH lui permettant ainsi d'êtrereconnue et adoubée par ses pairs. Cet événement met en lien les étudiants en Ressources Humaines, futurs managers et les professionnels d'aujourd'hui. Les dirigeants RH confirmés félicitent et encouragent les jeunes pour leur implication au service de cette fonction. Ils évaluent également l'impact de leur mission au sein d'une DRH et auprès du management de proximité. Catherine Carradot, les a vivement encouragés. Pour Didier Sannipoli, Directeur des programmes Master II RH de l'Ecole IGS, « il s'agit bien de conjuguer le sens de la conceptualisation, de la bonne compréhension d'une problématique RH identifiée par la DGRH et d'apporter une réponse concrète sur le terrain. »

Les Trophées Juni'Or remportés par les étudiantes du Groupe IGS replacent l'humain au cœur de la stratégie de l'entreprise. Ils ont révélé à la fois la professionnalisation des jeunes apprenants, leur sens de l'innovation, et leurs qualités académiques que l'Ecole IGS s'emploie à développer depuis plus de 36 ans dans ses programmes.

Elodie Fouquet reçoit le trophée du Meilleur Espoir RH, diplômée (janvier 2012) d'un Cycle Master I Responsable en Gestion du Personnel de l'Emploi - CFA IGS. L'objectif de son mémoire était de s'interroger sur « comment repenser la gestion de carrière des représentants du personnel afin de garantir l'absence de discrimination syndicale ? » Elle a impulsé le sujet avec l'aval de sa direction qui l'a incitée à présenter son travail aux Trophées Juni'Or. Elodie Fouquet souhaitait mettre en place un guide du représentant du personnel et de ses actions. Elle se sent aujourd'hui « gratifiée et reconnaissante qu'un tel sujet ait intéressé des professionnels.». Remporter ce trophée lui a permis de rencontrer des professionnels RH, de pouvoir approfondir des sujets RH à forte résonnance. Elle a conscience que ces premiers travaux peuvent être un tremplin, un moyen d'être reconnue sur un sujet qui l'a passionnée. « C'est la concrétisation de ce dont on peut rêver en débutant sa carrière. »

Aujourd'hui elle ne mesure pas encore l'ampleur de ce que cela peut lui apporter. L'audace, l'innovation, l'implication sont des qualités essentielles pour un jeune manager RH et aident à prendre pied au sein d'une entreprise. Elodie Fouquet pense que « Etre RH aujourd'hui, c'est être à la croisée des chemins... Une fonction passionnante, riche et variée. On n'en vient jamais à bout. » Ellesuit ses études pour obtenir le titre de niveau 1 BAC +5 « Responsable en Management et Direction des Ressources Humaines de l'IGS » en apprentissage chez Arcelor Mittal.Elodie Fouquet a chaudement remercié Eric Ouaknine, directeur d'activités au CFA IGS, qui l'a soutenue pendant tout son parcours. Il reconnaît que «... Le sujet n'était pas aisé et tabou... » cependant il a « ...la conviction profonde que les mémoires de nos apprenants répondent autant à des exigences académiques que professionnelles... » .

Thierry Teboul Délégué Régional Groupe IGS Ile-de-France, estime que « le mémoire d'Elodie Fouquet est un mémoire « courageux ». Car s'attaquer au sujet des relations sociales et la carrière des représentants du personnel est un vrai challenge...En même temps je me réjouis de voir traiter ce sujet par les jeunes générations qui ont trop souvent une vision caricaturale du dialogue social...Et enfin « ... sa prestation orale a été marquée par une assurance peu commune pour une junior... Elle a particulièrement séduit les DRH qui ont noté l'originalité du sujet et la manière très concrète dont il a été traité. »

Dans la Catégorie Junior SIRH, Gaëlle Nelsom, diplômée en Master II Responsable en Management et développement des RH, IGS en 2007 a remporté le trophée « Junior SIRH ». Pierre Lebleu, DRH de HSBC France, a tenu à accueillir Gaëlle Nelsom, aujourd'hui, Responsable développement RH chez Air Caraïbespar un « Que serions-nous sans les SIRH ? ». Suite à une période difficile chez Air Caraïbes, Gaëlle Nelsomproposeà sa direction un SIRH appelé RHOMEO. L'objectif est d'améliorer la communication interne, de répondre aux besoins des 450 salariés répartis sur différentes bases (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Paris) avec un accès direct aux informations et une visibilité identique sur l'environnement de l'entreprise. Gaëlle Nelsom est très fière d'avoir remporté ce trophée car « ... RHOMEO est un portail collaboratif qui répond aux demandes des salariés». Elle est aujourd'hui reconnu par ses pairs ce qui lui « ... donne le sentiment d'avoir fait une bonne action pour la compagnie aérienne Air caraïbes et pour moi. ».

Joséphine Mendy, Responsable projet RH chez BNP Paribas, Cycle Master I ESAM Groupe IGS, a été nominée, Catégorie Junior RH et Management. Elle concourait sur la partie programmes « promotion du sourcing et développement de jeunes diplômés ». Le programme GROW (Graduates Retail Opportunities Worldwide)a été lancé début 2010 afin de structurer la promotion des activités de Retail de la Banque afin d'attirer de jeunes talents internationaux au sein du groupe. Pour elle, « ... Cette manifestation permet d'échanger et de mettre en perspective tout ce que j'ai appris lors de mes études appliquées à mon travail. C'est une chance formidable que j'ai eue !».

Pour Philippe Canonne, DRH Sephora« les Trophées Juni'Or représentent la volonté de l'ANDRH de valoriser les jeunes professionnels et de les mettre en visibilité. C'est une occasion de montrer les liens qui existent entre les actifs professionnels et la sphère enseignante. La collaboration entre l'ANDRH et les écoles est un signe fort de la vitalité de cette communauté RH au sens large. »

Les Trophées Juni'Or ont été conçus pour impulser une dynamique aux jeunes de la fonction RH qui deviendront les responsables de demain dans les nouvelles organisations.« ... Il y a deux ans, nous avons décidé de récompenser le meilleur mémoire université et recherche opérationnelle pour développer et faire vivre ce métier toujours en pleine mutation. Notre rôle est d'accompagner, d'être un guide tout au long de la vie RH et de développer une convivialité dans la communauté... Les juniors sont les acteurs de la transformation de l'entreprise. Les trophées représentent la réalisation de soi dans un métier choisi pour oser avancer dans une filière en pleine mutation. C'est un levier professionnel, une reconnaissance du travail accompli qui facilite leur évolution. Le meilleur a gagné ! » Catherine Carradot, Secrétaire Générale de l'ANDRH.


FERMER