Ensemble contre la gynophobie #nogynophobie : Participez au concours de court métrage et soutenez ainsi cette initiative


Un festival de courts-métrage pour faire mettre en images la gynophobie .
Ensemble contre la gynophobie  #nogynophobie : Participez au concours de court métrage et soutenez ainsi cette initiative

La parole à Lisa fondatrice de l'association "Ensemble contre la gynophobie"

Le 8 mars 2016, je lance mon association « Ensemble contre la gynophobie » avec la volonté de faire émerger le mot « gynophobie », cela peut sembler fou mais il n'existait pas, jusqu'à aujourd'hui, de mot pour qualifier toutes les violences que subissent les femmes. Je souhaite également créer un mouvement mondial, #nogynophobie, afin de qualifier et de dénoncer tous les actes de gynophobie.

Ne plus être complice par mon silence d'une réalité insoutenable que vive les femmes partout dans le monde. Avec mon association, je veux surtout faire évoluer les mentalités grâce aux films, livres, video-internet, photos, regroupés et diffusés sur la plateforme internet.www.nogynophobie.org.

En tant que réalisatrice, je sais évidemment le pouvoir des images. Internet et les médias sociaux sont devenus les principales sources de diffusion et d'expression des causes, alors l'association « Ensemble contre la gynophobie » lance avec sa plateforme artistique un concours international de courts-métrage avec pour thème « C'est quoi la gynophobie pour vous? » Vous pouvez tous y participer avec des films de moins de 5 minutes, poignants, drôles, touchants, émouvants, créatifs pour porter ce mot, et mettre en images les réalités douloureuses que subissent les femmes partout dans le monde.

Soutenu par la fondation Kering et Pathé, le lauréat recevra un prix à Cannes en mai 2016. Nommons et montrons enfin en images les réalités que subissent la moitié de l'humanité.

Lisa Azuelos est la présidente de l'association « Ensemble contre la gynophobie ». Très engagée dans la lutte pour le droit des femmes, elle fut l'instigatrice en France du mouvement « Bring back our girls » et aux États-Unis de celui de « Free the nipple". Elle a réalisé le film "14 millions de Cris" condamnant les mariages forcés pour le 8 mars 2014. C'est à la suite de cette action qu'elle s'est aperçu qu'il manquait un mot dans la langue française : la gynophobie. Elle est également réalisatrice (Comme t'y es belle, LOL, Une Rencontre,...), productrice et scénariste. Actuellement en tournage, du biopic sur Dalida.

En savoir plus Publié le 08 mars 2016

A LIRE ÉGALEMENT


RÉAGISSEZ, COMMENTEZ, PARTAGEZ !





Concours étudiants

Concours étudiants

Concours pour étudiants et business games organisés par les marques et les entreprises : découvrez les derniers jeux et concours destinés aux étudiants .

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Twitter

Rechercher sur capcampus

FERMER