L'ENS Lyon s'associe au Programme Décrypthon

L'ENS devient l'un des contributeurs majeurs du Programme Décrypthon

Publié le 05 juin 2007

L'AFM, IBM et le CNRS, partenaires du Programme Décrypthon, inaugureront le 11 juin 2007, le nouveau serveur offert par IBM à l’Ecole normale supérieure de Lyon, dans les locaux de l’école situés à Gerland. L’ENS devient l’un des contributeurs majeurs du Programme Décrypthon. Elle a, en effet, décidé de mettre ses capacités de calcul et ses compétences techniques au service du Programme.

L’ENS Lyon apportera son expertise au pilotage de l'ensemble des calculs et des données de la grille universitaire du Décrypthon qui fédère les supercalculateurs et serveurs centraux de six Universités et organismes contributeurs (Bordeaux 1, Lille 1 et Paris 6 Jussieu, Orsay, ENS Lyon, le Crihan à Rouen). Les équipes informatiques utiliseront le logiciel de gestion de grille développé à l'ENS par l’équipe-projet Inria Graal. Ce middleware appelé "DIET", modulaire et adaptable, est destiné à gérer la répartition des calculs et des données sur les différents serveurs de la grille universitaire et ceci en garantissant l’extensibilité de ces heuristiques d’ordonnancement. Il sera installé sur l’ensemble de la grille. Par ailleurs, la plate-forme technologique du Décrypthon s’enrichit d’une nouvelle fonctionnalité grâce au serveur installé à l’ENS Lyon. Le serveur P550 d’IBM, doté de processus Power 5+ et du logiciel de gestion des données Websphere Federation Server, va en effet permettre de gérer l’ensemble des bases de données de la grille universitaire et contribuer ainsi à augmenter le volume de données qui pourront être traitées simultanément sur la grille.

En outre, l’ENS Lyon a déposé un projet scientifique pour utiliser la grille de calcul Décrypthon. Ce projet collaboratif serait mené par l’équipe scientifique de Marc Robinson-Rechavi de l’Institut suisse de bioinformatique et de l’Université de Lausanne en partenariat avec l’équipe de Laurent Schaeffer de l’ENS Lyon. Il concerne l’intégration d’approches multiples de génomique fonctionnelle couplées à des données expérimentales de transcriptome et d’interactome. Ce projet vise à comprendre les mécanismes moléculaires de contrôle du développement musculaire. Ce projet est en cours d’expertise dans le cadre de l’appel d’offre Décrypthon.

Ce programme de recherche est important pour l’ENS Lyon à plus d’un titre. Tout d’abord il permet à des chercheurs informaticiens de l’école de valider leurs travaux de recherche en vraie grandeur et en production sur une grille nationale et avec des applications aux caractéristiques différentes. La génomique est au cœur des thèmes de recherches prioritaires de la région et de Lyon. La participation d’équipes de recherche d’informatique et de biologie de l’ENS Lyon à un projet dont l’impact sociétal est évident est une chance pour l’école et un défi important à relever..


ENS


Prépa ENS : découvrez les classes préparatoires aux concours des Ecoles Normales Supérieures comme ENS Cachan, Saint Cloud, Rue d'Ulm, Normal Sup...


FERMER