Interview de M. Gaillot, Responsable Recrutement pour Dexia Crédit Local

Qui vous dit que l'emploi que vous recherchez n'est pas chez Dexia ?

Publié le 09 août 2007
Interview de M. Gaillot, Responsable Recrutement pour Dexia Crédit Local
Yves GAILLOT, Responsable Recrutement pour Dexia Crédit Local nous présente sa politique de recrutement.
  • Du côté des stages :

Capcampus
Combien de stagiaires avez-vous recruté cette année ?

Yves Gaillot :
Depuis le début de l’année, nous avons recruté 120 stagiaires et nous attendons encore une dizaine d’arrivées. Ils sont pour la majeure partie à Paris ou au sein de notre réseau commercial en régions.

Capcampus
A quels postes en majorité ?

Yves Gaillot :
A sein de notre réseau, ils occupent des fonctions commerciales ou d’appui commercial (analyse financière, prospection, études…).
Au siège, de nombreuses missions sont proposées, principalement dans les domaines de la finance de marché, de l’ingénierie financière, du financement de projets ou de l’analyse financière.

Capcampus
Quels sont vos exigences dans votre politique de recrutement ?

Yves Gaillot :
Nous souhaitons que nos stagiaires soient disponibles sur une période minimale de 6 mois. Cette disponibilité est nécessaire car l’apprentissage du monde local est complexe. Par ailleurs, les qualités d’organisation, de réactivité et d’autonomie sont indispensables.

Capcampus
Un stage peut-il déboucher sur une embauche ?

Yves Gaillot :
Oui. Nous avons mis en place des actions afin de favoriser le recrutement de stagiaires. Environ 30% d’entre eux ont l’opportunité de continuer via un contrat de travail en France ou un VIE dans une nos filiales à l’étranger.

  •  Du côté des jeunes diplômés :

Capcampus
Combien de jeunes diplômés avez-vous recruté cette année ?

Yves Gaillot :
Environ 100.

Capcampus
Vos exigences sont-elles les mêmes que pour les stagiaires ?


Yves Gaillot :

Souvent. Le stage de fin d’études, lorsqu’il est réussi, permet à l’étudiant de postuler pour un poste en CDI.
Nous prenons en compte l’évolution du futur collaborateur dans les différents métiers du groupe (au-delà du poste pour lequel il est recruté), son adéquation avec notre culture d’entreprise (valeurs, éthique) et son enthousiasme ! Un intérêt pour le monde local (collectivités locales) est un atout pour rejoindre le banquier du développement local !

Une grande partie de notre activité étant désormais hors de nos frontières, la maîtrise d’une langue étrangère est devenue indispensable.


Capcampus
Quels métiers sont proposés comme premier emploi ?

Yves Gaillot :
Les fonctions commerciales, véritable socle de l’activité du groupe, où l’appréhension des enjeux du développement économique local et la formation à nos produits permettent à nos jeunes chargés d’affaires de devenir rapidement des interlocuteurs de haut niveau pour nos clients, décideurs locaux.

Les fonctions d’ingénierie financière et opérations financières, au siège ou en province, elles permettent le développement d’une compétence technique très fine en matière de financement sur mesure, ingénierie produit et montages complexes.

Le financement de grands projets, activité cœur de métier, où nos chargés d’affaires juniors interviennent sur des opérations de financements structurés dans le cadre d’appels d’offre internationaux et développent des compétences financières, commerciales et projet.

Les fonctions support : comptabilité bancaire, contrôle de gestion international, analyse financière, systèmes d’information financiers des marchés, back offices marchés et crédit…

Les fonctions de contrôle : contrôle des risques, audit, contrôle comptable, analyse crédit, market risk management, équipes Bâle II…

Capcampus
Quel type de formation proposez-vous aux jeunes diplômés ? Une formation interne, en parallèle du métier ou une phase d’apprentissage ?

