Quelle formation avant une Ecole de Commerce et pourquoi ?

Le BTS reste en tête des formations privilégiées avant une Ecole de commerce

Publié le 12 février 2013
Quelle formation avant une Ecole de Commerce et pourquoi ?

Selon un sondage IFOP réalisé pour la sixième année consécutive pour l’Association Passerelle auprès de 405 DRH, responsables ressources humaines et responsables du recrutement, 68% des recruteurs ayant déjà recruté un jeune diplômé issu d’Ecole de Commerce et de Management déclarent tenir compte de la formation initiale avant l’entrée en Ecole de commerce.


Au palmarès des formations privilégiées par les recruteurs : le BTS continue à tenir tête aux classes préparatoires, talonné par le Master et le DUT.
Des résultats qui se confirment année après année depuis 6 ans.

 

Quelle formation initiale privilégiez-vous en premier avant une formation en Ecole de commerce et de management ?

 

 

BTS + Ecole de commerce : des formations complémentaires pour les recruteurs

 

Interrogés sur les raisons de privilégier le BTS, les recruteurs déclarent plébisciter cette formation pour :

 

  • la multiplicité des expériences professionnelles qu’elle offre (35% d’entre eux)
  • les compétences techniques, la maîtrise d’un métier (33%)
  • la spécialisation sectorielle (32%)

 

Autant d’atouts qui sont recherchés par les recruteurs lorsqu’ils recrutent un jeune issu d’Ecole de commerce.
Interrogés sur ce qu’est pour eux « un bon profil d’Ecole de commerce », ils déclarent attendre qu’il soit doté en premier lieu :

  • d’une spécialisation métier ou sectorielle pour 44% des entreprises interrogées (un taux qui s’élève à 66% pour les entreprises du secteur du BTP, 53% pour les entreprises du secteur des services, 49% dans le commerce.)
  • d’expériences professionnelles multiples pour 28% d’entre eux

 

Formation et expériences professionnelles, les atouts clés du CV du jeune diplômé

Lorsqu’ils examinent le CV d’un jeune diplômé, les recruteurs sont, depuis 6 ans, très constants. Les trois principaux éléments qu’ils prennent en compte sont :

  • les stages et l’expérience professionnelle pour 97% des entreprises interrogées
  • le niveau des diplômes (47%)
  • le contenu de la formation (30%)

 

Enquête réalisée par téléphone par l’IFOP du 18 au 25 octobre 2012 auprès de 405 DRH, responsables des ressources humaines ou du recrutement. Echantillon représentatif d’entreprises de 50 salariés et plus.


Concours Passerelle : les étudiants de BTS et DUT majoritaires à l'entrée et à la sortie du concours

Concours Passerelle : les étudiants de BTS et DUT majoritaires à l'entrée et à la sortie du concours

Documents associés


FERMER