Travailler dans les services à la personne : Intervenant pour les soins à domicile

Passez votre diplôme d'aide-soignant et intervenez à domicile auprès des personnes qui ont besoin de soins.

Publié le 08 août 2013

Niveau d'entrée : concours d'entrée

Durée normale : 1 an

Type de formation : DPAS (diplôme d'État d'aide-soignant)

Débouchés : très nombreux

  • Descriptif du métier

Zoom sur cette filière

L'intervenant pour les soins à domicile s'occupera principalement des soins d'hygiène corporelle, des soins paramédicaux et des soins infirmiers. Il doit faire preuve d'attention, être responsable et à l'écoute des patients qui reviennent chez eux après une hospitalisation ou lors de problèmes de santé au quotidien.

Si les soins d'hygiène peuvent être accomplis par une aide ménagère, une auxiliaire de vie sociale, une aide médico-psychologique, un technicien de l'intervention sociale et familiale, ils peuvent également être dispensés par un aide-soignant.

Cependant, les soins paramédicaux demandent du personnel qualifié. Aussi, seul un pédicure-podologue pourra prendre en charge le soins des ongles de pied, un masseur-kinésithérapeute pourra effectuer des massages, etc. L'intervenant pour les soins à domicile ne pourra pas prétendre savoir faire tous les soins paramédicaux sans avoir, au préalable, signifié d'un diplôme dans chaque branche (diplôme d'État de pédicure-podologue ou diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute, etc.).

De même, seul un infirmier possédant le diplôme d'État pourra effectuer les soins infirmiers comme le changement de pansement, la pose d'une perfusion, les piqûres, etc. l'intervenant pour les soins à domicile ne pourra en aucun cas réaliser des soins infirmiers s'il ne possède pas le diplôme adéquat.

La carrière

Un intervenant pour les soins à domicile débute sa carrière au SMIC mais peut espérer obtenir plus avec de l'expérience professionnelle ou des diplômes lui permettant d'effectuer diverses tâches (soins infirmiers, soins paramédicaux, etc.) auprès du particulier.

  • Schéma des études

Conditions d'accès à la formation

Pour intégrer le DPAS (diplôme d'État d'aide-soignant), il faut tout d'abord réussir le concours d'entrée et posséder le permis B ainsi qu'un véhicule (obligatoire!). C'est notamment au cœur de Paris, à l'Association pour la Promotion des Carrières Sanitaires que vous aurez de plus grandes chances d'intégrer la formation de DPAS. Cette grande structure accueille 170 élèves pour suivre la formation d'aide-soignant et avoisine les 100% de réussite. Avant de passer le concours d'entrée, vous pourrez également déposer votre dossier pour effectuer une mise à niveau qui vous préparera au concours. La remise à niveau concerne la biologie humaine, l'alimentation-nutrition, le sanitaires et social, les mathématiques, le français (écrit et oral) et la méthodologie. La préparation se déroule sur 186 heures à raison de 4 heures de pré-bilan et 26 journées de 7 heures de formation. Les inscriptions débutent au mois de novembre.

La formation

Au cours de la formation, vous apprendrez les soins, l'hygiène, l'ergonomie et la manutention des malades, les notions de l'anatomie-physiologie du corps humain, les bases de la psychiatrie, les soins palliatifs, mais aussi la réglementation et les responsabilités de l'exercice professionnel, le système de santé en France et la santé publique, et les conduites à tenir de l'aide-soignant. La formation est assurée par des professionnels de la santé et se décline sur une base de 595 heures de théorie (soi 17 semaines de cours) et 840 heures de pratiques (24 semaines de stage).

Pour en savoir plus : achetez l'ouvrage de Hervé Brizon, DPAS : 1 an pour réussir sa formation (éditions Heures de France, 1998), 28,50 €.

Aurélie JULIEN


FERMER