Yves Gaillot :
Les métiers en prise directe avec le client (fonctions commerciales) amènent systématiquement le jeune embauché à suivre des formations spécifiques : connaissance du monde local, finances publiques, produits d’ingénierie financière, mathématiques financières ou même négociation commerciale.
Les jeunes diplômés suivent aussi un séminaire d’intégration en France ou à l’étranger.

Capcampus
Y-a-t-il une formation plus demandée qu’une autre, si oui, pourquoi ?

Yves Gaillot :
Oui, la formation au secteur public local (fonctionnement des collectivités locales et territoriales, budget et circuit de décision…) qui correspond au cœur de métier de Dexia Crédit Local, leader mondial dans le financement aux collectivités locales.

Capcampus
Existe-t-il des paliers de salaires à l’embauche pour des profils grandes écoles (ingénieurs, écoles de commerce, IEP) et universitaires?

Yves Gaillot :
Nous disposons d’une grille de rémunération à l’embauche des jeunes diplômés selon la formation et le profil de la personne recrutée (stage ou alternance chez Dexia, maîtrise des langues, stages à l’étranger…).


Capcampus
Où les jeunes diplômés sont-ils situés ? Existe-t-il une possibilité d’expatriation à l’étranger ?

Yves Gaillot :
La moitié des effectifs de Dexia Crédit Local est située en France. Nous envoyons en expatriation des collaborateurs disposant d’une première expérience professionnelle acquise au sein de nos équipes françaises où ils apprendront les spécificités de notre activité.

Nous recrutons en outre des jeunes diplômés ou étudiants en V.I.E dans nos filiales.

Capcampus
Pouvez-vous nous citer quelques avantages à travailler chez vous ?

Yves Gaillot :
Dexia Crédit Local est une société jeune, à taille humaine (3.200 collaborateurs dans le monde), en croissance et leader international sur son marché. Les jeunes cadres qui nous rejoignent sont plus vite responsabilisés que dans de grandes structures. Les métiers sont aussi souvent moins cloisonnés et nos cadres se doivent avant tout d’être polyvalents. Ils auront d’ailleurs souvent à évoluer fonctionnellement ou géographiquement, profitant des opportunités dans l’ensemble du groupe Dexia (24.000 collaborateurs dans le monde).

Capcampus
Un modèle type de carrière ?

Yves Gaillot :
Il n’y a pas de carrière type chez Dexia Crédit Local. Mais certains de nos collaborateurs ont débuté par un V.I.E (ou anciennement une coopération) à l’étranger, avant de rejoindre le réseau France pour gérer un portefeuille de clients collectivités locales où ils apprennent les spécificités du financement au secteur public local. Ils peuvent ensuite poursuivre dans ce même réseau avec un portefeuille de grands clients ou bien rejoindre des équipes d’ingénierie financière pour prendre en charge l’élaboration de financements structurés. Un retour à l’international est alors envisageable.

Capcampus
Un message à nos lecteurs pour conclure ?

Yves Gaillot :
Dexia Crédit Local recherche des collaborateurs dotés de bonnes capacités d’adaptation, d’une ouverture internationale et d’une personnalité affirmée. Ce sont les meilleurs atouts pour nous rejoindre.

Si vous vous reconnaissez dans notre histoire, alors, venez faire banque à part…

Rendez-vous sur notre site de recrutement en ligne qui propose l’ensemble de nos opportunités
Nous sommes aussi présents toute l’année sur les forums Entreprises de beaucoup de vos écoles, n’hésitez pas à venir voir notre équipe.

Tous nos remerciements à Yves GAILLOT.

Priscilla Rouyer.


Emploi


Cap sur l'actualité Découvrez dans cette partie toutes les rubriques qui vont vous permettre de suivre l'actualité étudiante au jour le jour : Chiffres clés, Emploi, Formation, Jeux vidéo, Informatique, Insolite, Loisirs & Spectacles, Musique/Vidéo : CD/DVD, Pratique, Voyage, Web & Internet, Autre, Logement, Mode & Beauté, Guide Métiers, Argent - Crédit - Banque, Association, Bons plans ... tout un programme !


FERMER