Des étudiants de l'ISEN remportent la dernière édition du Startup Weekend

Startup Weekend, le plus gros incubateur au monde, une expérience fantastique d’entrepreneuriat, où durant 54h des jeunes montent leur projet de Start-Up

Publié le 09 mars 2015

Du 30 janvier au 1er février derniers, l'ISEN Brest a accueilli la 2ème édition Brestoise du Startup Weekend, le plus gros incubateur au monde, une expérience fantastique d'entrepreneuriat, où durant 54h des jeunes montent leur projet de Start-Up

Startup Weekend est un phénomène international. Plus de 500 villes dans le monde ont déjà accueilli plus de 4000 de ces événements. Une initiative de l'ONG Up Global qui vise à démocratiser l'entreprenariat en proposant plusieurs outils pour la construction d'écosystèmes locaux. Sur chaque événement, une centaine de personnes découvrent l'entreprenariat en le vivant pendant plus de 54h. Ces participants forment ainsi un réseau mondial de plus 400 000 entrepreneurs et leaders de communautés. L'édition Brestoise, organisée par une équipe bénévole sous l'égide de la cantine numérique de Brest, a réuni cette année 104 participants autour de 14 projets d'entreprise dont une vingtaine d'étudiants de l'ISEN. Après une délibération soutenue, le jury a récompensé pour la deuxième année consécutive, une équipe d'étudiants de l'ISEN pour leur projet Kiditap', un tapis d'éveil connecté pour enfants. Le projet a aussi été élu coup de cœur du public. Pour l'équipe lauréate : « Le Startup weekend est avant tout un événement qui permet de faire des rencontres et de faire naître des idées. C'est une expérience formidable !

Les organisateurs et les intervenants transmettent leur dynamisme et leur bonne humeur à tous les participants. » http://brest.startupweekend.org/

Un week-end pour faire murir un projet

Baptiste Berthier en 5ème année à l'ISEN Brest, en option Ingénieur d'Affaires a porté ce projet pendant le startup week-end : « Cela fait longtemps que j'ai envie de créer mon entreprise, un rêve que je veux mener jusqu'au bout. La participation au Startup Weekend m'a permis de construire les premières fondations de mon projet », explique-t-il. Mais le projet n'était pas qu'à l'état d'idée, puisque dans le cadre de sa formation Ingénieur d'Affaires, Baptiste, comme tous les étudiants de l'ISEN, a dû travailler sur un projet qui pourrait se concrétiser par la création d'une startup. Ainsi, l'équipe de Baptiste a pu se fonder sur une idée déjà bien avancée du concept pendant le startup week-end.. Un temps d'avance qui lui a été très favorable pour concentrer les efforts sur la réalisation d'un prototype « c'est sans aucun doute grâce à la présentation de notre prototype qui donnait un projet concret que nous avons remporté la 1ère place », estime Baptiste.

Mais ce week-end lui a permis : « d'améliorer l'idée originelle. J'ai eu l'occasion d'obtenir des conseils de personnes qui ont déjà vécu ou qui vivent une expérience dans une startup. J'ai pu vérifier la faisabilité du projet grâce à l'équipe qui s'est constituée autour du projet et que j'ai rencontrée le premier jour du startup week-end », analyse-t-il enthousiaste.

Et demain ? Baptiste souhaite réunir une équipe et intégrer l'incubateur régional d'entreprises pour mener à bien son projet de startup et prendre son envol en commercialisant son produit.


L'ISEN accompagne ses étudiants dans leurs projets de création

Le Groupe Isen (Institut Supérieur de l'Electronique et du Numérique à Lille, Brest, Toulon) soutient ses étudiants et ses jeunes diplômés, créateurs d'entreprises, par des formations et des actions diverses et variées. Ainsi, l'ISEN est une des rares écoles d'ingénieurs à avoir mis en place une réelle structure éducative pour susciter des vocations de créateurs d'entreprises en sensibilisant à l'entrepreunariat. C'est donc sur un parcours en 3 ans, intitulé : « ISEN, Initiative et Attitude » que l'école va stimuler, chaque année, les dispositions de 25 étudiants et étudiantes à devenir chefs d'entreprises. Par des cours, mais aussi, par la visite d'entreprises, la rencontre avec des ingénieurs chefs d'entreprises, le suivi de séminaires, elle va développer leur capacité à créer et inventer.

Enfin, en 5ème année de formation d'ingénieur, l'ISEN offre un cours, « Entrepreneur de A à Z », qui amène les étudiants à développer un concept d'entreprise de l'idée jusqu'au prototype en partant de la réalisation d'un business plan, en passant par la gestion, la comptabilité et le marketing. Toutes les étapes de la création sont ainsi passées en revue pour permettre aux étudiants de se préparer efficacement à devenir, un jour, leur propre patron.

Mais l'ISEN va plus loin, en donnant accès à des incubateurs d'entreprises, au sein de son laboratoire ou de l'institut de l'entrepreneuriat, il donne toutes les chances aux jeunes diplômés de faire aboutir leurs projets de création.



Concours étudiants


Actualité en direct des campus sur l'univers de la formation et des métiers afin de suivre les nouvelles orientations du sytème d'éducation en france et à l'étranger. Grâce à notre moteur, consultez les derniers articles et fouillez dans les archives de l'actualité de la formation sur capcampus !


FERMER